•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grippe aviaire s’étend à un quatrième élevage ontarien

Une poule pondeuse de race Leghorn regarde la caméra.

La souche H5N1 est hautement pathogène.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperriere-Roy

Radio-Canada

Une quatrième ferme du Sud de l’Ontario a été placée en quarantaine en raison de la grippe aviaire, selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

L’exploitation agricole est située dans le canton non cédé de la Première Nation des Chippewas de Nawash.

Des mesures ont été adoptées pour limiter le déplacement des animaux, et des recommandations ont été faites aux fermes de la région pour améliorer la biosécurité.

L’agence a signalé des cas de la souche H5N1 dans trois autres exploitations agricoles en moins d'une semaine.

Il y a 10 jours, une buse à queue rousse infectée a été retrouvée dans la région de Waterloo.

La grippe aviaire se propage parmi les populations d'oiseaux sauvages et représente un danger lorsque ceux-ci migrent au Canada.

Selon l’ACIA, 24 pays ont interdit jusqu’ici l’importation d’oiseaux ou de produits de la volaille de certaines régions du Canada – et parfois du pays en entier – à la suite d’éclosions de grippe aviaire.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !