•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les autobus de Regina passeront du diesel à l’électrique d’ici 2039

Chargement de l’image

Selon le plan, les enfants de 12 ans et moins auront accès gratuitement au transport en commun à Regina. (archives)

Photo : Radio-Canada / Noémie Rondeau

Radio-Canada

Les autobus électriques sont l'avenir dans les rues de Regina, selon le premier plan directeur du transport en commun (PDTC) de la Ville.

Le document publié mardi (Nouvelle fenêtre) (en anglais) recommande que la transition commence dès 2024 avec l'achat des sept premiers véhicules électriques. La flotte actuelle serait remplacée dans sa totalité d’ici 2039.

Nous voulons continuer à utiliser les autobus qui sont sur les routes jusqu’à la fin de leur vie utile, ce qui se voit dans d’autres villes, a déclaré le directeur du transport en commun à Regina, Brad Bells.

Ce plan directeur comprend 45 mesures pour les 25 prochaines années, qui ont pour but d’améliorer les options de transport en commun dans la capitale provinciale, de mieux desservir la population et d'inciter davantage de Réginois à opter pour le transport en commun.

Actuellement, un peu plus de 5,1 % de la population réginoise utilise le transport en commun comme moyen de transport principal pour ses déplacements.

Augmenter les heures de service

Le plan directeur propose d'augmenter fortement les heures de service au cours des cinq prochaines années. L'objectif est désormais de porter leur nombre à 710 000 par an au cours des 25 prochaines années, soit une augmentation de 160 %, selon le PDTC.

Ce dernier comprend par ailleurs cinq domaines d'intervention, soit les itinéraires, le transport adapté, les tarifs et la planification, l’expérience de la clientèle et le réseau à long terme.

Autobus gratuits pour les enfants de 12 ans et moins

Afin d’encourager le transport en commun, le plan suggère d'abolir le paiement pour les enfants de moins de 12 ans. En ce moment, les enfants de moins de 5 ans peuvent voyager gratuitement. Le fait d'élargir cet accès aux moins de 12 ans rendrait l'autobus plus accessible aux familles, indique le plan de la Ville.

Le plan suggère aussi de mener une étude de faisabilité pour offrir le transport en commun aux adolescents qui fréquentent une école secondaire.

Ce plan sera discuté à la réunion du comité exécutif le 27 avril avant d'être soumis au conseil municipal le 4 mai.

Avec les informations de Theresa Kliem

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !