•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

250 personnes rendent un dernier hommage au producteur Robert Hakim

Chargement de l’image

Environ 250 personnes ont assisté aux funérailles de Robert Hakim à la cathédrale de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Radio-Canada

Un an après sa mort à l'âge de 61 ans à la suite de complications liées à un cancer, les funérailles du producteur Robert Hakim ont été célébrées samedi après-midi à la cathédrale de Chicoutimi.

Robert Hakim aimait attirer les grandes foules et c'est ce qui a été réservé au producteur. Environ 250 personnes se sont réunies pour lui rendre un dernier hommage, dont plusieurs issues du milieu culturel saguenéen.

La chanteuse Guylaine Tanguay a interprété quelques chansons pour l'occasion. Elle avait ces mots sur le producteur après la cérémonie.

Robert Hakim en a fait beaucoup pour les artistes et pour la culture. Il nous a laissé de belles richesses. Robert Hakim c’est un succès professionnel, mais c’est aussi un succès humain. Pour moi, chanter à ses funérailles, c'est tout qu’un honneur, a-t-elle partagé.

La cérémonie était présidée par l'abbé Pierre Bergeron.

Chargement de l’image

Cousin de Robert Hakim, le député de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, a livré un vibrant témoignage.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Richard Martel ému

Cousin du défunt, le député dans Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, a aussi livré un vibrant témoignage.

Il était un producteur de spectacles pour un, un gestionnaire pour l’autre, mais il était un ami pour tous. Pour moi, il était devenu un confident. C’était un cousin et presqu’un frère. Sa mort me laisse encore sans mots. Nos conversations et ses encouragements me manquent. Tu me manques, lui a lancé Richard Martel lors de son allocution.

Robert Hakim est à l'origine des Productions Hakim, du Festival international des rythmes du monde et du Festival des bières du monde de Saguenay.

Tes rêves se poursuivent malgré ton absence. Grâce à ta belle Chantale [sa conjointe] et la belle gang dévouée qui travaille très fort, et de là-haut, tu dois en être sûrement très, très fier, a témoigné sa belle-soeur Annie Boivin.

L'un de ses rêves était la création d'une scène mobile pour les événements extérieurs. Celle-ci devrait être présentée prochainement.

Ça va faire en sorte que Robert va rester presque éternel pour nous, mais éternel pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. On ne l'oubliera jamais, a dit aussi le député.

Chargement de l’image

Une cérémonie avait eu lieu l'an dernier, mais les mesures sanitaires avaient grandement limité le nombre de personnes présentes.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Une cérémonie limitée l'an dernier

Une cérémonie largement plus intime avait eu lieu en septembre dernier, mais les règles sanitaires avaient fortement réduit le nombre de personnes présentes.

Il s’agissait de la seconde cérémonie courue à se tenir à la cathédrale Saint-François-Xavier en trois jours. Jeudi, une commémoration nationale a eu lieu en mémoire de l’ancien ministre Marc-André Bédard. Les anciens premiers ministres Lucien Bouchard et Pauline Marois étaient présents.

D’après un reportage de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !