•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La voie de contournement de Lac-Mégantic perd un appui important

Un train du Canadian Pacific sur un passage à niveau.

La Coalition soutient que le projet a changé depuis que le Canadian Pacifique et Transports Canada sont impliqués dans le dossier.

Photo : Radio-Canada / René-Charles Quirion

Radio-Canada

La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic retire son appui au projet de voie de contournement.

L'organisme, qui compte une quarantaine de membres, a expliqué sa décision dans une vidéo YouTube publiée mercredi. Le porte-parole de la Coalition, Robert Bellefleur, a aussi discuté de cette perte de confiance au Téléjournal Estrie.

Le projet s’est amplement modifié depuis que le CP [Canadien Pacifique] a acquis la voie ferrée en janvier 2020. On n’est plus du tout dans le même projet, a-t-il soutenu.

Au départ, on avait une petite compagnie ferroviaire, la CMQR [Central Maine and Quebec Railway], qui est une compagnie d’intérêt local avec des convois ferroviaires de moins de 100 wagons, et là, le CP nous annonce en janvier dernier des trains de de 200 à 260 wagons, beaucoup plus longs, plus lourds et plus rapides, précise-t-il.

« Pour nous, ça veut dire une autoroute de transport de matières dangereuses à haute vitesse, et ce n’est pas un gage de sécurité pour la population de Lac-Mégantic.  »

— Une citation de  Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic

Robert Bellefleur dit également craindre un retour du pétrole dans les cargaisons passant par Lac-Mégantic, puisque selon lui, le CP ne lui a fait aucune promesse à cet égard.

Pour la Coalition, il ne fait aucun doute que le projet de voie de contournement n'a plus d'acceptabilité sociale depuis que le CP et Transports Canada sont dans le dossier.

« Ce qu’on veut obtenir, c’est la pleine sécurité ferroviaire. »

— Une citation de  Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic

L'organisme est aussi d'avis que les coûts projetés pour la construction de la voie de contournement, qui ont augmenté de plus de 200 millions de dollars, sont une vraie farce et une véritable insulte pour les contribuables québécois et canadiens.

Les désirs de la Coalition

La Coalition souhaite un tracé qui passe à l'extérieur du parc industriel et des zones résidentielles actuellement visées par le projet, selon un communiqué de presse.

Elle réclame également une diminution de vitesse à 32 km/h pour les trains dans les zones résidentielles et industrielles de la région.

Dans un courriel à Radio-Canada, le cabinet du ministre des Transports a réagi à la sortie de la Coalition et a réitéré son appui à la communauté de Lac-Mégantic et des environs.

Notre gouvernement s’est engagé à achever la voie de contournement en temps opportun et dans le respect de la communauté. Ce projet suivra les directives de sécurité les plus strictes et nous veillerons à ce que le travail effectué par le CP soit conforme aux normes les plus élevées. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec la communauté de Lac-Mégantic pour répondre à leurs inquiétudes, indique notamment le message du cabinet.

Contacté par Radio-Canada, le CP a indiqué qu'il allait répondre aux craintes de la Coalition sous peu. Les normes de sécurité de Transports Canada détermineront la vitesse maximale sécuritaire en voie, y compris sur la voie de contournement, comme c'est le cas pour tous les réseaux ferroviaires au Canada. Le CP est tenu par la Loi sur les transports au Canada d'accepter tout le trafic qui lui est offert pour le transport à des conditions raisonnables dans le cadre de ses obligations de transporteur public, a mentionné le CP dans un courriel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !