•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau traversier des îles Tancook ne sera pas en service avant 2023

La vue aérienne du bord de mer où arrive le traversier des îles Tancook.

La découverte de zostère marine près du site d'amarrage prévu à Blandford, en Nouvelle-Écosse, pour le nouveau traversier des îles Tancook a poussé le Service des travaux publics à chercher un autre emplacement dans la région.

Photo : Gracieuseté : Royal LePage

Radio-Canada

Ce n'est qu'en 2023 qu'un nouveau traversier desservira les habitants des îles Big et Little Tancook.

Lors de l’annonce en 2020, le nouveau navire pouvant transporter jusqu'à 18 véhicules devait être prêt à remplacer le traversier vieillissant William G. Ernst d'ici le printemps 2022.

Mais la ministre des Travaux publics, Kim Masland, a confirmé lundi que ce n'était plus le cas. Le nouveau traversier est en construction, mais la ministre dit qu’il y a plusieurs problèmes qui retardent le processus d'autorisation pour la construction d'un nouveau quai à Blandford.

On est donc retourné à l'étape de conception, dit Kim Masland .On est retourné à la case départ pour déterminer où le traversier va pouvoir accoster.

La découverte de la plante aquatique, zostère marine près de l’emplacement privilégié pour le quai pousse l’équipe à chercher un autre endroit pour le débarcadère du traversier à Blandford.

En plus d'essayer de déterminer où le traversier rencontrera les voitures à Blandford, la ministre dit que des travaux de conception seront nécessaires pour réaligner la route une fois qu'un emplacement d'amarrage aura été choisi. D'autres retards dans le projet ont inclus la nécessité d'acheter des terres et des problèmes liés à COVID-19.

Kim Masland signe un document officiel assise à un pupitre.

Kim Masland, est députée de la circonscription de Queens et ministre des Travaux publics de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

La ministre a déclaré qu'il est trop tôt pour savoir si le projet respecte le budget, car il est encore à l’étape de conception.

Les gouvernements fédéral et provincial investissent chacun 4,9 millions $ dans la construction du traversier. Lorsque le projet a été annoncé, on a estimé qu'il faudrait 20 millions $ supplémentaires pour de nouveaux quais et installations d'amarrage.

Malgré les retards, la députée de Chester-St. Margaret's, Danielle Barkhouse, dit que les gens semblent satisfaits du projet. Elle a récemment organisé une réunion communautaire pour les résidents des îles Tancook et a l'intention d'en organiser une autre pour les habitants de la région de Blandford.

La nouvelle députée du gouvernement progressiste-conservateur croit que le nouveau traversier va faire une grande différence pour les gens, notamment en facilitant l'acheminement des courses vers et depuis leur domicile, car ils pourront apporter leur voiture sur le continent.

Je pense qu'ils pourront obtenir de l'équipement pour leur maison, comme des fosses septiques, du bois et ainsi de suite, et je pense simplement que cela leur facilitera la vie, dit-elle.

Le nouveau traversier et l'itinéraire devraient réduire le temps de traversée à environ 30 minutes au lieu de 50 minutes. Le nombre de traversées quotidiennes passera de 4 à 11.

Avec les informations de Michael Gorman de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !