•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada maintient le port du masque dans les avions et les trains, pour le moment

Des voyageurs font la file près d'un employé de l'aéroport portant un masque, une visière et une tenue protectrice.

Le Canada n'entend pas suivre pour le moment l'exemple des États-Unis et maintient l'obligation de porter le masque, pour les passagers, dans les transports aérien et ferroviaire.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra, affirme que le gouvernement de Justin Trudeau entend maintenir, pour le moment, l’obligation de porter le masque à bord des trains et des avions de passagers.

Le ministre Alghabra a fait cette déclaration au lendemain de la décision d’une juge de la Cour fédérale de la Floride d’invalider l’obligation nationale de porter le masque dans les transports collectifs, dont les avions commerciaux.

Aux États-Unis, à la suite de cette décision, rendue lundi en soirée, l'Agence de sécurité des transports (TSA) a déclaré qu’elle ne maintenait pas l’obligation de porter le masque. Et, rapidement, les autorités aéroportuaires et les transporteurs aériens ont révoqué cette obligation pour les passagers.

Questionné par des journalistes à Calgary, le ministre Alghabra n’a pas voulu commenter la décision rendue aux États-Unis. Il a affirmé que le gouvernement du Canada basait ses décisions sur la science et sur les données.

Nous consultons sans arrêt nos experts, a-t-il expliqué, et lorsque leurs conseils changeront parce que les circonstances auront changé, alors nous modifierons notre réglementation.

Le premier ministre Justin Trudeau a pour sa part reconnu que les Canadiens veulent revenir à la normale. Mais, selon M. Trudeau, il faut trouver un équilibre entre la protection des plus vulnérables de la communauté et le retour aux vacances et aux libertés qu’on apprécie énormément.

À partir du Nouveau-Brunswick où il était en visite, mardi, M. Trudeau a affirmé que les recommandations des scientifiques avaient été évaluées, et réévaluées à chacune des étapes de la pandémie. Et ce, depuis le début, en mars 2020.

Le pays entame maintenant une sixième phase de cette pandémie, qui comporte à la fois une sixième vague de contamination […] et un assouplissement des restrictions à de nombreux endroits au pays, a décrit Justin Trudeau. Nous devons trouver un équilibre.

« La meilleure façon d’y arriver est de s’en remettre à la science et à ce que nous disent les experts. »

— Une citation de  Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Dans sa décision rendue à Tampa en Floride, la juge Kathryn Kimball Mizelle a statué que les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) avaient outrepassé leurs prérogatives en imposant cette obligation, et qu’ils n’avaient pas fourni suffisamment de preuves pour la justifier.

Mais de l’avis du ministre canadien des Transports, il a été démontré que le masque procurait une protection additionnelle [contre la contamination par la COVID-19]. Nous allons continuer à suivre les recommandations de nos experts, a affirmé Omar Alghabra, qui dit ne tirer aucune joie à imposer ces obligations. Mais on le fait pour protéger la santé et la sécurité de tous, a-t-il ajouté.

Le gouvernement fédéral requiert une vaccination adéquate des passagers qui partent du Canada – avec des vaccins qui ont été approuvés – avant de monter à bord de vols intérieurs ou internationaux, et à bord de trains. Ottawa oblige également les passagers à porter le masque dans les aéroports et les gares, de même qu’à bord des avions et des trains.

Un responsable canadien, qui a requis l’anonymat parce qu’il n’est pas autorisé à parler aux médias, a déclaré que le gouvernement a communiqué lundi soir avec les transporteurs aériens afin de leur dire que le port du masque était toujours requis.

Le masque et la dose de rappel

Au Canada, un certain nombre de provinces ont levé l’obligation de porter le masque à l’intérieur. Mais, selon l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, les Canadiens devraient continuer à porter un masque à l'intérieur, et ce, que la province [ou] l'administration locale le recommande ou non.

La Dre Tam a aussi recommandé aux Canadiens d’obtenir leur dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 : Nous assistons à une résurgence; que vous l'appeliez la sixième vague ou n'importe quelle autre vague dans votre juridiction locale, il s'agit d'une résurgence. Et c'est pourquoi il est important de faire ce rappel maintenant.

Aux États-Unis, l’obligation de porter le masque devait être levée lundi dernier, mais les CDC avaient récemment décidé de la prolonger jusqu’au 3 mai. Les autorités sanitaires voulaient ainsi étudier plus longuement le sous-variant BA.2 du variant Omicron, qui est à l’origine de la vaste majorité des cas actuels de contamination aux États-Unis.

L’attachée de presse de la Maison-Blanche, Jen Psaki, a qualifié de décevante la décision rendue par la Cour fédérale en Floride. Les CDC recommandent de porter le masque dans les transports en commun, a-t-elle affirmé.

Traduit d'un texte de Catherine Tunney, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !