•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

22 millions $ du fédéral pour les établissements de soins de longue durée du N.-B.

Le premier ministre Justin Trudeau rencontre des citoyens.

Le premier ministre Justin Trudeau, à Dalhousie au Nouveau-Brunswick, à l'occasion d'une annonce sur les soins de longues durées.

Photo : Radio-Canada / Pascal Raiche-Nogue

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral annonce un investissement de 22 millions de dollars pour améliorer les soins offerts aux résidents des établissements de soins de longue durée au Nouveau-Brunswick. L'entente entre Fredericton et Ottawa a été annoncée mardi après-midi par le premier ministre Justin Trudeau, de passage à Dalhousie.

Ces fonds seront utilisés pour embaucher et retenir du personnel de santé, ainsi que pour la mise en place de mesures de prévention des éclosions dans les foyers de soins.

Ils permettront également des rénovations ou à la mise à niveau des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation dans certains bâtiments plus anciens.

Nous devons nous attaquer aux défis de notre système de santé que la pandémie a mis en lumière, estime Justin Trudeau.

C'est une bonne nouvelle pour les aînés et surtout pour tous ceux qui travaillent dans les centres de soins de longue durée. Parce qu'on sait très bien que la qualité de soins qu'on reçoit est directement liée aux qualités de condition de travail de ceux qui sont là pour aider, pour soigner, indique le ministre du Développement social du Nouveau-Brunswick, Bruce Fitch, qui était également présent lors de l'annonce.

Bruce Fitch rappelle que le Nouveau-Brunswick a une population vieillissante. Il y a actuellement environ 11 600 résidents dans 546 établissements de longue durée.

En campagne électorale, l’été dernier, Justin Trudeau a promis de consacrer 9 milliards de dollars sur cinq ans aux soins de longue durée au Canada, dont 3 milliards avaient déjà été annoncés dans le budget précédent. M. Trudeau a dit vouloir négocier avec les provinces, de la même façon qu'il l'a fait pour le système de garderies à l’échelle nationale.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a dévoilé à la mi-mars 2022 son plan qui découle d’une entente avec Ottawa pour ajouter 3400 places dans les garderies et réduire les frais quotidiens à 10 $ par jour par enfant d’ici 2026.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !