•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles certifications pour mieux identifier les produits québécois

Une banderole sur laquelle on voit des logos Produit du Québec.

Les produits du Québec auront leurs marques de certification.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

La Presse canadienne

Les produits conçus et fabriqués au Québec pourront être plus facilement identifiables sur les tablettes d'ici à l'automne, grâce à de nouvelles marques de certification.

Les articles des entreprises québécoises pourront se voir apposer un logo avec une fleur de lys en fonction de trois niveaux de certification : « Produit du Québec », « Fabriqué au Québec » et « Conçu au Québec », a annoncé jeudi le premier ministre François Legault.

Les entreprises devront se soumettre à un processus de certification assuré par un organisme sans but lucratif et pourront utiliser le logo pendant six mois sans frais.

Moi le premier, quand je vais dans un magasin, ce n'est pas toujours clair si le produit est québécois ou s'il n'est pas québécois, a affirmé M. Legault en conférence de presse dans une usine de meubles de Lac-Mégantic.

Environ 10 000 entreprises pourraient en profiter

Les consommateurs recherchent les produits du Québec et sont même prêts à payer un peu plus cher, a assuré le président du conseil d'administration de l'organisme de certification Les Produits du Québec, Martin Deschênes, à ses côtés.

Maintenant, il faut toutefois que les manufacturiers et détaillants embarquent dans le processus, a-t-il poursuivi.

La ministre déléguée à l'Économie, Lucie Lecours, qui était responsable de ce dossier, a indiqué qu'il y a un bassin potentiel de 10 000 entreprises manufacturières. Un deuxième volet de certification est déjà à l'étude, qui viserait les entreprises qui approvisionnent les manufacturiers.

Trois niveaux de certification

Les trois échelons de certification ont déjà été testés avec certaines entreprises et M. Legault a assuré que le processus de certification ne sera pas si complexe que ça.

Le premier niveau, « Conçu au Québec », vise un produit dont la main-d’œuvre affectée aux activités de conception se trouve entièrement au Québec.

Le deuxième niveau, « Fabriqué au Québec », est pour un produit dont la majeure partie de la transformation a été effectuée ici.

Le troisième niveau, « Produit du Québec », concerne un produit dont au moins 85 % de sa fabrication, incluant les matières premières, sa transformation et son assemblage, est réalisée au Québec.

L'accréditation se fera d'abord avec les entreprises qui auront signifié leur intérêt sur le site Les Produits du Québec, l'organisme sans but lucratif ayant mis en place le processus d'identification.

Les boissons et les produits alimentaires locaux demeureront avec les logos « Aliments du Québec » et « Aliments préparés au Québec ». Les références « Origine Québec », « Préparé au Québec » et « Embouteillé au Québec » resteront également pour les produits québécois en vente à la SAQ, précise le gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !