•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Craig Simailak remplace Adam Arreak Lightstone au sein du gouvernement du Nunavut

Chargement de l’image

Adam Arreak Lightstone s'est départi de tous ses portefeuilles et ses responsabilités de ministre dans la foulée d'un conflit d'intérêts impliquant sa femme.

Photo : Radio-Canada / Mike Zimmer

Radio-Canada

Craig Simailak, le député de Baker Lake, reprend le poste de ministre laissé vacant après la démission d’Adam Arreak Lightstone.

Ce dernier a démissionné mercredi de tous ses postes de ministre à la suite d'un rapport dans lequel le commissaire à l'intégrité du Nunavut juge qu'il s'est retrouvé en situation de conflit d'intérêts en nommant son épouse sous-ministre par intérim.

Adam Arreak Lightstone était ministre des Finances, ministre des Ressources humaines et ministre responsable de la Commission de la sécurité et de l'indemnisation des travailleurs.

À la mi-décembre, il avait choisi sa femme pour remplacer brièvement le sous-ministre pendant que celui-ci prenait des vacances durant les fêtes de fin d'année.

Le rapport le mettant en cause a été publié en mars dernier. Après sa publication, il s'est retiré de ses fonctions. Il siégera maintenant en tant que simple député d'Iqaluit-Manirajak.

Lors d’un vote au cours d’un forum spécial mercredi, il a été remplacé par le député de Baker Lake, Craig Simailak.

Chargement de l’image

Le nouveau ministre Craig Simailak affirme vouloir mettre à profit son expérience de député dans son nouveau rôle de ministre.

Photo : Elections Nunavut

Craig Simailak a été élu face au député d'Aivilik, Solomon Malliki, et celui d'Arviat Sud, l’ancien premier ministre Joe Savikataaq, tous nommés par leurs collègues.

Les députés d'Iqaluit, George Hickes et Janet Pitsiulaaq Brewster, ont également été nommés, mais ont préféré ne pas être candidats pour le poste.

Craig Simailak s’est démarqué en étant le seul à présenter un programme à ses collègues durant son discours précédant le vote. Il a affirmé que ses priorités seraient les soins des aînés, le Centre d'apprentissage communautaire du Collège de l'Arctique du Nunavut, ainsi que l'accès à la propriété, devenu presque impossible même pour les travailleurs des mines disposant de bons salaires.

L’ancien maire de Baker Lake affirme que son parcours professionnel et ses voyages lui ont permis de voir beaucoup de choses. J'ai toujours essayé de considérer notre territoire comme un tout, a-t-il déclaré en faisant référence à ses 20 ans de service à Qulliq Energy Corporation, au sein duquel il se dit fier d’avoir permis à un plus grand nombre d'Inuit de travailler pour la société.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.