•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Andrée Labbé veut porter « l’humanité » du monde de la santé au petit écran

Portrait rapproché de l'autrice et scénariste Marie-Andrée Labbé, avec un haut de complet et les cheveux bruns.

Marie-Andrée Labbé signera les textes de la nouvelle série quotidienne d'ICI Télé.

Photo : Julie Artacho / Julie Artacho

Radio-Canada

La scénariste Marie-Andrée Labbé sera au volant de la nouvelle quotidienne dramatique de Radio-Canada qui prendra le relais de District 31 à l’automne. Après avoir suivi en grand nombre les intrigues policières de Luc Dionne, le public aura rendez-vous à l’hôpital pour cette nouvelle série qui n’a encore ni titre ni synopsis.

La santé, c'est un sujet qui touche à l'humanité. Je suis intéressée par l'intimité, par les relations entre les gens, lance d'emblée Marie-Andrée Labbé, qui signe les textes de Sans rendez-vous et Trop, des séries abordant respectivement la santé sexuelle et la bipolarité avec humour et sensibilité.

Le milieu de la santé regroupe, reçoit tout ça, et donc c'est un lieu propice à l'écriture, résume-t-elle avec simplicité.

Comme le milieu policier, celui de la santé permet de mettre en scène des histoires singulières chaque jour; un des éléments clés du succès d’une série quotidienne, selon Marie-Andrée Labbé.

La comparaison avec District 31 s’arrête toutefois ici. En effet, pas question pour l’autrice de marcher dans les traces du commandant Daniel Chiasson et de son escouade.

Je ne me mets pas la pression de remplacer District 31. On fait autre chose, on tourne la page, dit-elle.

« Ce qui demeure, c'est l'idée d'entrer chez les gens tous les jours, parce qu’ils veulent être divertis à 19 h. C’est le mandat que je me donne personnellement. »

— Une citation de  Marie-Andrée Labbé, scénariste

Suzanne Clément dans le rôle principal

Les téléspectateurs et téléspectatrices devront encore patienter avant de connaître les fins détails de la nouvelle série coproduite par Fabienne Larouche, Michel Trudeau et Guillaume Lespérance.

On sait toutefois que c’est Suzanne Clément (Laurence Anyways, Unité 9) qui incarnera le rôle principal de la série, soit une urgentologue travaillant dans un grand hôpital montréalais. Un personnage dont la personnalité n'est pas sans rappeler celle de l'actrice, selon Marie-Andrée Labbé.

C’est quelqu'un qui carbure à l'adrénaline, et j'ai bien senti que Suzanne Clément était de cette nature-là aussi. Je vais pouvoir m'inspirer d'elle, explique la scénariste.

Suzanne Clément, les cheveux bruns et en plan rapproché, sourit aux photographes.

Ces dernières années, la comédienne Suzanne Clément a connu du succès en France.

Photo : Getty Images / John Phillips

« C'est vraiment une grande créatrice. C'est quelqu'un qui est présent, qui veut s'impliquer. [...] Ça me met une belle pression. »

— Une citation de  Marie-Andrée Labbé, scénariste.

Autre élément à noter : si la pandémie a braqué les projecteurs sur le milieu hospitalier ces deux dernières années, Marie-Andrée Labbé ne compte pas en faire la matière première de sa série quotidienne, loin de là. Cette dernière se déroule plutôt dans une ère post-COVID.

L’autrice précise toutefois que la pandémie va inévitablement teinter son écriture.

Pour le reste, le public devra s'armer de patience. On sait ce qu'est la série, mais on n'a pas de titre. Vous voyez le genre? On est rendu loin dans le contenu, mais au niveau des détails, ça s'est tellement passé vite qu'on n'a pas encore pris le temps [de les peaufiner], explique Marie-Andréee Labbé, qui écrit la série à temps plein, ou presque, depuis environ un mois.

La peur comme moteur

Marie-Andrée Labbé le sait : elle doit mettre les bouchées doubles afin d’alimenter en contenu sa nouvelle émission quotidienne, qui est un véritable marathon sur le plan de la production télévisuelle.

Habituée de consacrer une dizaine de jours à la rédaction d’un épisode de 30 minutes pour ses séries, l’autrice aura considérablement moins de marge de manœuvre avec une émission dont les épisodes sont diffusés plusieurs fois par semaine.

Oui, ça me fait peur. Mais c’est un moteur, la peur. Je suis surtout excitée; c'est un défi, conclut-elle.

Radio-Canada n’a pas précisé quand le titre et le synopsis de la série seront révélés. La quotidienne sera diffusée sur les ondes d’ICI Télé à l’automne.

Ce texte a été écrit à partir d'une entrevue réalisée par René Homier-Roy, animateur de l'émission Culture club. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté et de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !