•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Kamloops au Vatican, 10 mois qui ont ébranlé les Canadiens

Rappel des événements qui ont précédé la rencontre des Autochtones avec le pape prévue en mars.

Une femme autochtone se recueille près de souliers d'enfants déposés sur des marches en ciment.

Le pape François doit se rendre au Canada en 2022 dans le cadre du processus de réconciliation avec les peuples autochtones.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms / CBC

Alors que la rencontre prochaine entre le pape et les Autochtones se prépare depuis plusieurs années, l’ancien chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Phil Fontaine, pense que « la découverte des tombes anonymes à Kamloops [en Colombie-Britannique] en a accéléré le processus ».

Depuis, de nombreuses Premières Nations au pays ont commencé à effectuer des fouilles au radar dans le but de retrouver des tombes anonymes aux alentours d’anciens pensionnats.

En prévision de la visite de la délégation autochtone au Vatican, voici un rappel des événements importants des derniers mois.


215 tombes anonymes découvertes à Kamloops

Des chandelles et des fleurs posés devant l'ancien pensionnat pour Autochtones de Kamloops.

L'ancien pensionnat pour Autochtones de Kamloops est devenu un lieu de recueillement.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Le 27 mai 2021, la Première Nation Tk'emlúps te Secwépemc, en Colombie-Britannique, annonce la découverte des restes de 215 enfants sur le site d'un ancien pensionnat pour Autochtones, à Kamloops.

Dans un communiqué, la cheffe de la Première Nation, Rosanne Casimir, confirme une perte impensable dont on parlait, mais qui n'avait jamais été documentée par le pensionnat.


Création de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Des marcheurs à Winnipeg à l'occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

Le 30 septembre 2021 était la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. (archives)

Photo : CBC/Gary Solilak

Le lendemain, les députés de la Chambre des communes adoptent un projet de loi entraînant la création de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au Canada.

Elle sera célébrée le 30 septembre pour rendre hommage aux enfants disparus et aux survivants des pensionnats, à leurs familles et à leurs communautés.

La commémoration publique de l’histoire tragique et douloureuse des pensionnats et de leurs séquelles durables est un élément essentiel du processus de réconciliation , souligne Ottawa.


751 tombes anonymes découvertes à Marieval

La veillée aux chandelles organisée par la Première Nation Cowessess sur le site de l'ancien pensionnat pour Autochtones de Marieval, en Saskatchewan, le 26 juin 2021.

Le 26 juin, la Première Nation Cowessess organise une veillée aux chandelles sur le site de l'ancien pensionnat pour Autochtones de Marieval, en Saskatchewan.

Photo : CBC / Mickey Djuric

Le 24 juin, la Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan (FSIN) annonce la découverte de 751 tombes anonymes sur le site de l’ancien pensionnat pour Autochtones de Marieval.

Lors d’une conférence de presse, le chef de la Première Nation de Cowessess, Cadmus Delorme, répète plusieurs fois : Il ne s'agit pas d’une fosse commune, mais de tombes non marquées.

De son côté, le chef de la Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan, Bobby Cameron, dénonce un crime contre l’humanité.


182 autres tombes anonymes sont découvertes en Colombie-Britannique

L'ancien pensionnat pour Autochtones St. Eugene est aujourd’hui un lieu de villégiature.

L'ancien pensionnat pour Autochtones St. Eugene est aujourd’hui un lieu de villégiature situé près de Cranbrook, en Colombie-Britannique.

Photo : St. Eugene Mission Resort/The Associated Press

Une semaine plus tard, c'est au tour de la communauté autochtone de Lower Kootenay, en Colombie-Britannique, d'annoncer la découverte de 182 tombes non marquées près de l’ancien pensionnat St. Eugene Mission.

Le chef de la communauté, Jason Louie, appelle à retrouver ces prêtres et ces religieuses et tous ceux qui ont participé à cela, car, selon lui, les excuses ne suffisent plus.


La visite au Vatican se concrétise

Vue de la Basilique Saint-Pierre à Rome.

Le pape rencontrera séparément les Premières Nations, les Inuit et les Métis, avant un rassemblement commun le 1er avril. (archives)

Photo : Associated Press / Gregorio Borgia

En juin, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) annonce que le pape rencontrera au Vatican une délégation autochtone composée, entre autres, de survivants de pensionnats.

Selon la CECC, le pape François s’est engagé à entendre directement les peuples autochtones pour exprimer sa proximité sincère et aborder l’impact de la colonisation et du rôle que l’Église a joué dans le système des pensionnats.


La Première Nation Penelakut découvre 160 tombes anonymes

île Kuper vue des airs.

La Première Nation Penelakut est divisée en quatre communautés sur une superficie de plus de 635 hectares.

Photo : Nation Penelakut

En juillet, la Première Nation Penelakut, en Colombie-Britannique, affirme avoir découvert plus de 160 tombes non identifiées à proximité de l’ancien pensionnat pour Autochtones de l'île Kuper.

Une fois de plus, nous nous heurtons aux traumatismes de ces actes génocidaires, déclare la Première Nation dans une lettre envoyée à la communauté. Il est impossible de se remettre à la suite d’actes génocidaires et de violation des droits de la personne.


Excuses officielles des évêques catholiques

Un clocher d'église.

Des excuses saluées par de nombreux représentants des Premières Nations, bien que certains se demandent si le geste est suffisant.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le 24 septembre, les évêques catholiques du Canada présentent leurs excuses officielles aux peuples autochtones du pays.

Ils affirment reconnaître la souffrance vécue dans les pensionnats, ainsi que la responsabilité de l’Église dans ce système qui a conduit à la suppression des langues, de la culture et de la spiritualité autochtone. Les évêques reconnaissent aussi le traumatisme historique [...] qui perdure encore aujourd’hui pour les peuples autochtones.

Trois jours plus tard, le 27 septembre, les évêques catholiques du Canada annoncent un engagement de 30 millions de dollars pour soutenir les initiatives de guérison et de réconciliation pour les survivants et survivantes des pensionnats, leurs familles et leurs communautés.


Le pape annonce sa visite au Canada

Le pape François marche sur le parvis de la basilique Saint-Pierre.

Le pape François sera le deuxième pape à se rendre au Canada, après Jean-Paul II. (archives)

Photo : Reuters / Alessandro Bianchi

Un mois plus tard, le 27 octobre, le Vatican annonce que le pape François désire se rendre au Canada, à une date qui sera fixée en temps voulu.

Ce voyage apostolique est une réponse à l’invitation de la Conférence des évêques catholiques du Canada. Il se ferait dans le contexte du long processus pastoral de réconciliation avec les peuples autochtones.


93 possibles tombes anonymes à Williams Lake

Une photo de classe avec des fillettes autochtones entourées de religieuses.

Le pensionnat autochtone St. Joseph's Mission a été fondé en 1886 par des missionnaires catholiques. Il a fermé ses portes en 1981 avant d'être démoli, il y a 26 ans.

Photo : Ressources des pensionnats autochtones et de la réconciliation

Le 25 janvier 2022, la Première Nation de Williams Lake, en Colombie-Britannique, annonce qu'une première phase de recherche a permis d'identifier 93 potentielles tombes anonymes près de l'ancien pensionnat pour Autochtones de la communauté.

Il ne peut y avoir de réconciliation avant qu'il y ait la vérité, déclare le chef de la Première Nation, Willie Sellars.


54 possibles tombes anonymes découvertes en Saskatchewan

La conférence de presse tenue par la Première Nation Keeseekoose, en Saskatchewan, pour annoncer la découverte de 54 tombes anonymes sur les sites d'anciens pensionnats pour Autochtones.

« La vérité est importante. C’est ce qui va nous permettre de passer au travers », expliquait le directeur des fouilles et ancien leader de la communauté, Ted Quewezance.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Le 15 février, la Première Nation de Keeseekoose, en Saskatchewan, annonce la découverte de 54 possibles tombes anonymes sur des sites d'anciens pensionnats pour Autochtones.

Ces corps étaient de vraies personnes. Pensez à vos enfants que vous embrassez avant qu’ils ne partent pour l’école. Vous les reverrez. Mais ces corps retrouvés ne reviendront jamais, déclare le chef de la Première Nation, Lee Kitchemonia, lors d’une conférence de presse.


Délégation autochtone au Vatican

Du 28 mars au 1er avril 2022, une trentaine d'Autochtones rencontreront le pape au Vatican.

Les Premières Nations, les Métis et les Inuit seront reçus séparément par le souverain pontife pendant une heure. Ils aborderont notamment le rôle de l'Église dans le système des pensionnats.

Cette délégation sera accompagnée de plusieurs évêques catholiques du Canada ayant organisé cette rencontre.

Autochtones au Vatican : rencontre historique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !