•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague de départs parmi les PDG de CISSS et de CIUSSS du Québec

« J'en mettrais la moitié dehors! » avait déclaré le premier ministre, après la première vague de la pandémie.

Gros plan de Sonia Bélanger.

Sonia Bélanger quittera bientôt son poste de présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Plus de la moitié des PDG du réseau de la santé québécois ont quitté leur poste depuis le début de la pandémie ou s’apprêtent à le faire, révèle un recensement réalisé par Radio-Canada. Après deux années difficiles, plusieurs ont choisi de prendre leur retraite, relever de nouveaux défis ou ont été carrément écartés.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, qui englobe notamment l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé, aura un nouveau président-directeur général à compter du 25 avril. La nomination de Jean-Philippe Cotton a été officialisée par le conseil des ministres, mercredi.

Il s'agit du dernier changement en date parmi les PDG des établissements de santé du Québec. Les mouvements ne sont cependant pas terminés.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal changera aussi bientôt de PDG. Le poste de Sonia Bélanger a été affiché.

Depuis le début de la pandémie, Mme Bélanger représentait le centre de commandement du réseau de la santé montréalais face à la COVID-19. Elle accompagnait la directrice régionale de la santé publique Mylène Drouin dans tous ses points de presse.

Carol Fillion assis dans un bureau.

Carol Fillion quittera ses fonctions en juillet. Il est PDG du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Un autre poste de PDG est affiché, celui de Carol Fillion, qui dirige les établissements de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Celui-ci n'a jamais caché les difficultés représentées par la gestion de la pandémie dans les tout débuts de la crise.

Lors de l'enquête de la coroner sur les décès survenus en CHSLD, son témoignage avait paru contredire l'ex-ministre de la Santé Danielle McCann quant aux ordres donnés afin de préparer les milieux de vie pour aînés à la pandémie.

Changements à venir au CHUM et au CUSM?

Selon nos sources, le PDG du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), Fabrice Brunet, ne compte pas renouveler son mandat à la fin de l'année.

Un homme parle devant un micro.

Le Dr Fabrice Brunet est PDG du CHUM depuis 2015.

Photo : Radio-Canada / Ronald Georges

Le PDG du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), Pierre Gfeller, désire aussi passer la main, selon nos informations. Son mandat vient à échéance fin 2022.

Des PDG poussés vers la sortie

En avril 2021, le PDG du CISSS de la Montérégie-Ouest Yves Masse avait été démis de ses fonctions par le gouvernement. Il avait été remplacé dans le but de « résoudre certains enjeux de gestion ».

L'Ouest de la Montérégie a vécu de grandes difficultés de pénurie de travailleurs de la santé durant la pandémie, notamment à l'Hôpital du Suroît, qui affichait des taux d'occupation régulièrement au-dessus de 100 %, et à l'Hôpital Anna-Laberge, de Châteauguay.

Daniel Castonguay, ancien PDG du CISSS de Lanaudière.

Daniel Castonguay avait été démis de ses fonctions de PDG du CISSS de Lanaudière.

Photo : Radio-Canada

Dans le cas du PDG de Lanaudière, ce n'est pas la pandémie, mais le scandale du décès de Joyce Echaquan qui a entraîné son remplacement, en décembre 2020.

Quand François Legault voulait renvoyer la moitié des PDG

Le premier ministre du Québec n'a jamais caché son insatisfaction quant à la performance d'un certain nombre de PDG du réseau de la santé durant la première vague.

Dans le livre Le printemps le plus long, du journaliste Alec Castonguay, ce dernier rapporte à quel point François Legault était désenchanté d'une rencontre qu'il a tenue le 14 mai 2020 avec les 16 PDG des CISSS et des CIUSSS du Grand Montréal. J'en mettrais la moitié dehors! aurait-il déclaré au sein de la cellule de crise.

François Legault et Christian Dubé.

Le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Dans le livre, paru en mars 2021, on apprend que l'ambiance était à couper au couteau lorsque le premier ministre a rencontré les PDG. François Legault les a testés pour savoir s'ils étaient bien informés de ce qui se passait dans leurs établissements.

« J'étais capable de dire lesquels des PDG de CIUSSS et de CISSS étaient bons ou pas. […] Certains ne savaient pas de quoi ils parlaient. »

— Une citation de  François Legault, cité par Alec Castonguay dans le livre Le printemps le plus long

Dans les offres d'emploi affichées par le gouvernement pour remplacer les PDG, on peut notamment lire que la personne retenue aura à composer avec un cadre légal vaste et complexe, de même qu’avec des obligations de performance et de transparence.

Départ à venir dans le Bas-Saint-Laurent?

Dans le Bas-Saint-Laurent, une source bien au fait du dossier rapporte que la PDG du CISSS Isabelle Malo ne souhaiterait pas prolonger son mandat au-delà de 2022.

Isabelle Malo, présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Isabelle Malo, présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Interrogée par Radio-Canada, mercredi, la principale intéressée a dit être en réflexion quant à son avenir, sans vouloir donner plus de détails. Il doit y avoir une fin à tout, a-t-elle déclaré, mais la fin n'est pas pour les prochaines semaines ou pour les prochains temps.

En Gaspésie, la PDG Chantal Duguay a déjà annoncé qu'elle quittera sous peu ses fonctions. Elle devait partir fin mars, mais a prolongé son mandat de quelques semaines.

À l’hiver 2021, une membre du conseil d’administration démissionnaire avait entre autres dénoncé un manque de transparence dans la gestion des ressources humaines de l’organisation.

D'autres PDG remplacés pendant la pandémie

Depuis le 1er avril 2022, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a un nouveau PDG, après le départ à la retraite de son prédécesseur.

C'est aussi un départ à la retraite qui a amené un changement de PDG au CISSS des Îles-de-la-Madeleine, l'an dernier.

Au CISSS de la Montérégie-Est, le poste de PDG a changé de titulaire en décembre 2021, après un autre départ à la retraite.

Sur la Côte-Nord, une nouvelle PDG est entrée en fonction en juillet 2021, avec pour mission de s'attaquer aux difficultés financières du CISSS.

Daniel Paré baisse les yeux.

Le directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, Daniel Paré, était auparavant PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Un autre départ remarqué a été celui du PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, en pleine controverse sur la maltraitance au Manoir Liverpool. Il a été alors nommé responsable de la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Le PDG du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal Sylvain Lemieux a fait face a beaucoup de problèmes durant la pandémie et le gouvernement s'est souvent inquiété de la situation notamment à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Officiellement, Sylvain Lemieux a quitté son poste à l'automne 2021 pour « conjoncture familiale », afin de passer plus de temps avec ses jeunes enfants. Il a ensuite pris la tête du groupe Sedna, une société de gestion privée en santé.

Il assure avoir « toujours entretenu des relations de confiance » avec sa hiérarchie et son équipe quand il était au CIUSSS.

Les PDG stables, pour le moment

En Outaouais, malgré la controverse sur l'emplacement du futur hôpital de Gatineau et les appels à la démission de la PDG du CISSS, il n'est pas prévu de remplacer Josée Fillion, pour le moment, selon nos informations.

Ce sont les conseils d'administration ou le gouvernement qui peuvent prendre une telle décision.

Dans les Laurentides, la PDG Rosemonde Landry pourrait passer la main d'ici quelques mois, selon nos sources bien branchées dans la région. L'an dernier, elle avait pris un congé maladie.

Au CISSS de la Montérégie-Centre, rien n'indique un changement à venir pour le PDG Richard Deschamps. Même stabilité au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont la PDG est en poste depuis 2018.

Les PDG de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-de-l'Île-de-Montréal sont également bien en selle, à moins qu'un des postes qui vont se libérer dans la métropole les intéresse.

En Estrie, le mandat du PDG Stéphane Tremblay vient à échéance le 2 juin, mais il a indiqué son intérêt à renouveler au conseil d’administration, annonce le CIUSSS.

Au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, le mandat du PDG Lawrence Rosenberg a été renouvelé jusqu'en 2026.

Dans l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal, la PDG Lynne McVey reste en poste, aux dernières nouvelles, malgré la controverse sur l'échec de la prise de contrôle du CHSLD Herron début avril 2020. Les nouveaux détails entourant cette tragédie animent la période de questions à l'Assemblée nationale du Québec depuis deux semaines.

Avec la collaboration de Daniel Boily et de Jean-Philippe Guilbault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !