•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inflation : Terre-Neuve-et-Labrador annonce de l’aide pour les plus vulnérables

Mme Coady prononce une allocution. Les deux autres ministres siègent à ses côtés.

Les ministres John Abbott, Siobhan Coady et Bernard Davis ont donné une conférence de presse, mardi, pour présenter des mesures destinées à aider les gens les plus vulnérables à la hausse du coût de la vie.

Photo : Radio-Canada / Darrell Roberts

Radio-Canada

La ministre des Finances de Terre-Neuve-et-Labrador, Siobhan Coady, annonce des mesures pour aider les plus démunis à affronter la hausse du coût de la vie, mais l’opposition juge qu’elles sont insuffisantes.

Mme Coady a annoncé mardi une hausse de 10 % du supplément de revenus, ce qui signifie qu’une famille de quatre personnes pourrait recevoir jusqu’à 1000 $ par année, tandis qu’une personne handicapée pourrait recevoir jusqu’à 715 $ par année. Environ 162 000 personnes ou familles bénéficient de ce programme.

La prestation aux aînés augmente aussi de 10 %. Elle peut atteindre 1444 $ par année. Environ 50 000 personnes en bénéficient.

La ministre Coady a aussi annoncé une prestation unique supplémentaire aux personnes qui bénéficient du soutien du revenu. Elle s’élève à 200 $ dans le cas des personnes et à 400 $ dans le cas des familles.

Les prix des carburants, du chauffage et des aliments ont fortement augmenté ces derniers mois. Les responsables de banques alimentaires disent qu’elles sont de plus en plus achalandées.

La ministre Coady indique que l’augmentation de la demande pour les programmes de soutien du revenu est cependant marginale.

Remise sur l'achat de véhicules électriques et transition du chauffage

Le gouvernement élargit aussi son programme incitatif pour la transition aux véhicules électriques. La remise offerte dans le cas des véhicules hybrides augmente à 1500 $. Celle offerte dans le cas des véhicules entièrement électriques s’élève à 2500 $. Le ministre Bernard Davis indique qu’une centaine d’automobilistes en ont profité depuis le mois de septembre.

Quant au chauffage, la remise offerte pour la transition du mazout à l’électricité double, de 2500 $ à 5000 $. Environ 150 personnes ont fait une demande à ce programme depuis son lancement en septembre, selon Bernard Davis.

Des mesures critiquées

Siobhan Coady a souligné que ces mesures ont pour but d’aider les personnes les plus vulnérables et que son gouvernement pourrait en faire plus avec son prochain budget qui doit être présenté le 7 avril.

Montage des portraits des deux politiciens.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, David Brazil, et le chef du NPD, Jim Dinn, estiment que les mesures annoncées pour aider les gens à affronter l’inflation sont insuffisantes.

Photo : Radio-Canada / Mark Quinn

Le chef du Parti progressiste-conservateur, David Brazil, affirme que l’aide améliorée est la bienvenue pour les bénéficiaires, mais il dit que cela n’aide pas les autres citoyens qui connaissent des difficultés en raison de l’inflation, notamment les personnes qui gagnent un revenu fixe et les travailleurs qui vivent dans la pauvreté.

M. Brazil recommande au gouvernement de créer un programme de remise sur le chauffage et de supprimer la taxe de 5 ¢ sur le litre d’essence adoptée pour couvrir les coûts du transport du carburant dans la province. Il demande aussi au gouvernement de collaborer avec la Commission des services publics pour réduire les prix de l’essence.

La ministre Siobhan Coady affirme que son gouvernement s’est engagé à améliorer le processus d’établissement des prix de l’essence, mais sans donner plus de détails.

Le chef du NPD, Jim Dinn, affirme pour sa part que les changements annoncés sont sensés, mais il juge que ce ne sont que des solutions à court terme.

Des solutions à long terme, selon lui, devraient notamment comprendre un revenu de base garanti et une hausse du salaire minimum. Il dit que c’est un salaire de pauvreté et qu’il faut en faire un salaire suffisant pour vivre.

D’après un reportage de Darrell Roberts, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...