•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sophie Roy sera la prochaine directrice par intérim du SPVM

Chargement de l’image

Sophie Roy (à gauche) sera la prochaine directrice par intérim du Service de police de la Ville de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Pascal Robidas

Chargement de l’image

La haute direction du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) soumettra à la Commission sur la sécurité publique de Montréal la candidature de Sophie Roy, actuellement directrice adjointe aux enquêtes criminelles, pour prendre la relève par intérim de Sylvain Caron, qui prendra sa retraite le 22 avril.

C’est ce qu’a appris Radio-Canada, lundi soir. C’est dans les plans qui ont été soumis à la Ville de Montréal, a déclaré une source politique bien au fait du dossier.

Selon la procédure prévue par la Loi sur la police, les élus montréalais devront voter pour approuver le choix de Sophie Roy à titre de directrice par intérim du SPVM, et le ministère de la Sécurité publique devra ensuite entériner le résultat du vote.

Mme Roy deviendra la première femme de l’histoire à prendre la tête du SPVM.

Sophie Roy est une femme qui a une fine connaissance de l’organisation du SPVM. Elle a également de solides liens avec l’administration municipale. C’est une femme qui est intègre, très engagée. Au cours de son parcours, elle a eu à gérer le PDQ 39 à Montréal-Nord durant la crise après l’affaire Villanueva, a rappelé une autre source.

Avant d’accéder à la haute direction sous Sylvain Caron, Sophie Roy a reçu le mandat de réformer la Division des affaires internes lors du passage de Martin Prud'homme à la tête de la police de Montréal.

Toujours selon nos informations, le processus de nomination du prochain directeur ou de la prochaine directrice du SPVM devrait être terminé à la fin de l’automne 2022.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.