•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un poste de conservateur ou conservatrice en art autochtone sera créé au MBAM

Chargement de l’image

Le MBAM souhaite davantage s'engager en matière d'art autochtone.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Paul

Radio-Canada

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) va créer un premier poste de conservateur ou de conservatrice de l'art autochtone grâce à une commandite d’un million de dollars, qui contribuera aussi à la mise en place d’un programme de stages pour les étudiants et étudiantes autochtones en arts. 

Avec la création de ce poste névralgique, le MBAM s'assure de demeurer un chef de file dans l'acquisition d'œuvres d'art autochtones, dans l'organisation d'expositions, dans la recherche en histoire de l'art autochtone et dans la mise en place de programmes de médiation culturelle avec les multiples publics, a expliqué, par communiqué, Stéphane Aquin, directeur général du MBAM. Le musée a déjà créé un poste de conservatrice-médiatrice de l’art inuit, occupé par Lisa Qiluqqi Koperqualuk, en 2009.

Le poste de conservateur ou de conservatrice de l'art autochtone est essentiel pour assurer le développement du Musée et affirmer son soutien aux forces vives de la création artistique canadienne, a-t-il ajouté. 

Le programme de stages permettra aux Autochtones étudiant l’art de bénéficier d’une expérience au service de conservation du MBAM, et plus largement de former des conservatrices et conservateurs autochtones afin de favoriser la représentation de l’art et des communautés autochtones dans les établissements muséaux.  

Cette commandite d’un million de dollars sur trois ans sera versée par la firme de gestion de placements Jarislowsky Fraser et la Banque Scotia.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !