•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une médiatrice nommée pour tenter de mettre fin à la grève à l’Université Sainte-Anne

La grève dure depuis six semaines.

Chargement de l’image

Les professeurs et bibliothécaires de l'Université Sainte-Anne sont en grève depuis près de six semaines (archives).

Photo : Radio-Canada / Kheira Morellon

Radio-Canada

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a nommé la médiatrice Michelle Flaherty pour aider l'Université Sainte-Anne et l'Association des professeurs, professeures et bibliothécaires à régler le conflit de travail qui les oppose.

L'association a déclenché la grève au début mars, et les tentatives de conciliation n'ont pas été fructueuses jusqu'à présent.

La médiation débutera le lundi 18 avril. Le gouvernement dit encourager les parties à poursuivre leurs discussions avant le début de la médiation avec Michelle Flaherty.

Il s’agit d’une médiation non exécutoire, qui a comme objectif d’aider les parties à parvenir à une entente.

La plus récente convention collective devait expirer en juillet 2020, mais les parties ont convenu d'une prolongation en raison de la pandémie de COVID-19. Les négociations ont commencé en octobre dernier et la première rencontre entre les deux parties avec un conciliateur a eu lieu le 20 janvier.

La province avait également nommé un médiateur pour tenter de régler le conflit de travail à l'Université Acadia plus tôt cette année. Dans cette université, l'impasse avait duré quatre semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !