•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plan de réconciliation : Toronto promet d’embaucher plus d’Autochtones

John Tory pendant un point de presse.

Le maire de Toronto, John Tory, dit qu'il prend la question de la réconciliation très au sérieux, même si le plan municipal n'est pas accompagné d'un budget précis.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville Reine a dévoilé mercredi un plan de dix ans qui contient 28 mesures destinées à favoriser la réconciliation avec les Premières Nations.

Le maire de Toronto, John Tory, a qualifié ce plan d'étape significative sur le chemin de la réconciliation et a affirmé que l'histoire canadienne contient de nombreux chapitres dont il a honte.

Toronto compte de 70 000 à 100 000 résidents autochtones, selon M. Tory.

Parmi les mesures proposées par la Ville, on suggère d'accroître le recrutement d'Autochtones au sein de la fonction publique municipale, que ce soit à des échelons supérieurs ou à des postes pour les jeunes.

Des cibles doivent être établies plus tard cette année grâce à des consultations et à la participation des communautés autochtones et des employés autochtones de la Ville, a indiqué une porte-parole municipale.

La Ville doit aussi mettre au point d'ici 2023 des outils qui lui permettront de découvrir les politiques ou les programmes municipaux qui créent des barrières systémiques à l'encontre des Premières Nations.

Plusieurs initiatives contenues dans le plan de réconciliation avaient déjà été annoncées.

La Ville confirme par exemple qu'elle aménagera un jardin à la mémoire des victimes des pensionnats pour Autochtones à la place Nathan Phillips, devant l'hôtel de ville. Il s'agit d'un investissement de 13 millions de dollars. Les travaux doivent être terminés à la fin de l'année prochaine.

Toronto a aussi promis de construire 5200 unités de logement abordable réservées aux Autochtones.

La métropole lancera également un projet pilote cette année dans le cadre duquel des équipes autochtones répondront à certains appels de personnes en détresse plutôt que la police. Il s'agit d'un projet mené par des membres des Premières Nations, a noté le maire.

M. Tory doit aussi présenter des excuses officielles aux Métis au nom de Toronto pour le rôle joué par la Ville dans la répression de leur communauté durant les années 1880.

Il est essentiel que la Ville de Toronto fasse preuve de leadership pour ce qui est de la progression de la vérité, de la justice et de la réconciliation.

Une citation de John Tory, maire de Toronto

Aucun budget fixe

Le coût de l'ensemble des mesures proposées dans le plan de réconciliation n'est pas chiffré. Le maire Tory a néanmoins promis de lui consacrer les ressources nécessaires.

Nous prenons la question très au sérieux, a-t-il répondu en expliquant que le document est appelé à évoluer d'ici 2032.

Le comité exécutif présidé par le maire doit approuver le plan de réconciliation lors de sa réunion du 30 mars. Le conseil municipal doit ensuite en débattre le 6 avril.

Réactions

La directrice générale de l'organisation Native Women’s Resource Centre of Toronto, Pamela Hart, se réjouit de voir la Ville proposer un plan de réconciliation.

Pour elle, il s'agit d'un bon point de départ.

Elle note qu'il y a des besoins criants en matière de logement abordable, notamment, au sein de la communauté autochtone à Toronto.

Steve Teekens, directeur général de l'organisme d'aide au logement pour les sans-abri autochtones Native Men's Residence, estime que l'adoption d'un tel plan est très progressiste de la part de la Ville de Toronto.

Cela montre l'engagement de la Ville à travailler en collaboration avec les organismes de services communautaires autochtones pour créer de meilleurs résultats pour les membres de la communauté autochtone.

Avec des renseignements fournis par Andréane Williams et par CBC News

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.