•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa déboursera 5 millions de dollars pour prévenir la violence armée à Montréal

Un périmètre de sécurité dressé par les policiers du SPVM.

Des violences armées impliquant des jeunes sont très récurrentes à Montréal et ne cessent d'augmenter.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Wagner

Radio-Canada

Après que la Ville de Montréal eut annoncé un fonds d’investissement de lutte contre la violence armée dans la métropole, c’est au tour du gouvernement fédéral de communiquer un autre projet de prévention du crime.

C’est une enveloppe de 5 millions de dollars destinée à financer quatre projets dans la grande région de Montréal, a annoncé vendredi le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino.

La meilleure façon de protéger nos communautés de la violence liée aux armes à feu et d’autres comportements criminels est de l’arrêter avant qu’elle ne commence. Les quatre projets annoncés aujourd’hui font exactement ça : aider les jeunes à se préparer pour une vie réussie, a expliqué dans un communiqué le ministre.

Les projets concernés sont la Fondation pour enfants Trevor Williams qui s'implique dans l' éducation des jeunes et leur emploi. Le programme offre aussi des soins de santé mentale – Le projet Goût de Vivre de la Maison d’Haïti – Le Réseau de la communauté autochtone à Montréal – et le Cactus Montréal, un programme d'aide à des travailleurs du sexe transgenres qui veulent s’extraire du domaine.

Et au ministre de rappeler qu’une des priorités du gouvernement libéral est de bâtir des communautés plus sécuritaires par la prévention.

Ce projet de prévention contre la violence sera confié à la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC), a précisé le ministre.

De son côté, Valérie Plante, la mairesse de la Ville de Montréal, qui avait à ses côtés le directeur du SVPM, Sylvain Caron, avait annoncé jeudi un budget de plus de 7 millions de dollars pour freiner la violence liée aux armes à feu dans la métropole.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !