•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmenter le trafic sur la 407 au lieu de construire la 413 : une solution de rechange?

Des véhicules circulent au loin sur l'autoroute à péage.

Augmenter le trafic sur l'autoroute 407 en subventionnant les frais de péage des camions : une solution moins coûteuse?

Photo : Getty Images/iStock/drewyc

Radio-Canada

Les appels se multiplient pour que le gouvernement ontarien réduise la congestion routière dans le Grand Toronto en encourageant davantage de conducteurs à utiliser l'autoroute à péage 407 ETR, plutôt que de dépenser des milliards de dollars pour construire une nouvelle autoroute, la 413.

L’autoroute 413 traverserait les régions au nord-ouest de Toronto sur 60 km, en passant par la ceinture de verdure. Ce projet a été critiqué par de nombreux groupes environnementaux qui disent que l'autoroute contribuera à l'étalement, et les trois partis d'opposition ont déclaré qu’ils annuleront ces plans si les progressistes-conservateurs de Doug Ford sont défaits aux prochaines élections.

Les opposants à la 413 voient l’autoroute 407 comme une solution de rechange sous-utilisée, qui aurait le potentiel d’attirer plus de trafic en provenance de l'autoroute la plus achalandée du pays, la 401.

Le groupe Transport Action Ontario suggère que le gouvernement provincial rende l’utilisation de la 407 gratuite pour les camions de transport, en couvrant pour eux les frais de péage.

L’organisation estime qu’il s’agirait d’une solution moins coûteuse pour le gouvernement que de construire et d’exploiter une toute nouvelle autoroute, et qui en ferait plus pour résoudre les problèmes de congestion routière dans le Grand Toronto.

À l'heure actuelle, la plupart des camionneurs utilisent la 401 parce qu'ils jugent que les frais de péage [sur la 407] sont prohibitifs, souligne Peter Miasek, président de Transport Action Ontario.

En se basant sur des données tirées d'études provinciales sur la circulation et provenant de la société propriétaire de l’autoroute 407, le groupe évalue qu’une telle initiative amènerait entre 12 000 et 21 000 camions à emprunter l'autoroute à péage quotidiennement, les jours de semaine.

Le groupe calcule qu'une subvention de péage complète pour tous ces camions sur une période de 30 ans représenterait l'équivalent de 4 milliards de dollars, en dollars courants.

Le gouvernement Ford n’a pas précisé combien coûterait l'autoroute 413, mais une estimation faite par le gouvernement précédent il y a plusieurs années l'évaluait à 6 milliards de dollars. Des analystes indépendants ont déterminé que le coût actuel se situerait entre 8 et 10 milliards de dollars.

Négocier un tel accord avec la société propriétaire de la 407 nécessiterait un peu de créativité et une certaine pression de la part du gouvernement provincial, fait remarquer Toby Heaps, directeur général de Corporate Knights, une firme de recherche commerciale et médias basée à Toronto. Il fait partie d’un groupe d’entrepreneurs qui ont signé une lettre ouverte adressée au gouvernement Ford pour demander l’arrêt du projet d’autoroute 413.

Il y a certainement lieu de trouver un accord, étant donné que la 407 est relativement vide et qu'il y a beaucoup de gros camions qui aimeraient y circuler, dit-il.

La carte montre le tracé suggéré, qui part de Mississauga vers le nord pour rejoindre l'autoroute 400 au nord de Vaughan.

Le projet d'autoroute 413

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

D'autres intervenants du monde des affaires insistent toutefois sur le fait que l'autoroute 413 est nécessaire pour faire face à la croissance prévue de la circulation dans le Grand Toronto et pensent qu’une subvention de péage sur la 407 ne serait pas une solution adéquate.

Ce n'est pas une option réaliste, croit Nadia Todorova, directrice générale de la Residential and Civil Construction Alliance of Ontario.

En raison de la croissance de population, il faut ajouter de la capacité au réseau routier existant, et la 407 à elle seule ne suffira pas à répondre à l’augmentation de la demande, selon elle.

Le gouvernement Ford n'exclut pas d’avoir recours à des mesures pour augmenter la circulation sur la 407, mais il n'envisage pas d'abandonner les plans de construction de l'autoroute 413.

Nous pouvons envisager des mesures temporaires pour atténuer les embouteillages, mais nous devons également penser à long terme, déclare Stan Cho, ministre associé des Transports, en entrevue avec CBC.

La 413 doit être construite en raison de la croissance de population, affirme-t-il.

Le chef libéral Steven Del Duca, qui était ministre des Transports lorsque le gouvernement précédent a suspendu le projet d’autoroute 413, pense que le gouvernement devrait envisager une subvention de péage comme solution de rechange au projet d’une nouvelle autoroute.

Je pense que toutes les options devraient être sur la table, dit-il.

Les péages sur la 407 ETR, une autoroute privée, varient en fonction de l'heure de la journée et du tronçon. En 2019, avant que la pandémie affecte considérablement son trafic, la société 407 ETR a rapporté 1,4 milliard de dollars de revenus de péage, selon ses états financiers.

Avec les informations de Mike Crawley, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !