•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Français au Canada votent pour choisir leur président de la République

Un bureau de vote.

À Ottawa, 4300 électeurs français sont attendus samedi pour choisir leur futur président.

Photo : Radio-Canada / Nafi Alibert

Radio-Canada

Les Français vivant au Canada ont commencé à voter samedi pour le premier tour des élections présidentielles françaises, où s'affrontent 12 candidats.

À Montréal, où est concentrée la plus importante communauté française du pays, les 39 bureaux de vote du Palais des congrès sont ouverts depuis 8 h HAE.

La circonscription consulaire de Montréal compte 67 132 électeurs.

Nous nous attendons à gérer des flux de l'ordre de plusieurs milliers de personnes par heure, a indiqué le consulat général de France à Montréal.

Même son de cloche dans la ville de Québec, où les huit bureaux de vote du Collège Stanislas, à Sainte-Foy, sont ouverts depuis 8 h pour les 13 800 électeurs français.

Présidentielle française 2022

Consulter le dossier complet

Un électeur dépose son bulletin dans une urne.

C'est une élection majeure, l'élection de la démocratie française, a affirmé le président du consul général de France à Québec, Frédéric Sanchez.

À Ottawa, les deux bureaux de vote du Lycée Claudel sont ouverts depuis 9 h pour les 4300 personnes inscrites sur les listes électorales. Le premier bureau est réservé aux électeurs qui résident en Outaouais et le second est destiné aux Français de la capitale.

On a une seule arme en démocratie, c'est le vote, lance un électeur originaire de la Bretagne (nord-ouest de la France).

Du côté de Toronto, le consul général de France Tudor Alexis rapporte que plus de 12 500 Français sont inscrits en Ontario et au Manitoba.

Le consul général de France à Toronto devant un bureau de vote.

Le consul général de France à Toronto, Tudor Alexis.

Photo : Radio-Canada / Camille Feireisen

Parmi eux, au bureau de vote de Toronto, il y a Aliénor Rougeot. C'est super important de voter. On garde un lien avec la France. On y retourne souvent, on a encore des proches là-bas. C'est important que mes valeurs et mes convictions soient représentées, même si je ne suis pas sur le territoire tout le temps, dit-elle.

La fermeture des bureaux de vote est prévue à 18 h pour certains et à 19 h pour d'autres.

Le consul général s'attend à ce que de 5000 à 6000 ressortissants passent par le lycée français samedi.

En France métropolitaine, le vote est prévu dimanche.

Au total, 48,7 millions de Français sont appelés à départir 12 candidats. Les deux premiers seront qualifiés au second tour, qui est prévu le dimanche 24 avril. Les Français du Canada, eux, voteront la veille.

Les explications de Marie-Josée Paquette-Comeau.

Vers une abstention record?

Quatre femmes et huit hommes, dont le président sortant Emmanuel Macron, ainsi que les principaux candidats Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Éric Zemmour et Valérie Pécresse, s'affrontent dans cette élection.

Les sondages placent en tête Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qui devraient se hisser au second tour.

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour le journal Le Monde réalisé vendredi et publié par le quotidien français, le président sortant est en tête des intentions de vote (26,5 %). Il est suivi de la candidate d’extrême droite Marine Le Pen (22,5 %) et du leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon (17,5 %).

Les affiches des 12 candidats.

Le président sortant, Emmanuel Macron, fait face à 11 candidats.

Photo : afp via getty images / LUDOVIC MARIN

Un des enjeux pour le premier tour de l’élection présidentielle demeure l'abstention.

Beaucoup de sondeurs craignent que le record du premier tour de la présidentielle de 2002 (28,4 %) soit battu.

Cette année, l’abstention pourrait particulièrement s'observer chez les jeunes. Des sondages indiquent que le taux pourrait atteindre 40 % chez les 18-24 ans.

Je ne vote pas, et il y en a probablement d’autres qui font pareil, lance Etam, qui reconnaît cependant que l’abstention pourrait avoir un impact sur le scrutin et même fausser les résultats.

Avec des informations de Nafi Alibert, d'Alexane Drolet et de Camille Feireisen

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.