•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coût de la vie : l’opposition accuse le gouvernement de laisser tomber la population

Roger Melanson fait un discours.

Roger Melanson déclare qu'utiliser le français, sa langue maternelle, à l'Assemblée législative est un droit.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au lendemain de la présentation du budget au Nouveau-Brunswick, l’opposition officielle à l’Assemblée législative accuse le gouvernement de ne rien faire pour aider la population, durement touchée par l’augmentation du coût de la vie. Le premier ministre a rejeté ces critiques du revers de la main.

Le chef de l'opposition officielle Roger Melanson dit que le gouvernement abandonne la population.

Le premier ministre devrait parler des besoins des gens du Nouveau-Brunswick. Ils souffrent. Aujourd’hui les gens du Nouveau-Brunswick souffrent. Ça coûte plus cher que jamais pour vivre, a dit Roger Melanson.

Mardi, le gouvernement de Blaine Higgs a présenté un budget équilibré, que certains analystes qualifient de conservateur. Très peu de mesures ont été présentées pour aider la population à pallier l’inflation.

Le gouvernement a notamment annoncé une légère baisse de l’impôt sur le revenu des particuliers. Le seuil à partir duquel les contribuables – peu importe leur revenu – paient des impôts va augmenter d’environ 1000 $.

Le thème de ce budget, c’est de lutter contre la vie chère, et le gouvernement a fait le strict minimum , a lancé l’économiste Richard Saillant après le dépôt du budget, mardi.

Blaine Higgs fait un discours.

Le premier ministre Blaine Higgs n'est pas d'accord avec les déclarations du chef de l'opposition (archives).

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre Blaine Higgs se défend toutefois de laisser tomber la population.

Il a répondu à Roger Melanson que le budget prévoit des investissements records dans plusieurs secteurs, entre autres en santé avec une hausse du budget de 6,4 %.

Ne jamais investir dans les Néo-Brunswickois. Wow! Ce budget a plus d’investissement dans les secteurs qui en ont besoin que n’importe quel autre budget dans le passé , a lancé Blaine Higgs.

Le plus récent budget du Nouveau-Brunswick prévoit une augmentation de l'aide sociale de 3,8 % — ce qui équivaut à l'inflation l'année dernière — ainsi que des hausses importantes du salaire minimum.

Toutefois, des groupes de défenses des plus démunis et des syndicats disent que ce n’est pas assez et que le gouvernement doit en faire plus.

Avec des informations de Pascal Raiche-Nogue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !