•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des illustrations pour commémorer la fête de Vaisakhi

Illustration de cinq drapeaux sacrés devant un temple sikh.

Une des illustrations de Jag Nagra représente ces drapeaux sacrés qu'on peut voir devant le temple Gurdwârâ de Vancouver.

Photo : Illustration de Jag Nagra

L’artiste en arts visuels Jag Nagra vient de lancer Lost Vaisakhi, une série de 10 illustrations commémorant le défilé du Vaisakhi, qui vient d’être annulé pour la troisième année consécutive à Vancouver et à Surrey en raison de la COVID-19.

Cela a laissé un gros trou dans notre communauté, car nous avions espoir que cette fête reviendrait cette année, déplore l’artiste, née à Surrey de parents indiens.

Chaque mois d’avril, des millions de sikhs du monde entier célèbrent le Vaisakhi, une fête qui souligne plusieurs éléments fondateurs du sikhisme.

Dans la grande région vancouvéroise, cette fête, qui a lieu le 14 avril cette année, est traditionnellement soulignée lors de deux défilés tout en musique et en couleur présentés à une semaine d’intervalle à Surrey et à Vancouver.

Illustration sur laquelle est dessiné un feu de circulation surmonté d'une affiche sur laquelle est écrit East 51st Avenue, Punjabi Market.

À Vancouver, le défilé du Vaisakhi se déroule traditionnellement dans le Punjabi Market, le quartier indien de la ville.

Photo : Illustration de Jag Nagra

Le défilé de Surrey, qui attire habituellement jusqu’à 500 000 personnes, est le défilé le plus important du genre au monde tenu hors des frontières indiennes.

Ce défilé fait partie de mon identité, confie Jag Nagra. Donc, lorsque j’ai appris qu’il était encore annulé cette année, j’ai tout de suite voulu aider les gens de ma communauté par le biais de mon art, explique-t-elle.

« Je voulais offrir quelque chose de tangible aux gens et entamer un dialogue. »

— Une citation de  Jag Nagra, artiste visuelle

L'artiste a donc lancé un appel sur ses comptes Instagram et Twitter pour demander à ses abonnés ce qui leur manquait le plus à propos du Vaisakhi.

L'artiste visuelle Jag Nagra.

L'artiste visuelle Jag Nagra

Photo : Agata Matyszczuk

Après avoir reçu de nombreuses réponses, l’artiste a choisi d’intégrer quelques-uns de ces commentaires dans une série d’illustrations qui dépeignent cette grande fête culturelle et religieuse.

Le thème qui revenait le plus souvent dans les commentaires était celui du seva, dit-elle.

Le seva, mot qui peut se traduire par altruisme désintéressé , occupe une place importante dans la culture sikhe. Et il se manifeste notamment par le don de nourriture et de thé chai pendant le Vaisakhi.

Un aspect que voulait démontrer Jag Nagra dans sa série.

Illustration d'une théière et de tasses de thé.

La distribution gratuite de nourriture et de thé lors du Vaisakhi rappelle que cette fête veut aussi célébrer la fin des moissons.

Photo : Illustration de Jag Nagra

Souvent, les gens vont installer des tentes sur leur parterre et vont donner toutes sortes de choses avec cœur et ouverture lors du Vaisakhi. C’est tellement beau, raconte Jag Nagra.

Parmi les 10 illustrations de sa série Lost Vaisakhi, Jag Nagra chérit particulièrement celle dans laquelle on voit plusieurs personnes de dos, marchant derrière le guru granth sahib, le livre saint des sikhs, déposé sur un char décoré pour l’occasion.

Illustration montrant de nombreuses personnes de dos, vêtues d'habits traditionnels sikhs, marchant dans un défilé de la fête de Vaisakhi.

Voir des milliers de personnes de dos, vêtues de toutes sortes de couleurs, est un des plus beaux souvenirs du défilé pour Jag Nagra.

Photo : Illustration de Jag Nagra

C’est ce livre que tout le monde suit lors du défilé. Il y a de la musique, tout le monde chante. Pour moi, cette image dépeint cette mer de couleurs si emblématique du Vaisakhi, raconte l’illustratrice.

Rendre hommage à ses racines

Au cours des dernières années, Jag Nagra a choisi de collaborer avec diverses entreprises telles que Tim Hortons et Microsoft afin de rendre son art et sa culture accessibles à tous.

Tout ce que je crée, c’est pour mettre en valeur mes racines sud-asiatiques. C’est ce qui compte le plus pour moi, car je trouve que c’est une belle façon d’initier le plus de gens possible à notre culture, souligne l'artiste.

Un joueur de hockey des Canucks de Vancouver saute sur la glace. Derrière lui, un caméraman filme un gardien de but derrière le banc des joueurs.

Jag Nagra a créé à quelques reprises des logos célébrant la culture indienne pour les Canucks de Vancouver.

Photo : Jeff Vinnick/NHLI via Getty Images

En 2021, Jag Nagra a notamment collaboré à deux reprises avec l’équipe des Canucks de Vancouver pour créer un chandail de hockey soulignant non seulement le Vaisakhi, mais aussi la fête de Diwali, une autre célébration indienne d'importance.

L’artiste a ainsi choisi des images telles que la fleur de lotus et les feux d’artifice, des couleurs et des motifs qui évoquent ces célébrations.

Jag Nagra, qui a peint des murales aux quatre coins de la ville, est également directrice créative du Punjabi Regeneration Collective, un groupe d'artistes et d'entrepreneurs qui travaillent à revitaliser le quartier indien de Vancouver (Punjabi Market).

« Le fait de rendre mon art accessible au plus grand nombre de personnes possible est ce que j’aime le plus dans ma pratique artistique. »

— Une citation de  Jag Nagra, artiste visuelle

En plus d’être une fête incontournable, pour Jag Nagra, le Vaisakhi est aussi un moment particulier. Un moment où on sent qu’on est visible, ce qui n’est pas toujours le cas. C’est un moment où on a l’impression d’être en sécurité, conclut-elle.

Les illustrations de Jag Nagra sont disponibles en ligne sur son site Internet. (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !