•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un triplé pour Pierre-Yves Roy-Desmarais au Gala Les Olivier

L'humoriste tient un Olivier à côté d'une version grandeur nature du trophée.

Pierre-Yves Roy-Desmarais a brillé au Gala Les Olivier dimanche soir en remportant trois trophées.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pierre-Yves Roy-Desmarais a brillé dimanche soir lors du 23e Gala Les Olivier en remportant trois trophées, dont celui de la découverte de l'année. Mariana Mazza, qui était absente lors de la soirée, a gagné le prestigieux Olivier de l'année.

Le jeune humoriste de 27 ans, qui a lancé l'an dernier son premier spectacle solo, Jokes, chapeau, maman, magie, piano, a donné raison aux pronostics, lui qui était grand favori de la soirée avec quatre nominations. Il a lancé le bal des récompenses en mettant la main sur l'Olivier du numéro de l'année pour Y'a personne.

C'est un numéro pour lequel il a fallu que je m'obstine pour le faire, parce que c'était trop "pété". On m'a dit : "il faut que tu penses à Thérèse de Trois-Rivières", comme si c'était quelqu'un de niaiseux. J'ai trouvé ça extrêmement triste d'entendre des mots comme ça dans un milieu créatif, venant de décideurs qui pensent que leur public, c'est des épais, a affirmé Pierre-Yves Roy-Desmarais en recevant le prix.

Ce trophée-là, je veux donc le dédier [...] à Thérèse de Trois-Rivières, qui a adoré mon numéro, et [...] à tous mes collègues qui se sont fait refuser un numéro ou carrément couper parce qu'on pensait que leur public, c'étaient des tatas.

Pierre-Yves Roy-Desmarais a récidivé plus tard dans la soirée en étant sacré découverte de l'année, face à Pascal Cameron, Simon Delisle, Matthieu Pepper et Richardson Zéphir. Il a également mis la main sur l'Olivier de la capsule ou du sketch web humoristique de l'année, déterminé par un vote du public, qui a été séduit par le sketch Maman écrit.

Cette vidéo de 49 secondes, dans laquelle il chante ses échanges de textos avec sa mère, a été vue près de deux millions de fois sur YouTube.

L'Olivier de l'année à Mariana Mazza

Mariana Mazza a remporté le très prisé Olivier de l'année en fin de soirée, battant à la ligne d'arrivée Pierre-Yves Roy-Desmarais, Rita Baga, Pascal Cameron, Mathieu Dufour, Katherine Levac, Christine Morency, François Morency, Arnaud Soly, Rosalie Vaillancourt et Sam Breton, qui l’avait emporté dans cette catégorie reine l’an dernier. C'est la deuxième fois que Mariana Mazza remporte ce prix prestigieux.

Portrait de l'humoriste en chandail rose et vert, sur un plateau de télévision.

Mariana Mazza avait déjà remporté l'Olivier de l'année en 2017, avec son premier spectacle «Femme ta gueule».

Photo : Pamplemousse média / Angélique Caron St-Pierre

Absente lors du gala en raison des spectacles qu'elle enchaîne en ce moment, l'humoriste a réagi dans une vidéo publiée sur Facebook dans laquelle, en pleurs, elle peine à réaliser qu'elle a gagné. Je suis sous le choc, je ne comprends pas. Je viens de revenir de Québec il y a quelques heures, j'ai passé la semaine à faire des shows. J'ai des shows dans 24 heures à Laval et à Montréal et je veux m'économiser, a-t-elle expliqué.

Je me suis dit qu'il y avait tellement de bons humoristes en nomination que mes chances [de remporter] étaient minimes de toute façon. Et là, mon nom sort [...]. Qu'est-ce qui se passe?

Charles Beauchesne lauréat pour une 2e année consécutive

La soirée a pris son rythme de croisière assez tôt en soirée après le passage sur scène de Cathy Gauthier, particulièrement en forme, qui est venue présenter le prix de l'émission de télévision humoristique de l'année, remis à Entre deux draps.

Autre moment fort du gala : le sketch mettant en vedette Mélissa Bédard et un Matthieu Pepper torse nu se lançant dans une diatribe sur la grossophobie, dans une parodie de L'autre midi à la table d'à côté. S'en est suivie une drôle de discussion entre Jean-Claude Gélinas dans son personnage de Réjean de Terrebonne et Mona de Grenoble, drag queen et coanimatrice du balado Entre 2 lèvres.

Charles Beauchesne a ensuite reçu le prix du balado humoristique avec script de l'année pour Les pires moments de l'histoire avec Charles Beauchesne, déjà récompensé l'an dernier. Marylène Gendron et Sam Cyr ont de leur côté mis la main sur l'Olivier du balado humoristique sans script de l’année pour Tout le monde s'haït.

À mi-chemin dans la soirée, la bande des Appendices a remporté un trophée pour la série web Les Appendices : de retour après la pause, le retour en version 2.0 de sa série à sketchs Les Appendices, diffusée sur les ondes de Télé-Québec pendant neuf saisons.

[Je veux surtout remercier] les gens qui nous ont dit "merci d'être revenus faire des drôleries". Ça nous a fait nous sentir quand même un peu utiles d'essayer de vous changer les idées pendant cette cochonnerie de pandémie, a affirmé la comédienne et scénariste Sonia Cordeau, s'exprimant au nom du groupe.

Martin Matte remporte un 14e Olivier en carrière

Martin Matte s'est vu remettre son 14e trophée en carrière aux Olivier, et son troisième cette année, pour Les beaux malaises, qui s'est illustré dans la catégorie série de fiction. Celui qui a été diplômé de l'École nationale de l'humour en 1995 avait remporté ses 12e et 13e trophées il y a quelques semaines au Gala de l'industrie.

En fin de soirée, l'animateur de Radio-Canada Jean-Sébastien Girard a remporté les honneurs dans la catégorie de la capsule ou du sketch radio humoristique de l’année pour sa chronique intitulée Nom d’une pipe – Tout sur le sperme, diffusée à l'émission La soirée est (encore) jeune.

Je rêvais de remporter ce prix-là juste pour entendre "Jean Sébastien Girard, tout sur le sperme". Pour une fois que mon sperme va servir à quelque chose, a-t-il lancé avec humour en acceptant le trophée. Celui qui planche sur son premier spectacle solo a également tenu à remercier les fans de La soirée est (encore) jeune, qui prendra fin au mois de mai après 10 ans à l'antenne.

La présentation du 23e Gala Les Olivier coïncidait avec l’arrivée du printemps et le récent assouplissement des mesures sanitaires pour contrer la propagation de la COVID-19 au Québec. Malgré tout, certaines mesures de distanciation physique avaient été mises en place dans le studio 42 de Radio-Canada où se tenait le gala, devant un public restreint.

Certains sketchs étaient préenregistrés, tandis que d'autres ont été présentés en direct. Le gala a également été amputé de certaines catégories comme meilleur vendeur ou meilleur spectacle d'humour en raison de l'interruption des tournées pendant la pandémie.

Les personnes gagnantes aux prix Olivier en 2022 :

Numéro d’humour de l’année

  • Bas de contention, Alexandre Bisaillon (auteur et autrice : Yan Bilodeau et Maryse Paradis)
  • Les maladies mentales, Maude Landry (autrice : Maude Landry)
  • Parler en public sans PowerPoint, Jean-Michel Martel (auteur : Jean-Michel Martel)
  • Vasectomie, Silvi Tourigny (auteurs et autrices : Silvi Tourigny, Sébastien Ouellet, Marie-Hélène Lapierre et Phil Gendron)
  • Y’a personne, Pierre-Yves Roy-Desmarais (auteur : Pierre-Yves Roy-Desmarais)

Capsule ou sketch web humoristique de l’année

  • Amateur 3, Jo Cormier
  • Le conflit, Alexandre Forest
  • Maman écrit, Pierre-Yves Roy-Desmarais
  • Noël en Carole-finement, Silvi Tourigny
  • Vox-pop – Manifestation antivaccin et antipasseport vaccinal, Guy Nantel

Capsule ou sketch radio humoristique de l’année

  • Les appareils intelligents, Korine Côté/Puisqu’il faut se lever
  • Ça me fâche!, Simon Delisle/Ça rentre au poste
  • Entrevue revue François Legault, Billy Tellier/Debout les comiques
  • Nom d’une pipe – Tout sur le sperme, Jean-Sébastien Girard/La soirée est (encore) jeune
  • Les raisins secs, Guillaume Pineault/On est tous debout

Émission télé humoristique de l’année

  • Corde raide – saison 1, Juste pour rire TV
  • Entre deux draps, KOTV
  • Infoman – Saison 21, Zone3
  • Le prochain stand-up – Saison 2, Juste pour rire TV
  • Roast Battle : le grand duel – Saison 3, ComediHa!

Série de fiction humoristique de l’année

  • Les beaux malaises 2.0, Encore Télévision
  • Discussion avec mes parents – Saison 3, A Média
  • La Maison-Bleue – Saison 1, KOTV
  • Les mecs – Saison 1, A Média
  • Rue King – Saison 2, Entourage Télévision

Série web humoristique de l’année

  • Les Appendices : de retour après la pause, KOTV
  • Les doubleurs, Notre compagnie de production
  • Rosalie : la comédie musicale, Rosalie Vaillancourt
  • Teodore pas de H – Saison 2, Zone3
  • Top Dogs : agents doubles doubles, Koze

Balado humoristique sans script de l’année

  • 3 bières, Yannick Belzil, Gabrielle Caron et Pierre-Luc Racine
  • Couple ouvert, Thomas Levac et Stéphanie Vandelac
  • Entre 2 lèvres, Mona de Grenoble et Rainbow
  • Set up, prémisse, punch, Laurent Paquin
  • Tout le monde s’haït, Marylène Gendron et Sam Cyr

Balado humoristique avec script de l’année

  • L’académie du voyage de Bruno Blanchet, Bruno Blanchet
  • Faisez vos recherches!, Colin Boudrias, Mathieu Charlebois et Liane Décary-Chen
  • François Bellefeuille : 3.7 planètes, François Bellefeuille
  • Les pires moments de l’histoire avec Charles Beauchesne – Saison 3, Charles Beauchesne
  • Sportnographe, le balado, Olivier Niquet, Jean-Philippe Pleau et Jean-Philippe Wauthier

Découverte de l’année

  • Pascal Cameron
  • Simon Delisle
  • Matthieu Pepper
  • Pierre-Yves Roy-Desmarais
  • Richardson Zéphir

Olivier de l’année

  • Rita Baga
  • Sam Breton
  • Mathieu Dufour
  • Katherine Levac
  • Mariana Mazza
  • Christine Morency
  • François Morency
  • Pierre-Yves Roy-Desmarais
  • Arnaud Soly
  • Rosalie Vaillancourt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !