•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Laurentienne traitera à nouveau les demandes d’accès à l’information

055a8069

L'Université Laurentienne est le premier établissement postsecondaire au Canada à faire recours à la loi sur l'arrangement avec les créanciers des compagnies.

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Radio-Canada

L'Université Laurentienne demande à la Cour supérieure de justice de lever l'exemption qui permettait à l'établissement, depuis février 2021, de ne pas traiter les demandes d’accès à l’information.

Lorsqu'elle s'est placée à l'abri de ses créanciers en février 2021, l'Université Laurentienne avait demandé à la Cour supérieure de pouvoir temporairement suspendre le traitement des demandes d’accès à l’information.

L'établissement craignait de ne pas avoir les ressources à sa disposition pour respecter ses obligations en vertu de la Loi sur l'accès à l'information et à la protection de la vie privée. L'exemption lui a été accordée.

Un peu plus d’un an plus tard, vers la mi-mars 2022, la commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario, Patricia Kosseim, avait demandé à la Cour supérieure d’annuler la suspension temporaire.

Crise à l'Université Laurentienne

Consulter le dossier complet

Blason bleu et jaune.

La Laurentienne devait se rendre devant les tribunaux le 1er avril pour entendre la requête de Mme Kosseim.

L’université a finalement décidé de se plier à la demande de cette commissaire et de recommencer à traiter les demandes d’accès à l’information.

La Laurentienne accepte de procéder avec la requête de la commissaire à l’information.

Une citation de Extrait d’un document signé par les avocats de la Laurentienne, présenté devant la Cour supérieure de l’Ontario le 23 mars 2022

Lorsqu’elle a cessé le traitement des demandes d’accès à l’information en février 2021, trois demandes sont restées en suspens.

Une quatrième demande d’accès à l’information a été présentée récemment, mais il s’agissait plutôt d’une question scolaire entre un individu et la Laurentienne, affirment les avocats de l’université.

Les demandes d’accès à l’information sont un processus distinct de celui des documents exigés par Queen’s Park ou par la vérificatrice générale.

L’Université Laurentienne restera à l’abri de ses créanciers jusqu’au 31 mai 2022.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.