•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Douze candidats s’affrontent à l’élection partielle dans Marie-Victorin, à Longueuil

Catherine Fournier devant un lutrin.

Le remplaçant de Catherine Fournier sera connu le 11 avril prochain.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Douze candidats s'affrontent à l'élection partielle en cours dans la circonscription de Marie-Victorin, à Longueuil.

La période pour soumettre une candidature officielle a pris fin samedi après-midi à 14 h, a indiqué Élections Québec par voie de communiqué.

La circonscription de Marie-Victorin est vacante depuis l'élection de Catherine Fournier à la mairie de Longueuil, en novembre dernier. Celle-ci y siégeait auparavant comme députée indépendante depuis 2019 après avoir claqué la porte du Parti québécois (PQ), qu'elle représentait au dernier scrutin provincial.

Le PQ mise cette fois-ci sur la candidature de l'ex-député fédéral néo-démocrate Pierre Nantel pour ramener ce château fort péquiste dans son giron.

De son côté, le gouvernement de François Legault y présente l'infirmière et ancienne syndicaliste Shirley Dorismond sous les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ). Mme Dorismond est notamment connue pour avoir occupé le poste de vice-présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ).

Québec solidaire tentera d'y faire élire Shophika Vaithyanathasarma, qui a tenté sa chance avec le Bloc québécois au dernier scrutin fédéral, terminant troisième au chapitre des votes.

La comédienne Anne Casabonne tente elle aussi de convaincre les électeurs de Marie-Victorin de voter pour elle et pour le Parti conservateur du Québec d'Éric Duhaime, qu'elle représente. Son entrée sur la scène politique provinciale avait été plutôt remarquée avec des propos sur la vaccination dans sa page Facebook, qualifiés d'antivaccins par plusieurs et qui avaient défrayé les manchettes.

Martine Ouellet souhaite faire un retour sur la scène politique québécoise en s'y présentant avec son nouveau parti Climat Québec, voué à l'urgence climatique. Ancienne ministre des Ressources naturelles dans le gouvernement de Pauline Marois, Mme Ouellet est bien connue des Québécois.

Pour sa part, le Parti libéral du Québec (PLQ) y présente la candidate Émilie Nollet.

Autres candidats

Les autres candidats qui tenteront de se faire élire dans la circonscription de Marie-Victorin sont le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell, Michel Blondin, du Parti pour l'indépendance du Québec, Shawn Lalande McLean, du Parti accès propriété et équité, Michel Lebrun, de l'Union nationale, Florent Portron avec l'Équipe autonomiste et Philippe Tessier.

Je tiens à saluer l'engagement qui anime chacune des personnes qui ont décidé de poser leur candidature dans la circonscription de Marie-Victorin. Le vote est essentiel à la vitalité de notre démocratie, mais la participation de ces femmes et de ces hommes qui souhaitent représenter la population l'est tout autant, a affirmé le directeur général des élections, Pierre Reid.

Quelque 45 500 électeurs sont invités à exercer leur droit de vote lors de cette élection partielle. Les électeurs sont conviés aux urnes le 11 avril prochain. Il sera aussi possible de voter par anticipation les 3 et 4 avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !