•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pêche du crabe des neiges débutera le 4 avril dans les zones 15 et 16

Un pêcheur assis devant un contenant rempli de crabes des neiges vivants. On ne voit pas le visage de la personne.

51 détenteurs de permis de la zone 16 auront droit de se partager une augmentation de 15 % du quota de crabes des neiges cette année (archives).

Photo : Getty Images

Radio-Canada

La pêche au crabe des neiges sera officiellement lancée le 4 avril à 5 heures du matin dans les zones 15 et 16 du golfe, soit respectivement entre Natashquan et Unamen Shipu, et entre Pointe-des-Monts et Natashquan.

Le début de la saison de pêche en zone 14, qui s’étend d'Unamen Shipu à Pakua Shipu, est fixée quant à elle au 25 avril 2022.

Les saisons pour ces trois zones voisines du golfe prendront fin après 14 semaines, soit le 10 juillet pour les zones 15 et 16 et le 17 juillet pour la zone 14.

La zone 13, qui s’étend de Pakua Shipu jusqu’à la municipalité de Raleigh, située sur la pointe nord de l’île de Terre-Neuve, n’a toujours pas de date officielle pour le début de sa saison.

Les quotas varient

Dans la zone 16, 51 permis sont alloués cette année. Le nouveau quota permet aux pêcheurs de capturer 2252 tonnes de crabes des neiges, soit une augmentation de 15 % par rapport à l'année dernière. C’est ce qu’avait prédit l’Office des pêcheurs de crabe des neiges de la zone 16 la semaine dernière, avant que le plan fédéral ne soit finalisé.

Dans la zone 15, 30 détenteurs de permis se partageront un quota de 244 tonnes, une diminution de 25 % par rapport à la saison précédente.

La zone 14 essuiera quant à elle une diminution de 15 % des crabes des neiges disponibles à la capture cette année. Le plan prévoit que 19 détenteurs de permis se partageront un quota de 310 tonnes dans cette zone de la Basse-Côte-Nord.

Ça fait quelques années qu’on vit un bas de cycle, ici dans les zones 15 et 14, explique Paul Nadeau, directeur général de l’Association des pêcheurs de la Basse-Côte-Nord. 

Il n’est pas surpris de voir que les quotas alloués aux pêcheurs des zones 14 et 15 ont encore une fois été revus à la baisse cette année.

Le directeur de l’Association des pêcheurs est tout de même heureux de savoir que le ministère des Pêches ait accepté de ne pas aller de l’avant avec ses scénarios les plus conservateurs.

« Il y a un certain niveau de prudence et un certain niveau de risque à jumeler, » estime M. Nadeau. « Les sciences ont accepté d'avoir un certain niveau de flexibilité et de ne pas recommander des choses aussi dramatiques »

« Mais reste qu’une baisse de 25 %, c’est assez gros… »

— Une citation de  Paul Nadeau, directeur général de l’Association des pêcheurs de la Basse-Côte-Nord

Paul Nadeau ajoute que les pêcheurs de la zone 14 ont pu s'entendre avec le ministère sur un résultat conciliant afin de limiter la baisse du quota à 15 % cette année, et non de 20 % comme le proposaient certains scénarios présentés par le fédéral.

Rappelons que la pêche est ouverte depuis le 25 mars dans la zone 17, plus à l'ouest, entre Tadoussac et Pointe-des-Monts.

Le prix de vente du crabe fixé par les pêcheurs de la zone 16 sera déterminé jeudi, selon l’Office des pêcheurs de crabe des neiges de la zone 16.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !