•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de femmes enceintes que jamais atteintes de la COVID-19 au Québec

Une femme enceinte tient un masque rose pour se protéger de la COVID-19, contre son ventre.

Le vaccin contre la COVID-19 ne pose pas de risque pour les femmes enceintes, selon les professionnels de la santé.

Photo : Shutterstock

La directrice générale de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, la Dre Diane Francoeur, affirme que le nombre de femmes enceintes qui ont la COVID-19 atteint des sommets jamais vus depuis le début de la pandémie.

La Dre Francoeur affirme qu’elle n’a jamais vu autant de patientes atteintes de la COVID-19 en même temps.

On ne mesure plus, on ne teste plus, on fait semblant que tout va bien, mais moi j'ai travaillé ce week-end à Sainte-Justine comme obstétricienne-gynécologue. Je n'ai jamais vu, depuis le début de la pandémie, autant de femmes enceintes positives à la COVID, affirme-t-elle.

La Dre Diane Francoeur.

La Dre Diane Francoeur

Photo : Radio-Canada

Ses collègues ont fait la même observation à l’unité COVID de l’hôpital.

Il y en avait plein de COVID à l'urgence. On avait deux salles qui roulaient, il y avait toujours quelqu'un. On n'avait jamais vu un aussi grand nombre depuis le début de la pandémie, relate la Dre Francoeur.

Sous-variant BA.2

Le sous-variant BA.2 d'Omicron est très contagieux. Même si la proportion des hospitalisations est moins grande que dans le cas de variants précédents, les effets peuvent être importants, notamment pour le système de santé.

Les travailleurs de la santé qui ont contracté la COVID-19 sont nombreux dans les hôpitaux et cela entraîne une pénurie importante de personnel.

Au cours des derniers jours, des femmes enceintes de la région de Montréal auraient pu être transférées dans d’autres régions.

On était vraiment, vraiment serrés. On s'est vraiment arraché les cheveux pour réussir à prendre en charge toutes les patientes qui avaient besoin d'être vues parce qu'elles avaient des bébés extrêmement prématurés, des bébés avec des anomalies. Dimanche soir, on était à un point où, s'il y en avait une de plus, il fallait la transférer à Sherbrooke ou à Québec, mentionne la Dre Diane Francoeur.

Vaccination recommandée

Elle recommande aux femmes enceintes qui ne sont pas adéquatement vaccinées de recevoir leur vaccin contre la COVID-19 le plus tôt possible.

On sait que les femmes qui n'ont pas eu une vaccination adéquate, elles n'ont pas d'inquiétude à avoir à se faire vacciner durant la grossesse. Lorsqu'on est vaccinée pendant la grossesse, on passe des anticorps à son bébé, souligne-t-elle.

La Dre Francoeur déplore aussi la fermeture de centres de dépistage et l’abandon de la diffusion quotidienne du nombre de cas. Selon elle, cela renvoie à la population le message que la COVID-19 n’est plus un enjeu aussi important.

Pourtant, la COVID, c'est comme une loterie. On ne sait pas qui sera plus malade, on ne sait pas qui aura la COVID longue, rappelle-t-elle.

Avec les informations de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !