•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien député Greg Davis plaide coupable de sollicitation sexuelle envers un mineur

Greg Davis.

L'ancien député de Campbellton-Restigouche, Greg Davis, a quitté la vie politique en 2014 (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancien député provincial de Campbellton-Restigouche, Greg Davis, a plaidé coupable d'avoir sollicité des rapports sexuels auprès d'un mineur.

L'homme, qui vit maintenant à Fredericton, recevra sa peine le 14 avril.

Celui qui a été député progressiste-conservateur, sous le gouvernement de David Alward entre 2010 et 2014, avait décidé de ne pas se présenter lors des élections en septembre cette année-là, invoquant des problèmes de santé.

Il a toutefois quitté la vie politique dans la controverse en raison de ses dépenses de bureau. En 2012 et en 2013, Greg Davis avait réclamé 40 000 $ au parti, le montant maximal alloué aux députés pour leurs bureaux de circonscription.

Pourtant, une partie de son loyer n’avait pas été payée. Son bureau avait d’ailleurs été fermé durant quelques jours, avec un avis de saisie affiché sur la porte, ce qui dévoilait un défaut de paiement.

Une enquête a ensuite été ouverte par le bureau du greffier de l’Assemblée législative, mais a conclu qu'aucun blâme ne pouvait être porté à l'encontre de Greg Davis dans cette affaire.

Avec les informations de Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !