•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition sur les Cowboys Fringants présentée à Repentigny

Chargement de l’image

Karl Tremblay, Marie-Annick Lépine, Jean-François Pauzé et Jérôme Dupras, du groupe Les Cowboys Fringants

Photo : Facebook/Les Cowboys Fringants

Radio-Canada

La ville d’origine des Cowboys Fringants, Repentigny, accueillera à compter de mai une première exposition rétrospective sur la carrière et l’influence de ce groupe musical phare de la scène québécoise.

Le Centre d’art Diane-Dufresne est derrière cette initiative en hommage au groupe qui roule sa bosse depuis plus de 25 ans ici et ailleurs dans la Francophonie.

Les visiteurs et visiteuses qui s’y rendront pourront découvrir l’œuvre du groupe au fil d’une ligne du temps qui mettra en parallèle les événements historiques du Québec et la carrière des Cowboys.

À travers sa carrière, le groupe s’est distingué avec ses chansons engagées, prenant de front des questions politiques et prônant la lutte contre les changements climatiques, notamment, comme En berne ou 8 secondes. Mais c’est aussi un groupe éminemment festif qui sait faire déplacer les foules.

L’exposition promet au public des découvertes aussi touchantes qu’inédites par l’intermédiaire d’une sélection d’artefacts liés au groupe.

Pour le public repentignois, il s’agit d’une occasion unique de rendre hommage et de célébrer un groupe adoré, qui fait indéniablement partie de notre identité, s’est réjoui le maire de Repentigny, Nicolas Dufour, dans un communiqué.

Il est recommandé d’apporter un téléphone intelligent et des écouteurs pour profiter pleinement de l’exposition, qui propose des zones d’écoute et de visionnement.

On peut déjà réserver sur le web (Nouvelle fenêtre) des billets pour Les Cowboys Fringants une exposition, qui se tiendra du 3 mai au 2 octobre 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !