•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Mont-Royal tentent de sauver le plus grand club de curling du Québec

Chargement de l’image

Le club de curling de la Ville de Mont-Royal a été fondé en 1952.

Photo : Josh Grant/CBC

Radio-Canada

Des membres du club de curling de la Ville de Mont-Royal se mobilisent pour préserver l’édifice de leur organisation, vieux de près 70 ans. Le conseil municipal envisage de le démolir pour construire un nouveau complexe sportif sur le même site.

Pour tenter de convaincre le maire de revenir sur cette décision, le conseil d'administration du club a lancé une pétition qui a recueilli près de 1500 signatures depuis le 15 avril.

Sylvie Gravel, 63 ans, résidente et membre du club de curling depuis 10 ans, estime que la Ville ne devrait pas construire le nouveau complexe au détriment du curling.

Chargement de l’image

Sylvie Gravel est la secrétaire administrative du club de curling de la Ville de Mont-Royal.

Photo : Josh Grant/CBC

Fondé en 1952, le club de curling de la Ville de Mont-Royal a organisé des compétitions, notamment le championnat mixte provincial, le championnat canadien de curling gai et le championnat canadien mixte.

Avec ses six patinoires, c'est le plus grand club de curling du Québec et l'un des huit clubs de curling accessibles aux joueurs de Montréal et des environs.

Le conseil d'administration du club rappelle qu’en 2019 le gouvernement du Québec et les administrations précédentes de la Ville de Mont-Royal (VMR) ont investi plus de 700 000 $ dans le club pour installer un nouveau système de réfrigération, dont la durée de vie est de 25 ans.

La destruction du bâtiment, trois ans plus tard, pourrait rendre plus difficile l'obtention de subventions pour d'autres installations sportives, pense Mme Gravel.

Ce sport, dit-elle, constitue également une activité sociale importante pour les joueurs âgés.

« Le curling est plus qu'une simple activité physique. C'est une activité cognitive. »

— Une citation de  Sylvie Gravel, membre du club de curling de la Ville de Mont-Royal

Le conseil d'administration dit avoir tenté en vain d’obtenir une réponse du maire Peter Malouf au cours des cinq derniers mois pour discuter de l'avenir du club.

Contacté par CBC News, M. Malouf indique que le réexamen du siège du club de curling ne date pas d’aujourd’hui.

En 2020, les résidents de la Ville de Mont-Royal ont voté en faveur de la construction d'une installation sportive de 48,7 millions de dollars, qui comprendrait une piscine. Ce serait également le premier bâtiment municipal de cette ville à être construit en un demi-siècle.

Pour le maire, qui dit ne rien avoir contre le club de curling, réserver le bâtiment à ce seul club est difficile à justifier, compte tenu de son utilisation limitée.

« Nous parlons d'au plus 40 résidents qui utilisent l'énorme bâtiment. »

— Une citation de  Peter Malouf, maire de la Ville de Mont-Royal

En revanche, le programme de hockey mineur touche 1500 résidents et le club de patinage artistique de la ville attire 425 résidents, fait-il remarquer.

Mme Gravel, elle, avance le chiffre de 225 membres du club, incluant ceux qui viennent de l'extérieur de la ville.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !