•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comparution d’un couple qui fait face à une centaine d’accusations de nature sexuelle

Des allégations portent sur les 17 dernières années et des enfants sont au nombre des présumées victimes.

Portraits d'un homme et d'une femme.

Martin « Mark » Wettlaufer et Kathleen Wardlaw ont été arrêtés et font face à plusieurs centaines de chefs d'accusation, selon la police de Toronto.

Photo : Service de police de Toronto

Martin Wettlaufer et Kathleen Wardlaw ont comparu à une heure d'intervalle vendredi matin au palais de justice de Toronto relativement à une centaine d'accusations de nature sexuelle.

Le service de police de Toronto accuse Martin Wettlaufer et Kathleen Wardlaw d'avoir agressé sexuellement et d'avoir battu une quarantaine d'enfants, de femmes et d'hommes sur une période de 17 ans dans la métropole.

Les enquêteurs pensent qu'il pourrait y avoir d'autres victimes.

La Couronne a d'ailleurs fait savoir à la juge de paix Ana Cristina Costa, de la Cour de justice de l'Ontario, que d'autres accusations avaient été déposées contre l'homme. On n'en connaît toutefois pas la nature, puisqu'elles n'ont pas été énumérées.

La police de Toronto n'a pas répondu à notre demande de précisions à ce sujet avant la publication de cet article.

Un logo de police

L'emblème de la police de Toronto sur le fronton de son quartier général de la rue College, au centre-ville

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Nadeau

Kathleen Wardlaw n'était pas présente à son audience, mais elle était représentée par son avocat, Lorant Kiss. On ignore où elle a été incarcérée.

L'avocat de son présumé complice, Sam Goldstein, était en revanche absent.

Martin Wettlaufer est détenu au Centre de détention de l'est de Toronto. Un agent correctionnel s'apprêtait à aller le chercher en cellule pour son audience, mais la juge lui a dit que ce n'était pas nécessaire puisque Me Goldstein était absent.

Interdit de publication

L'homme de 37 ans et la femme de 42 ans ont été arrêtés en février à Toronto.

La Cour a imposé un interdit de publication à la demande de la Couronne, lors de la première comparution des deux individus le 4 mars, à cause de la nature des allégations (il est aussi question de protéger l'identité des présumées victimes).

L'audience sur le cautionnement a été fixée au 22 avril, mais on ignore si Martin Wettlaufer et Kathleen Wardlaw comparaîtront cette fois ensemble ou séparément.

Dans un communiqué, la police avait précisé à l'hiver que l'enquête sur les agissements allégués contre le couple avait débuté en janvier 2020.

Les faits reprochés se seraient produits dans les secteurs de l'avenue Danforth et de la rue Dawes, et de l'avenue Eglinton Est et de la rue Danforth, dans l'est de la métropole.

La police soutient que certaines des agressions ont été filmées avant que les vidéos ne soient téléchargées sur Internet.

La police demande à tous ceux qui auraient pu être approchés par le couple d'entrer en contact avec elle en composant le 416 808-7521, puisque son enquête n'est pas terminée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.