•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le corps d’un Équatorien porté disparu retrouvé à Laval

Un jeune avec la main dans la face.

Pablo Andrés Aguirre Jácome était porté disparu à Montréal depuis le 30 janvier dernier.

Photo : Cortesía de la familia

Le corps de Pablo Andrés Aguirre Jácome, 23 ans, a finalement été retrouvé le 28 mars dernier dans un boisé de Laval.

Le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé hier soir que le corps, quelques jours après sa découverte, avait été formellement identifié.

Le jeune homme était activement recherché depuis deux mois par les policiers de Montréal ainsi que par sa mère, Marina Jácome, qui avait quitté Quito, en Équateur, pour mettre sa vie sur pause afin de participer aux recherches à Montréal.

Pablo Andrés Aguirre Jácome avait été vu pour la dernière fois le 30 janvier à la station de métro Saint-Michel.

La mère du disparu avait même puisé dans ses économies personnelles pour embaucher un détective privé afin d'accélérer les recherches.

Photo double. À gauche, une femme avec les mains jointes. À droite, un jeune homme marchant à l'extérieur.

Marina Jácome est venue d'Équateur au Canada à la recherche de son fils Pablo Andrés, dont elle était sans nouvelles depuis le 30 janvier. L'image de droite était la toute dernière connue du jeune Équatorien et provenait des caméras de surveillance de la station de métro Saint-Michel.

Photo : RCI / Captura de pantalla / Service de Transport de Montréal

L'Association équatorienne de Montréal avait aussi rassemblé un groupe de bénévole pour placarder plusieurs endroits de la métropole avec la description du disparu afin de le retrouver.

Un groupe de personnes avec des pancartes dans leurs mains.

Marina Jácome accompagnée des bénévoles qui l'ont aidée dans ses recherches pour retrouver son fils, Pablo Andrés Aguirre Jácome.

Photo : RCI / Cortesía Marina Jácome

La mère du disparu a tenu à exprimer sa grande tristesse sur sa page Facebook.

« Avec douleur, nous devons annoncer la fin de la recherche de Pablo Andres. Sa mère et sa famille remercient toute la communauté pour l'aide et les efforts fournis dans sa recherche et en même temps nous demandons le respect de la privacité dans ces moments de profonde douleur que traverse la famille. Pablo Andres repose maintenant en présence du Seigneur. »

— Une citation de  Marina Jácome, mère du défunt

Radio-Canada a également appris que le SPVM avait délégué non pas un, mais deux enquêteurs sur le dossier pour élucider la disparition de Pablo Andrés Aguirre Jácome. 

Ce dernier était venu à Montréal pour étudier en production télévisuelle à l'Institut Trebas.

Les enquêteurs du SPVM ont conclu que la mort n'était pas de nature criminelle.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.