•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’édifice du concessionnaire automobile Toner à Tracadie endommagé par un incendie

Chargement de l’image

De nombreuses brigades d'incendie participent aux efforts pour éteindre le feu au concessionnaire automobile Toner de Tracadie.

Photo : Facebook/Cynthia Thibodeau

Chargement de l’image

Un important incendie a ravagé l'édifice du concessionnaire automobile Toner GMC Chevrolet Buick, sur la rue Principale, à Tracadie.

Personne n'a été blessé et les dirigeants assurent qu'ils vont reconstruire l'édifice.

Les pompiers de Tracadie ont reçu l'appel d'urgence vers 6 h 10.

Le maire de Tracadie, Denis Losier s'est rendu sur les lieux de l'incendie lundi. Vers 8 h, le feu faisait toujours rage.

Chargement de l’image

Les pompiers s'affairent à éteindre l'incendie.

Photo : Radio-Canada / René Landry

La GRC a redirigé la circulation en pleine heure de pointe pour permettre le travail des pompiers.

Le feu a été maîtrisé dans le courant de l'avant-midi et la route a été rendue à nouveau accessible aux automobilistes.

Chargement de l’image

Hugo Rousselle, lieutenant de la brigade des pompiers de Tracadie

Photo : Radio-Canada / René Landry

Les pompiers de Tracadie ont été épaulés par la brigade de St-Isidore. Le combat a été assez difficile pour les pompiers selon le lieutenant Hugo Rousselle, puisqu'il y avait de l'huile et des matières dangereuses.

La police ne soupçonne aucun acte criminel pour l'instant, mais l'enquête se poursuit en collaboration avec le prévôt des incendies.

Chargement de l’image

Le concessionnaire automobile Toner GMC Chevrolet Buick de Tracadie était la proie des flammes lundi matin.

Photo : Gracieuseté

Le concessionnaire emploie un peu plus d'une trentaine de personnes et vend des véhicules des marques General Motors Truck Company GMC.

Des employés sous le choc

Des employés se sont regroupés dans un édifice de l'autre côté de la rue Principale, où se trouve un atelier de carrosserie de l'entreprise Toner.

Certains essuyaient leurs larmes avant d'entrer et l'atmosphère était lourde à l'intérieur. Dans un bureau tout au fond, le propriétaire Scott Toner et le directeur des ventes Gaétan Robichaud étaient déjà à jeter les premières bases en vue de reconstruire l'édifice incendié.

Chargement de l’image

Gaétan Robichaud est directeur des ventes

Photo : Radio-Canada / René Landry

On va se retrousser les manches, assure Gaétan Robichaud.

Ce dernier, très habitué de parler en public et qui est un chanteur connu depuis longtemps dans la région, a mis un certain temps avant d'être en mesure d'accorder une entrevue. C'est une grosse perte, répète-t-il, les yeux encore rougis par la peine.

Il n'est pas encore certain si une partie de l'édifice pourra être conservée, mais il garde espoir. On va attendre l'avis des experts. Mais, du côté des ventes, c'est détruit complètement.

Johanne Noël, une employée de cette entreprise depuis 23 ans, partage la peine de ses collègues. On a tous la larme à l'œil, dit-elle. C'est comme notre deuxième maison. On est tous des employés qui travaillent ici depuis longtemps.

Chargement de l’image

Jeannine Rousselle a de la peine pour son fils qui travaille chez Toner depuis plusieurs années.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Jeannine Rousselle regarde avec désolation la fumée qui s'échappe encore de l'édifice. Elle a de la peine pour son fils qui travaille chez Toner depuis longtemps et qui est trop bouleversé pour parler de ce qui vient de se produire.

Pour eux, c'était comme leur petite maison, leur petite famille, insiste-t-elle. Ce sont des choses qui arrivent dans la vie. Il faut passer au travers.

Chargement de l’image

Le sergent Pierre Chiasson de la GRC de Tracadie

Photo : Radio-Canada / René Landry

Le sergent Pierre Chiasson, de la GRC de Tracadie, qui a grandi dans la communauté, connaît bien l'importance de cette entreprise, une véritable institution qui s'appelait auparavant McGraw et Frère.

Je connais pas mal tous les employés de chez Toner, mentionne-t-il. C'est triste pour la communauté. C'est une entreprise qui est là depuis longtemps.

Il est trop tôt, selon les dirigeants, pour chiffrer la valeur des pertes. Mais ceux-ci assurent que l'entreprise sera reconstruite.

Avec des informations de Mario Mercier, de l'émission La matinale d'ICI Acadie et de Nadia Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !