•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hôpitaux, écoles et CHSLD au coeur des dépenses en infrastructures du budget du Québec

Un immeuble en construction l'hiver vu de l'extérieur.

Construction de la maison des aînés et alternative de Roberval

Photo : Avec l'autorisation de la Société québécoise des infrastructures (SQI)

Le plan québécois des infrastructures (PQI) atteint un niveau historique de 142,5 milliards de dollars. Les investissements annoncés mardi dans le budget du Québec dans les infrastructures publiques affichent une hausse de 42,1 milliards de dollars sur quatre ans. 

Il s’agit d’une progression remarquable et nécessaire, selon la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel.

Les projets priorisés par le gouvernement incluent la construction de nouvelles écoles, la reconstruction des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) – y compris les maisons des aînés –, la rénovation et le réaménagement des hôpitaux, ainsi que le développement de nouveaux transports collectifs électriques.

Le PQI présente les projets d’infrastructures prévus pour les dix prochaines années; environ la moitié de l’enveloppe de 142,5 milliards de dollars sera dépensée dans les cinq prochaines années.

Quelque 60 % du montant consenti au PQI 2021-2031 sera dépensé pour assurer la pérennité des infrastructures publiques. Le gouvernement veut faire augmenter la proportion d’infrastructures qui sont en bon état de 60 à 65 % d’ici mars 2032.

Près de 3 milliards de dollars seront investis en infrastructures de santé, dont 1,2 milliard de dollars pour reconstruire les CHSLD vétustes et pour ouvrir les maisons des aînés.

Le budget comprend aussi 778,6 millions de dollars pour agrandir et réaménager les hôpitaux (y compris les projets de l’urgence de l’Hôpital Fleury, de l’Hôpital de Saint-Eustache et de l’Hôpital de La Malbaie, les projets du bloc opératoire de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska et de l’Hôpital de Chicoutimi, et la mise à l’étude du projet d’agrandissement de l’urgence de l’Hôpital du Suroît).

Dans le milieu scolaire, on prévoit affecter 1,2 milliard de dollars à l'ajout de classes dans les écoles et 787 millions de dollars à la réfection et l’agrandissement des établissements postsecondaires (dont le projet de l’Université McGill visant à réaménager une partie de l’ancien hôpital Royal-Victoria et la mise à l’étude des projets d’agrandissements du Cégep de Saint-Hyacinthe et du Cégep régional de Lanaudière).

On prévoit également injecter 160 millions de dollars à la création de 37 000 places en service de garde d’ici 2025.

Environ 4,4 milliards de dollars seront investis dans le réseau routier, dont un peu plus de 2,5 milliards de dollars concernent des projets majeurs, dont :

  • la réfection et l’aménagement des voies réservées sur l’A-15 entre Laval et Boisbriand;

  • la construction de l’A-19 entre Laval et Bois-des-Filion;

  • la construction et la réfection de l’A-25 entre Saint-Esprit et Sainte-Julienne;

  • l’élargissement de l’A-30 entre Brossard et Boucherville;

  • la construction de l’A-70 entre Grande-Anse et La Baie;

  • la mise à l’étude du projet de prolongement de l’A-20 entre Notre-Dame-des-Neiges et Rimouski.


Cette enveloppe de 4,4 milliards de dollars inclut aussi 1,1 milliard de dollars pour 10 projets d’aménagement de voies réservées aux autobus.

Le PQI comprend une enveloppe de 2,1 milliards de dollars pour l’amélioration de la mobilité et l’électrification du transport collectif.

De plus, des versements anticipés de 1,1 milliard de dollars ont été effectués en 2021-2022 afin de soutenir les travaux d’infrastructures du métro de Montréal (dont 577 millions de dollars pour le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal et 543 millions de dollars pour le maintien des infrastructures du métro de Montréal).

Plus de 75 % des investissements dans le réseau routier seront utilisés pour leur maintien, tandis que 81 % des investissements en transports collectifs serviront à bonifier le réseau. À terme, le gouvernement prévoit des investissements de 48,2 milliards de dollars dans le réseau routier et 56,5 milliards de dollars en transport collectif (cela inclut les investissements sous la responsabilité de CDPQ Infra). 

Parmi les autres investissements prévus dans le PQI, on note :

  • 836 millions de dollars pour accélérer la transformation numérique de l’État;

  • 633 millions de dollars pour les infrastructures de l’administration gouvernementale (y compris la transformation des milieux de travail);

  • 152 millions de dollars pour le logement social et abordable;

  • 125 millions de dollars pour la réalisation de projets culturels. 


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !