•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien site de l’usine RockTenn à Matane toujours inoccupé

Il y a 10 ans, en mars 2012, le fabricant américain de carton recyclé, RockTenn fermait l’usine de Matane, un an après en avoir fait l’acquisition. Plus de 110 personnes perdaient leur emploi.

Plus de 100 personnes travaillaient à l'usine Rock Tenn de Matane.

Plus de 100 personnes travaillaient à l'usine Rock Tenn de Matane.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Matane cherche toujours un ou des promoteurs qui s'installeraient dans les bâtiments de l'ancienne cartonnerie dont les entrepôts, terrains et salles sont en préparation pour une nouvelle occupation.

Propriétaire des installations de l’ancienne cartonnerie, depuis 2015, la Ville de Matane cherche toujours à revaloriser le terrain et les bâtiments.

Lors du dernier conseil municipal, les élus ont de nouveau confié un mandat à Synergie Matane de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC).

En vertu du renouvellement de ce contrat, la Ville versera 100 000 $ à Synergie Matanie.

Les élus souhaitent obtenir la garantie que tout est en place pour en permettre une occupation industrielle ou commerciale. On veut s’assurer de faire les vérifications qui s’imposent que soit la décontamination, la préparation du secteur de l’entrepôt de l’usine, qui est un bel atout pour commencer à attirer des entreprises, explique le maire de Matane, Eddy Métivier.

Une pancarte sur une clôture sur laquelle on peut lire propriété de la Ville de Matane

Le terrain de l'ex-cartonnerie RockTenn pourrait être utilisé pour l'entreposage, estime le maire de Matane.

Photo : Radio-Canada / Anne-Sophie Gravel

Le maire estime que les terrains sont aussi des éléments très attrayants. La SADC a aussi été mandatée pour chercher du financement pour faciliter la recherche de promoteurs.

Celui qui a été récemment nommé premier magistrat de la Ville connaît plus que bien les lieux puisqu’il a été pendant 18 ans comme directeur de l’ingénierie et de l’entretien.

L’espace laissé vacant par le départ de RockTenn puis par le démantèlement complet de l’ex-cartonnerie pourrait accueillir une multitude de projets, dit-il.

Tous les équipements mécaniques ou électriques ont été enlevés. Il ne reste que la coquille, précise le maire.

L’usine peut aussi être divisée selon les besoins, fait valoir Eddy Métivier. Ça peut être intéressant à la fois pour une PME et pour une grosse entreprise qui a besoin de plus de surface. Le secteur est toujours industriel. Ça peut être une PME qui s’intéresse à l’entrepôt ou à de l’entreposage extérieur.

Eddy Métivier souligne que le site inclut aussi des atouts important. Ainsi, l’électricité qui alimentait l’usine est encore disponible pour le secteur. Une voie ferrée relie toujours les installations au port.

Conserver le bâtiment, qui n’est pas chauffé, ne coûte rien à la Ville, assure le maire. Eddy Métivier admet par contre que les élus aimeraient régler le dossier : On a vraiment hâte que des promoteurs se signalent officiellement. Il y a un momentum post-pandémie. On reste à l’affût.

Développement économique Matanie (DEM) met aussi la main à la pâte afin de recruter des entrepreneurs qui pourraient reconvertir le terrain et les installations.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Gaspésie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Gaspésie.