•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans Énigmes auditives, Symphonie NB invite à découvrir des messages cachés

L'orchestre convie le public à découvrir les énigmes et les messages cachés à l’intérieur des morceaux, qui seront joués uniquement par des instruments à cordes.

Chargement de l’image

Mélanie Léonard est la directrice musicale de Symphonie Nouveau-Brunswick depuis l'été 2021.

Photo : Mathieu Savidant

Chargement de l’image

L’orchestre Symphonie Nouveau-Brunswick nous propose un répertoire pour instruments à cordes cette fin de semaine, après trois mois de pause.

Les quatre pièces qui seront présentées lors du concert Énigmes auditives sont inspirées d'une façon ou d'une autre de l'héritage du compositeur Jean-Sébastien Bach.

Symphonie Nouveau-Brunswick convie le public à découvrir les énigmes et les messages cachés à l’intérieur des morceaux au programme, qui seront joués uniquement par des instruments à cordes.

Chargement de l’image

Le public pourra entendre des instruments à cordes pendant le concert de Symphonie Nouveau-Brunswick, Énigmes auditives.

Photo : Mathieu Savidant

C’est aussi une façon de découvrir un répertoire différent qu’on présente peut-être un peu moins souvent en tant qu’orchestre symphonique, ajoute la chef d'orchestre Mélanie Léonard, devenue en 2021 la directrice musicale de Symphonie Nouveau-Brunswick.

Un programme construit autour d’un concept

Il faudra tendre l’oreille pour constater la présence du motif Bach dans la pièce du compositeur Jean-Sébastien Bach intitulée L’Art de la fugue.

Ce motif développé par le compositeur est une série de quatre notes composées à partir des lettres de son nom.

On retrouvera aussi le motif Bach dans la pièce Symphonie de chambre Op. 110a du compositeur Dmitri Chostakovitch, qui s’est servi de lettres de son propre nom pour écrire le thème principal de son œuvre.

Chargement de l’image

Symphonie Nouveau-Brunswick présentera entre autres son concert Énigmes auditives au Théâtre Imperial de Saint-Jean samedi à 19 h 30.

Photo : Mathieu Savidant

Quant à Adagio et fugue k.546 de Mozart, les adeptes de musique reconnaîtront les influences de Jean-Sébastien Bach.

Si on ne sait pas que c’est Mozart qui a composé l’œuvre, on pourrait presque penser que c’est Bach. Donc l’influence de Bach est extrêmement présente et facile à reconnaître dans cette œuvre, explique Mélanie Léonard.

Enfin, le répertoire mettra en lumière la compositrice canadienne Jocelyn Morlock, qui s’est inspirée d’une œuvre de Bach pour écrire la pièce Nostalgia.

Un retour en salle bien attendu

Après avoir dirigé quelques concerts à l’extérieur du Nouveau-Brunswick depuis décembre, Mélanie Léonard est très heureuse de retrouver le public, ainsi que les musiciens de Symphonie Nouveau-Brunswick avec lesquels elle travaille plus fréquemment.

Chargement de l’image

La chef d'orchestre Mélanie Léonard est devenue en 2021 la directrice musicale de Symphonie Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Patrick Wright

C’est une occasion d’approfondir notre lien. Ça, c’est très cher à mon cœur, donc j’ai très hâte d'y retourner, confie Maestra Leonard.

Symphonie Nouveau-Brunswick présentera son concert Énigmes auditives le samedi 18 mars à 14 h au Playhouse de Fredericton et à à 19 h 30 au Théâtre Impérial de Saint-Jean; puis le dimanche 19 mars à 14 h au Théâtre Capitol de Moncton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !