•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hébertville pourra adopter son règlement d’emprunt de 1,6 M$ pour le Mont Lac-Vert

Chargement de l’image

Le télésiège #1 ne fonctionne plus depuis deux ans.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

La municipalité d'Hébertville peut aller de l'avant avec son projet de modernisation de la station de ski du Mont Lac-Vert. À la fermeture des registres mercredi soir, 47 personnes ont apposé leur signature pour s'opposer au projet de 1,6 M$, alors qu'il en fallait 215 pour forcer la municipalité à tenir un referendum.

Le maire d'Hébertville, Marc Richard, se réjouit du résultat. La résolution avait été votée à l'unanimité par le conseil municipal le 7 mars.

Le projet prévoit la réfection des deux remontées mécaniques, dont une est inutilisable depuis deux ans, et des systèmes d'éclairage et de neige artificiel.

Marc Richard va maintenant demander au gouvernement du Québec de subventionner le projet à la hauteur de 50 %, via une subvention de 851 000 $ du ministère du Tourisme, et à la MRC de Lac-Saint-Jean-Est de devenir propriétaire du Mont Lac-Vert.

Je pense qu’on vient de franchir une étape. La population nous appuie dans la mise à niveau. Nous avons une demande de subvention qui est en marche. Nous avons une demande au niveau de la MRC pour devenir partenaires pour que le Mont Lac-Vert soit reconnu comme entité supramunicipale. On nous a demandé certains renseignements additionnels, de monter notre dossier de façon efficace. Il va être soumis au comité administratif, par la suite il va être soumis à l’ensemble du conseil de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, a expliqué le maire en entrevue jeudi après-midi.

Actuellement, la station de ski du Mont-Lac-Vert est gérée par la Corporation de gestion récréotouristique du Mont Lac-Vert qui est financée par la municipalité.

L’an dernier, un autre règlement d’emprunt, cette fois de 600 000 $, avait été abandonné avant les élections, alors qu’un nombre suffisant de signatures avait été amassé.

Une quinzaine de terrains à développer

Par ailleurs, le 11 mars dernier, la municipalité avait annoncé par communiqué la vente d’un terrain dans le secteur du Mont Lac-Vert à l’entreprise Développement Fortin. Ceci permettra de développer 15 terrains au cours de la prochaine année.

Selon des informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !