•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de la santé non vaccinés de retour au travail, mais à plusieurs conditions

Chargement de l’image

Les employés de Vitalité et d'Horizon qui n’ont pas reçu la troisième dose devront passer trois tests de dépistage par semaine.

Photo : getty images/istockphoto

Chargement de l’image

Les employés non vaccinés peuvent maintenant retourner au travail dans les établissements de santé au Nouveau-Brunswick. Toutefois, les employés des Réseaux de santé Vitalité et Horizon qui n’ont pas reçu leur troisième dose du vaccin contre la COVID-19 ne seront pas considérés comme pleinement vaccinés.

Selon une lettre interne envoyée par le Réseau de santé Vitalité concernant la gestion du retour au travail des travailleurs non vaccinés, dont Radio-Canada a obtenu copie, on y apprend aussi que les mesures s'imposent aux employés qui ont reçu seulement deux doses du vaccin.

Les travailleurs de la santé qui ne sont pas pleinement vaccinés et qui reprendront le travail dans des milieux vulnérables ou les travailleurs de la santé actuels dans des milieux vulnérables qui n’ont pas fourni une preuve de troisième dose (de rappel) doivent, à partir du 11 avril 2022, suivre les mesures d’atténuation exigées par leur employeur, conformément aux directives de Santé publique, jusqu’à ce qu’ils soient pleinement vaccinés, peut-on lire dans cette lettre.

La lettre donne ensuite des exemples de directives qui devront être suivies, telles que le dépistage à raison de trois fois par semaine en utilisant des tests hors laboratoire. Les employés devront dévoiler le résultat de ces tests à leur gestionnaire par un outil informatique qui sera disponible sous peu.

Le Réseau de santé Vitalité explique cette décision par le fait que la santé publique recommande maintenant que la pleine vaccination comprenne trois doses du vaccin et ce, peu importe que la personne ait contracté ou non la COVID-19 au cours des derniers mois.

Le réseau précise que des cliniques de vaccination à l’interne seront organisées pour offrir la troisième dose à compter du 17 avril.

Même politique chez Horizon

Du côté du Réseau de santé Horizon, une lettre interne envoyée aux employés indique aussi que la vaccination complète nécessitera désormais trois doses, à compter du 11 avril.

Les employés non vaccinés ou qui ont seulement reçu deux doses du vaccin devront suivre des mesures similaires aux employés de Vitalité, dont les trois tests de dépistage hebdomadaires et la surveillance de symptômes avant chaque quart de travail. Ces mesures entreront en vigueur à partir du 16 mai chez Horizon.

Fin du congé sans solde

Il s’agit donc de la fin d’un congé sans solde qui avait été imposé par la province pour les employés qui refusaient de se faire vacciner contre la COVID-19.

À compter d’aujourd’hui, les employés travaillant dans les deux réseaux de santé, le programme extramural, pour Ambulance NB et dans les établissements correctionnels peuvent retourner au travail s’ils ne sont pas vaccinés.

Ces travailleurs doivent cependant suivre les mesures d’atténuation imposées par leur employeur.

Le gouvernement avait affirmé laisser le choix aux employeurs de déterminer ce qu’est une personne pleinement vaccinée, en rappelant que la Santé publique recommande que ce soit trois doses du vaccin anti-COVID-19.

Les travailleurs de la fonction publique non vaccinés dans d’autres secteurs, comme l’éducation et la petite enfance, les services publics et les sociétés de la Couronne, ont pu retourner au travail le 28 mars dernier.

La vaccination obligatoire dans la fonction publique a été imposée à l'automne dernier. À la mi-janvier, 99 % des 58 000 employés avaient reçu leurs deux doses de vaccin. Selon la province, il y avait 484 travailleurs non vaccinés qui étaient en congé sans solde à ce moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !