•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec investit près de 350 M $ dans les transports en Gaspésie et aux Îles

Nathalie Roy lors de la conférence de presse à Gaspé.

Au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, la ministre Nathalie Roy a annoncé que 74 projets vont bénéficier d'un soutien financier.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

Québec dépensera près de 350 millions de dollars d'ici 2024 pour le réseau routier, ferroviaire et aéroportuaire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Au total, 74 projets bénéficieront d’investissements de la part du ministère des Transports (MTQ).

C'est la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, qui était présente pour faire cette annonce, jeudi à Gaspé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel.

Les projets routiers obtiennent la plus grosse part du budget avec une enveloppe de près de 200 millions de dollars.

Parmi les chantiers d'envergure, le gouvernement a choisi d’investir dans de nombreuses opérations d’asphaltage sur la route 132 et dans la réfection de plusieurs ponts.

Il y a de nombreux nids-de-poule sur la chaussée.

Dans le secteur de Pointe-Navarre, à Gaspé, l'état de la route 132 pose problème en matière de sécurité.

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

À Gaspé notamment, la réfection du pont de Saint-Majorique, qui enjambe la rivière Dartmouth, ainsi que l'asphaltage dans le secteur Pointe-Navarre sont prévus.

C’est un champ de mines, cette route-là! Et c’est une des routes les plus passantes de l’Est-du-Québec! Donc, c’est mission accomplie : 5,4 kilomètres vont être refaits au grand complet à partir de cet été, se réjouit le maire de la ville, Daniel Côté, qui est aussi préfet de la MRC de La Côte-de-Gaspé.

Daniel Côté est présent lors de l’annonce d’investissements routiers en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Daniel Côté, maire de Gaspé, rappelle qu'il se faisait interpeller tous les jours par des citoyens exaspérés par les énormes nids-de-poule dans le secteur de Pointe-Navarre.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

De son côté, le préfet de la MRC de La Haute-Gaspésie, Guy Bernatchez, regrette de ne pas avoir entendu de grosses annonces pour assurer le maintien de la route 132, menacée par l'érosion.

Tout repose encore sur des études à venir pour conserver notre seul lien. On va espérer qu’il y ait des interventions aux endroits les plus dangereux, assure M. Bernatchez.

On a prévu plusieurs petits chantiers pour le réasphaltage entre Marsoui et L'Anse-Pleureuse.

Du côté de Chandler, les travaux de réaménagement de la route 132 dans le secteur de L'Anse-aux-Canards à Pabos Mills se poursuivront jusqu'à la route de l'Église.

Aux Îles-de-la-Madeleine, le gouvernement participera à la construction d’un ouvrage de protection de la route 199 contre l’érosion dans le secteur de la jetée du Détroit et de la Pointe-aux-Loups.

Les travaux d'enrochement sur la route 199.

Les travaux d'enrochement ont été réalisés sur la route 199 pour la protéger contre l'érosion.

Photo : Radio-Canada / Steve Rompré

Poursuite de la réfection du réseau ferroviaire

Québec a annoncé que 144 millions de dollars seront investis d'ici 2024 dans la réfection du réseau ferroviaire entre Caplan et Port-Daniel–Gascons.

Cet investissement est inclus dans les 235 millions de dollars déjà promis par le gouvernement du Québec pour réhabiliter le chemin de fer jusqu'à Gaspé. Il ne s'agit donc pas d'un nouveau décaissement.

Toutefois, le sous-ministre adjoint au ministère des Transports du Québec, Frédérick Bouthillette, mentionne que la somme globale pour réhabiliter la voir ferrée jusqu'à Gaspé risque d'être revue à la hausse, bien qu'il soit encore trop tôt pour chiffrer précisément la facture.

Il y a un dossier d'affaires qui doit être déposé en 2023 pour le tronçon de Port-Daniel–Gascons jusqu'à Gaspé et on s'attend à ce que des sommes additionnelles soient ajoutées, affirme M. Bouthillette. Aussi, on doit préciser que les coûts pour le tronçon entre Caplan et Port-Daniel–Gascons sont plus importants que ceux qui étaient envisagés.

D'ici l'été, le MTQ devrait publier dix appels d'offres pour restaurer le chemin de fer entre Caplan et Port-Daniel–Gascons.

C'est une nouvelle encourageante aux yeux d'Éric Dubé, président de la Société des chemins de fer de la Gaspésie.

Si tout se passe comme prévu, les travaux vont pouvoir commencer cette année et finir l’année prochaine, ce qui fait que l'objectif de 2024 pour Port-Daniel–Gascons tient toujours la route, se réjouit-il.

Éric Dubé était de passage à Gaspé pour l’annonce d’investissements routiers en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Éric Dubé est le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, préfet de la MRC de Bonaventure et maire de New Richmond.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les représentants du gouvernement n'ont pas souhaité s'avancer sur une date pour le retour du train à Gaspé alors que l'échéancier fixé à 2025 ne tient plus.

À l'heure où on se parle, les ingénieurs du ministère ne sont pas en mesure de nous donner un échéancier. Est-ce que ça me satisfait? Non! J'ai hâte d'avoir une date, lance le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Enfin, dans le secteur aéroportuaire, un peu plus de six millions seront investis.

Il y aura notamment un chantier à l’aéroport de Bonaventure, où on prévoit la réparation des voies de circulation et la construction d’un nouveau bâtiment d’entreposage.

Selon le gouvernement, plus de 850 millions de dollars ont déjà été investis dans la région depuis le début de son mandat.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !