•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents du Grand Victoria doivent être prudents après des attaques de cougars

Un cougar qui avance.

Ce cougar a été filmé par une caméra sur une propriété de Sooke en 2020. Les cougars sont les plus grands félins sauvages de la Colombie-Britannique, pesant jusqu'à 100 kg et mesurant plus de 2,5 mètres du nez à la queue.

Photo : Facebook/Paul Homer

Radio-Canada

Les résidents du Grand Victoria doivent être vigilants après que plusieurs attaques de cougars sur des animaux domestiques ont eu lieu dans la région, selon le B.C. Conservation Officer Service (COS). Ils sont notamment invités à garder les enfants près d'eux et à surveiller leurs animaux de compagnie lorsqu'ils sont à l'extérieur.

Selon un communiqué de l'organisme gouvernemental, trois attaques de chiens ont eu lieu en plein jour dans les régions de Sooke Est et de Metchosin au cours des deux dernières semaines. Tous les incidents se sont produits dans des arrière-cours de résidences rurales.

Deux des chiens ont survécu, mais un autre a été tué. Il n’est pas inhabituel pour les cougars de considérer les chiens errants comme des proies, selon le COS. Cependant, l'organisme se dit préoccupé par ses attaques répétées durant la journée.

Des conseils à suivre

WildSafeBC, l'organisme provincial chargé de prévenir les conflits entre les animaux sauvages et les êtres humains énumère plusieurs conseils à garder à l'esprit pour améliorer ses chances de survie lorsqu'on fait face à un cougar.

D'abord et avant tout, il faut rester calme et s’éloigner lentement de l'animal. De plus, il faut s’assurer que le cougar peut emprunter un chemin dégagé pour s'échapper, afin qu'il ne se sente pas prisonnier.

Il faut également éviter les mouvements brusques, maintenir un contact visuel et ne jamais se retourner pour fuir, selon WildSafeBC. Il faut se faire aussi grand que possible, garder le cougar en face de soi et s’armer de bâtons ou de pierres.

Le but est de convaincre le cougar que l'on est la menace, plutôt que l'inverse.

WildSafeBC précise que de nombreuses personnes ont survécu à une attaque de cougar en Colombie-Britannique et qu’il faut se défendre, si le cougar bondit, en visant son visage et ses yeux.

Le COS demande à toute personne vivant dans les régions de Sooke Est et de Metchosin de signaler immédiatement toute observation de cougar à la ligne RAPP au 1 (877) 952 - 7277.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !