•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles places en garderie confirmées au Bas-Saint-Laurent

Des enfants jouent dans la cour du CPE de Rivière-du-Loup.

Les nouvelles installations prévues à Saint-Antonin et à Témiscouata-sur-le-Lac permettront d'accueillir respectivement 24 et 50 places supplémentaires (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

De nouvelles places en garderies seront disponibles à Saint-Antonin et à Témiscouata-sur-le-Lac puisque le ministère de la Famille a donné son aval au CPE de Rivière-du-Loup pour étendre son offre de places disponibles et construire de nouvelles structures dans ces secteurs.

Au total, ce sont 74 places qui viendront s’ajouter à l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance.

Saint-Antonin offrira 24 places en garderie supplémentaires, dont 10 s'adresseront aux enfants de moins de 18 mois.

Avec l’accroissement de la population qu’a connu Saint-Antonin, qui a obtenu le statut de ville en novembre dernier, le maire Michel Nadeau estime que le besoin était primordial.

Il y a eu une augmentation de 7,1 % de la population depuis les 5 dernières années, c’est immanquable. Ça commençait à devenir un besoin essentiel pour la municipalité, explique le maire.

Les nouvelles installations seront construites dans le secteur de Rivière-Verte d’ici 2024. La structure sera gérée par le CPE de Rivière-du-Loup, qui offre déjà des services dans sept installations à Rivière-du-Loup, Saint-Antonin, Saint-Cyprien et Rivière-Bleue.

Gros plan de Michel Nadeau.

Michel Nadeau se réjouit de pouvoir offrir une solution aux familles qui choisissent de s'installer à Saint-Antonin (archives).

Photo : Gracieuseté : Michel Nadeau

Michel Nadeau envisage de proposer encore plus de places à l’avenir. On a du terrain disponible pour se rendre jusqu’à 80 places sans aucun problème, assure l’élu, conscient des futurs besoins des ménages qui s'installent à Saint-Antonin. Par ailleurs, le maire soutient qu'un projet d’école est toujours sur sa table de travail.

Une nouvelle installation à Témiscouata-sur-le-Lac

Du côté de la municipalité de Témiscouata-sur-le-Lac, la construction d’une nouvelle installation permettra d’accueillir 50 enfants.

Par voie de communiqué, le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, a tenu à saluer le plan d’action du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, qui vient répondre à la demande criante des familles.

Cette annonce s'inscrit dans le projet du Grand chantier pour les familles, lancé en octobre 2021 et ces nouvelles places s'ajoutent donc aux 113 annoncées en février au Bas-Saint-Laurent par le ministre Lacombe.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !