•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 10e anniversaire symbolique pour Bougeotte et Placotine

Bébé Georges qui s'amuse pendant que maman s'entraîne chez Bougeotte et Placotine.

Le petit Georges s'amuse pendant que sa maman s'entraîne chez Bougeotte et Placotine.

Photo : Radio-Canada / Marie-Audrey Houle

L'entreprise Bougeotte et Placotine qui a vu le jour à Québec en 2012 s'apprête à souffler ses 10 bougies le 28 avril. Pendant 10 ans, elle a contribué à changer les mentalités en lien avec l'entraînement physique et la périnatalité en plus de créer une communauté d'entraide entre nouvelles mamans. Rencontre avec Sarah Baribeau, fondatrice, kinésiologue et maman de trois enfants.

Lorsqu'elle était en maîtrise en kinésiologie à l'Université de Sherbrooke, Sarah Baribeau souhaitait approfondir ses connaissances dans le domaine de la course à pied.

Or, en discutant avec deux de ses amies enceintes, elle s'est rendu compte qu'elle en savait très peu sur l'entraînement physique durant cette période unique de vie.

Il ne faut pas courir durant le premier trimestre, attention aux sauts et à l'intensité... On entend toutes sortes de choses! Il y avait de nombreux mythes, explique Mme Baribeau.

Je voulais explorer le monde de la maternité et comprendre le corps de la femme pour voir comment adapter l'entraînement pour éviter les blessures durant la grossesse et en postnatal plutôt que d'arrêter complètement de bouger, révèle Mme Baribeau qui a alors décidé à l'époque de réorienter sa maîtrise vers la périnatalité.

Chargement de l’image

Sarah Baribeau est kinésiologue et fondatrice de Bougeotte et Placotine.

Photo : Radio-Canada / Marie-Audrey Houle

Quand le test est positif

Un sujet qui allait encore plus être une révélation pour elle puisqu'un test de grossesse s'est avéré positif!

Souvent, je raconte à quel point je suis maniaque de sport et de maternité, donc je l'ai fait pour moi pour être certaine de pouvoir continuer à bouger durant ma grossesse, rigole-t-elle.

Diplôme en poche, sa première fille née et un rêve entrepreneurial en tête, Sarah Baribeau et sa petite famille déménagent à Québec, sa ville d'origine. Un monde s'est ouvert à moi, et j'ai eu le sentiment qu'il fallait que je partage la bonne nouvelle, ajoute la kinésiologue.

C'est ainsi que le 28 avril 2012, un premier centre de mise en forme spécialisé en entraînement pré et postnatal nommé Bougeotte et Placotine a ouvert ses portes à Sillery.

Chargement de l’image

Des mamans qui s'entraînent avec leur bébé sous la supervision de kinésiologues chez Bougeotte et Placotine.

Photo : Radio-Canada / Marie-Audrey Houle

Au fil des années, en plus d'avoir eu deux autres enfants, d'autres succursales ont vu le jour dans les secteurs de Saint-Nicolas, Lebourgneuf, Montréal, Sherbrooke et plus récemment Pont-Rouge. Des cours sont aussi offerts dans un gym de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Mme Baribeau estime à plus de 20 000 le nombre de femmes qui ont pu bénéficier des cours et de l'expertise des kinésiologues chez Bougeotte et Placotine.

Entraide entre nouvelles mamans

Un lieu pour s'entraîner, mais un espace d'écoute et d'entraide aussi pour les nouvelles mamans. Au fil des ans, de plus en plus de papas s'ajoutent aux cours avec leur poupon.

Ce dont je suis le plus fière, c'est de faire partie d'un changement de mentalité. On est de plus en plus à répandre la bonne nouvelle. Ce qu'on veut, c'est un message commun de la part de tous les professionnels de la santé, des médecins et des physiothérapeutes par exemple, précise-t-elle.

Chargement de l’image

Deux femmes enceintes participant au cours d'entraînement «Ballon Bédaine» chez Bougeotte et Placotine à Sillery.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Lorsqu'on lui demande quel sera son souhait en soufflant les bougies du gâteau d'anniversaire pour les 10 ans de son entreprise le 28 avril prochain, elle répond spontanément : Encore plus de Bougeotte!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !