•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tim Houston mécontent d’un avis d’exposition à la COVID-19 à l’Assemblée législative

Tim Houston écoute une question d'un journaliste.

Le premier ministre néo-écosssais Tim Houston.

Photo : CBC / Robert Short

La Presse canadienne

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse Tim Houston et son gouvernement progressiste-conservateur prennent leurs distances au sujet de la décision du président de la Chambre de lancer en fin de semaine un « avis d'exposition à la COVID-19 » à l'Assemblée législative.

Dans un geste inhabituel, Tim Houston a écrit sur Twitter lundi que la décision de publier cet avis d'exposition et de fermer le bâtiment au public avait été prise par le seul président de l'Assemblée législative, le député progressiste-conservateur Keith Bain.

Le premier ministre réagissait à une note transmise samedi aux députés par le président de la Chambre, qui soulignait une exposition au coronavirus à l'intérieur du bâtiment.

Les détracteurs de ce geste se sont tournés vers les médias sociaux pour se plaindre d'un double standard, car le gouvernement a cessé de diffuser des avis publics d'exposition au coronavirus.

Tim Houston estime qu'il ne devrait pas y avoir deux normes différentes pour les politiciens et pour la population.

Dans un courriel, le Bureau du président indique que la décision de fermer l'Assemblée législative au public était temporaire et avait été prise pour s'assurer que la Chambre puisse « s'acquitter de ses fonctions ».

Le courriel indique que le président Bain ne fera aucun autre commentaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !