•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Histoire des Premières Nations de la Saskatchewan exposée à l’Université de Regina

Wayne Goodwill devant une peau de bison.

Wayne Goodwill, de la nation Dakota de Standing Buffalo, est l'un des derniers peintres de peau de bison traditionnels en Saskatchewan. Il a offert à l'Université de Regina une peau de bison illustrant les 200 dernières années de l'histoire autochtone dans les Prairies.

Photo : Raphaële Frigon

Joseph Elfassi

Le gardien du savoir de la nation Dakota de Standing Buffalo, Wayne Goodwill, a remis une œuvre d’art relatant 200 ans d’histoire des Premières Nations de la Saskatchewan à l’Université de Regina.

« Nous espérons que ceci contribuera à l’éducation de la jeunesse.  »

— Une citation de  Wayne Goodwill, gardien de savoir autochtone

L’artiste, résidant à près de 65 kilomètres au nord-est de Regina, a adopté le style des décomptes hivernaux (Winter Count), qui relatent les événements marquants de l’année, sous forme de spirale marquée de pictogrammes.

Une peau de de bison peinte.

Cette peau de bison peinte par Wayne Goodwill sera utilisée à des fins pédagogiques à l'Université de Regina.

Photo : Raphaële Frigon

Wayne Goodwill est un des derniers peintres de peau de bison traditionnels de la Saskatchewan. Ces artistes historiens sont mandatés par la communauté pour concevoir ces toiles, fabriquées traditionnellement avec de la peau de bison.

Il a entamé l’illustration de la toile au printemps 2021, et l’a complétée en novembre. Celle-ci raconte notamment les impacts de la colonisation.

« Ces images racontent tout, du début avec les chevaux, jusqu’aux traités et aux pensionnats pour Autochtones. »

— Une citation de  Wayne Goodwill, gardien de savoir autochtone

Le président de l'université, le Dr Jeff Keshen, a affirmé qu’il s’agit d’un pas de plus sur le chemin de la vérité et de la réconciliation.

Nous devons reconnaître la réalité du génocide avant la réconciliation, a-t-il rappelé. La réconciliation nécessite des actions concrètes...

L'Université des Premières nations à Regina, peinte sur une peau de bison. (détail)

L'Université des Premières nations à Regina, peinte sur une peau de bison. (détail)

Photo : Raphaële Frigon

« La vérité mènera à la réconciliation, et cette toile dépeint la vérité. »

— Une citation de  Lori Campbell, vice-présidente adjointe pour l’engagement autochtone à l’Université de Regina

La vice-présidente adjointe pour l’engagement autochtone à l’Université de Regina, Lori Campbell, affirme que la toile sera utilisée à des fins pédagogiques.

Nous avons beaucoup d’étudiants et de visiteurs qui passent et ça pourra donc les informer à propos du passé et du présent des communautés autochtones en Saskatchewan.

Avec des informations de Richard Agecoutay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !