•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections en temps de pandémie : l’Ontario tire des leçons du scrutin fédéral

Une affiche jaune porte la mention «Votez ici».

L'Ontario organise pour la première fois des élections générales en temps de pandémie.

Photo : Radio-Canada / Michel Bolduc

Radio-Canada

Le directeur général des élections (DGE) de l'Ontario dit avoir travaillé en étroite collaboration avec Élections Canada pour tirer des leçons des élections fédérales de 2021, organisées en temps de pandémie, et pour ainsi préparer le prochain scrutin provincial.

L’aménagement des locaux pour permettre la distanciation physique et l’accès à des équipements de protection individuelle pour le personnel et pour les bénévoles figurent parmi les éléments qui ont été examinés par Élections Ontario, selon le DGE de la province, Greg Essensa.

Et nous pouvons garantir que toutes les mesures sanitaires, que ce soit les masques ou le désinfectant pour les mains, seront en disponibles pour assurer la santé et la sécurité de l'électorat et des personnes qui travaillent pour nous le jour des élections, dit-il.

Des ratés dans le Nord en 2021

Élections Canada a été critiqué en 2021 pour ne pas avoir aménagé de bureaux de vote dans trois Premières Nations éloignées du Nord de l'Ontario – Cat Lake, Poplar Hill et Pikangikum – le jour du scrutin.

L’activiste Tania Cameron, qui milite pour l'accès au vote des Premières Nations, avait alors été inondée de messages de membres de ces trois communautés qui lui disaient qu’ils n’avaient pas pu voter.

Rien n'indiquait qu'il n'y aurait pas de bureaux de vote dans ces communautés simplement parce qu'elles avaient pu voter par anticipation, avait-elle déclaré à CBC à l’époque.

Et c'est ridicule, parce que des bureaux de vote par anticipation ont été installés dans des villes et dans des villages partout au Canada, et ces villes et villages ont également eu un bureau de vote le jour des élections.

Greg Essensa assure de son côté qu'Élections Ontario a pris des mesures pour s'assurer que cette situation ne se reproduira pas. Nous avons commencé à travailler très tôt avec de nombreuses communautés autochtones. Notre objectif, notre plan à ce stade-ci, c’est d’être présents dans chacune des communautés autochtones de l'Ontario, note-t-il.

Pour surmonter d'autres obstacles lorsqu'il s'agit de voter dans les communautés autochtones (par exemple, l’accès à une pièce d'identité valide), Élections Ontario permettra désormais aux chefs de bande d'attester qu'une personne est membre de la réserve et peut y voter, ajoute le DGE.

Nouvelle application

Parmi les autres nouveautés pour la campagne de 2022, il y a le lancement d’une nouvelle application électorale, souligne M. Essensa.

Cette application mobile, qui fait partie d'un programme pilote, permettra aux électeurs de vérifier leur lieu de vote et d’obtenir des informations sur les candidats.

Les Ontariens peuvent s'attendre à recevoir leur carte d'électeur autour du 12 mai, indique par ailleurs le DGE.

Avec des informations de Jonathan Pinto, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !