•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gestion financière à Lévis : le vérificateur observe plusieurs lacunes

L'hôtel de ville de Lévis.

L'hôtel de ville de Lévis. (archives)

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Le vérificateur général de la Ville de Lévis dresse « plusieurs constats préoccupants » concernant le financement des dépenses de l’administration Lehouillier. Il observe aussi des lacunes dans la divulgation de l’information financière.

Plusieurs observations de ce rapport sur la gestion des finances de la Ville de Lévis devaient être déposées en août 2021. La publication avait été reportée, selon le vérificateur général, en raison du manque de collaboration de la Ville.

Le vérificateur général Yves Denis présente les faits saillants de son rapport annuel lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville de Lévis.

Le vérificateur général de la Ville de Lévis, Yves Denis

Photo : Radio-Canada

Aujourd’hui, Yves Denis lance cet appel aux élus et aux administrateurs.

J’invite la Ville à faire davantage d’analyses stratégiques pour que les actions appropriées soient prises et planifiées avec diligence. La gestion financière exercée devrait aussi faire l’objet d’une meilleure reddition de comptes, affirme le vérificateur.

Fausse impression de contrôle

Dans son rapport, Yves Denis souligne les initiatives et les efforts déployés depuis 2018 par la Ville de Lévis pour tenter d’assurer sa stabilité financière. Toutefois, il arrive à la conclusion que ces démarches ne fournissent pas une vision d’ensemble des besoins financiers ni des moyens à prendre pour les combler.

Les plans et projections donnent une fausse impression de contrôle parce que les réflexions sous-jacentes ne sont pas suffisamment poussées et que les approbations et décisions de la Ville génèrent une certaine confusion quant au contenu de cette planification financière à long terme, écrit le vérificateur.

L’auteur du rapport cite aussi certains exemples. Il souligne notamment que l’information aux documents de planification financière est incomplète [...] et que ni le plan financier stratégique 2021-2025 ni les PTI ne sont établis à l’intérieur du niveau d’emprunt fixé par le comité exécutif en novembre 2016.

Surveillance incomplète

Yves Denis considère également que la surveillance exercée par les instances de la Ville est insuffisante.

Elle ne permet pas de s’assurer si les fonds dépensés ont permis de répondre aux besoins des citoyens et s’il y a eu une utilisation optimale des ressources, soutient-il dans son rapport.

Devant ce manque de clarté dans les données disponibles, le vérificateur général s’inquiète de l’imputabilité de l’administration municipale face aux contribuables.

Le comité des finances consacre beaucoup d’énergie pour suivre l’évolution des données financières opérationnelles, mais peu pour obtenir une perspective globale de la situation financière de la Ville. Du reste, l’imputabilité décisionnelle de la Ville au sujet de sa gestion financière n’est pas claire, mentionne Yves Denis.

Le vérificateur général émet neuf recommandations, dont celle, pour Lévis, de développer et mettre à jour un cadre financier sur lequel elle compte établir sa planification financière à long terme.

Il souligne également que ce cadre financier devrait inclure une politique de gestion de la dette mise à jour selon les objectifs, les cibles et les exigences du conseil municipal.

Une séance du conseil municipal de Lévis. (archives)

Une séance du conseil municipal de Lévis. (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Lévis adhère aux recommandations

L’administration municipale a pris acte des constats et dit adhérer à l’ensemble des recommandations. Certaines sont déjà en cours de réalisation.

Des mécanismes de reddition de comptes sur l’analyse des états financiers et une gestion en temps réel de la performance financière sont en élaboration, le tout afin de bonifier les pratiques actuelles, assure la Ville de Lévis.

Ce rapport annuel déposé lundi soir au conseil municipal de Lévis est le dernier rédigé par Yves Denis. Il vient de terminer le mandat de sept ans qui lui a été confié.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !