•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre ukrainien rencontrera le FMI et la Banque mondiale

L'entrée de l'édifice qui abrite le Fonds monétaire international à Washington.

Les bureaux du Fonds monétaire international (FMI) à Washington. Le premier ministre et des responsables ukrainiens vont s'y rendre la semaine prochaine pour participer à des réunions et pour discuter des retombées du conflit entre l'Ukraine et la Russie.

Photo : afp via getty images / STEFANI REYNOLDS

Reuters

Le premier ministre et des responsables ukrainiens se rendront la semaine prochaine à Washington à l'occasion des réunions du printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, ont déclaré vendredi des sources au fait de la question.

Le premier ministre ukrainien, Denys Chmygal, le ministre des Finances, Serhiy Martchenko, et le gouverneur de la banque centrale, Kyrylo Chevtchenko, devraient s'entretenir avec, entre autres, des responsables financiers des pays du G7 et participer jeudi à une table ronde sur l'Ukraine organisée par la Banque mondiale, ont ajouté les mêmes sources.

Ce déplacement sera la première occasion pour les responsables ukrainiens de rencontrer en personne un grand nombre de responsables financiers des économies avancées depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le 24 février.

Les retombées du conflit en Ukraine devraient dominer les réunions des hauts responsables des pays membres de la Banque mondiale et du FMI ainsi que du G7 et du G20, la semaine prochaine, le FMI s'apprêtant à revoir à la baisse ses prévisions de croissance mondiale en raison de la guerre.

La réunion de jeudi s'apparentera davantage à une table ronde qu'à une conférence de donateurs, bien que le FMI et la Banque mondiale aient ouvert des comptes séparés pour pouvoir traiter et relayer les dons et que de nouvelles promesses de dons soient attendues la semaine prochaine.

Elle donnera également aux responsables l'occasion de discuter de la dévastation de l'Ukraine, des conséquences économiques de la guerre ainsi que du fonctionnement continu du secteur bancaire et financier ukrainien.

Sans soutien maintenant, il n'y aura pas de reconstruction à l'avenir, a déclaré une de ces sources.

La Banque mondiale n'a pas immédiatement fait de commentaire sur cette rencontre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !