•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministère de la Faune signale trois premiers cas de grippe aviaire au Québec

outardes

Bernaches du Canada, oiseau migrateur

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

La Presse canadienne

Trois premiers cas de grippe aviaire H5N1 ont été détectés au Québec, a indiqué lundi le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Les cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), du sous-type H5N1, ont été confirmés chez une bernache du Canada, à Granby, et chez deux oies des neiges, l'une à Saint-Jean-sur-le-Richelieu et l'autre à Saint-Isidore-de-Laprairie en Montérégie.

La détection était attendue, a indiqué le ministère par communiqué, soulignant que plusieurs cas chez des oiseaux sauvages et d'élevage ont été recensés, depuis décembre 2021, ailleurs au Canada (provinces maritimes, Ontario et Colombie-Britannique) ainsi qu'aux États-Unis.

Cette souche circule en Europe depuis 2020, et les oiseaux sauvages peuvent introduire et propager le virus le long des voies migratoires, a-t-on souligné.

L'influenza aviaire est un virus présent de façon naturelle chez les oiseaux sauvages, principalement chez les espèces aquatiques, telles que les oies, les canards et les goélands.

Bien qu'il provoque généralement peu de symptômes cliniques chez les oiseaux sauvages, les responsables affirment que les oiseaux domestiques sont plus sensibles au virus, ce qui peut entraîner des taux de mortalité élevés dans les élevages de volailles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !