•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joël Arseneau briguera un second mandat

Joël Arseneau, député des îles de la Madeleine, en conférence de presse à l’Assemblée nationale.

Le député des îles de la Madeleine se lancera à nouveau dans la course électorale en octobre 2022. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le député du Parti québécois Joël Arseneau sollicitera un second mandat dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine lors des prochaines élections du 3 octobre prochain.

Étant chef du troisième groupe d'opposition ainsi que porte-parole, notamment, en matière de transport régional, de santé et de services sociaux, M. Arseneau se dit satisfait du travail accompli à l'Assemblée nationale dans les quatre dernières années.

Ce que j'ai essayé de faire, c'est d'être le député de tous les Madelinots. Pour moi, c'était le rapport de proximité avec les citoyens qui était le plus important. J'ai été très fier de porter des dossiers au nom des Madelinots pour faire entendre leur voix, souligne M. Arseneau.

Il reste toutefois beaucoup de travail à faire, selon le député du Parti québécois, notamment en matière de logements, de famille et de transport aérien.

Les services de télécommunications en régions insulaires ainsi que la mise en place d'une aide financière pour les déplacements en raison de soins de santé, n'ont pas été assez développés, juge M. Arseneau. Comme tout ce que comportent les disparités entre les centres urbains et les régions, a-t-il poursuivi lors de sa conférence de presse.

Il faut donc que les régions aient leur place dans le développement du Québec et dans la relance post-pandémique. Je pense que c'est un grand défi sur lequel on va devoir se pencher et moi j'ai bien le goût de le faire avec les gens localement, a expliqué le député.

Élu par quelques voix de majorité

Lors des élections de 2018, le candidat péquiste l'avait remporté avec 15 voix d'avance sur la candidate libérale, Maryse Lapierre, après un dépouillement judiciaire.

Joël Arseneau soutient que la prochaine campagne sera déterminante pour le Québec et il croit en son parti. On a fait nos devoirs depuis la défaite de 2018. On a révisé nos statuts et on a développé un projet national. On est une force politique avec laquelle on va devoir composer et moi, je serais très heureux et privilégié de pouvoir continuer.

La candidature de M. Arseneau devra être confirmée par l'assemblée d'investiture du Parti dans la circonscription. Aucun autre nom n’est en lice à l'investiture du Parti québécois aux Îles-de-la-Madeleine pour le moment.

Un texte de Marguerite Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !