•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Envoyés spéciaux

Vidéos | Nos reportages sur la guerre en Ukraine

Des secouristes sont debout dans des décombres.

Des secouristes et des pompiers continuent de chercher des survivants dans les décombres d'un centre commercial de Kiev visé par une frappe russe le 21 mars 2022.

Photo : Reuters / Thomas Peter

Radio-Canada

Radio-Canada est en Ukraine et dans les pays voisins pour témoigner de la guerre qui s'y déroule depuis le début de l'invasion russe, le 24 février. Voyez ou revoyez tous les reportages de nos correspondants et de nos envoyés spéciaux.

Mardi 13 décembre 2022

Ukraine : la bataille de Bakhmout

Pendant que Moscou continue de frapper les infrastructures énergétiques, les Russes tentent aussi de reprendre la ville de Bakhmout, dans l'est du pays. Une victoire qui aurait valeur de symbole pour eux après plusieurs revers militaires. Cela fait des mois qu'ils bombardent la ville. Plus de 90% de la population a déjà fui. Reportage de Marie-Eve Bédard.

Un soldat ukrainien tient des armes russes saisies près de la ville de Bakhmout, dans la région du Donetsk.

Un soldat ukrainien tient des armes russes saisies près de la ville de Bakhmout, dans la région du Donetsk.

Photo : Reuters


Mardi 13 décembre

Russie : la résistance d'Evgenia Kara-Murza

Moscou intensifie sa campagne de répression pour faire taire et punir toute opposition au régime de Vladimir Poutine. L'un des plus célèbres opposants, Vladimir Kara-Murza, a été accusé de haute trahison il y a quelques semaines. Il est passible de 24 ans de prison. C'est désormais sa femme Evgenia qui poursuit son combat auprès des dirigeants mondiaux. Reportage de Tamara Alteresco.

Vladimir Kara-Murza

Le militant Vladimir Kara-Murza a été victime de deux possibles tentatives d'assassinat par empoisonnement.

Photo : Getty Images / Drew Angerer


Jeudi 8 décembre 2022

Des pannes d'électricité incessantes en Ukraine

À l'approche de l'hiver, des millions d'Ukrainiens sont privés de courant depuis que la Russie a commencé à cibler les infrastructures, il y a huit semaines. Notre envoyée spéciale à Boutcha, Marie-Eve Bédard.

Une Ukrainienne marche dans la neige devant un immeuble délabré.

La ville d'Hostomel, dans la région de Kiev, en Ukraine. Le reportage de notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard.

Photo : Reuters / Valentyn Ogirenko


Mercredi 7 décembre 2022

Les réfugiés ukrainiens affluent en République tchèque

En République tchèque, les services d'aide sont débordés, des citoyens dénoncent ouvertement les politiques du gouvernement. Reportage de notre envoyé spécial Raphaël Bouvier-Auclair.

Un bénévole tenant une pancarte indique le chemin à suivre à des réfugiés ukrainiens.

Des réfugiés ukrainiens arrivent à la gare centrale de Prague. Le reportage de Raphaël Bouvier-Auclair.

Photo : AFP / Michal Cizek via Getty Images


Mardi 6 décembre 2022

Leur effort de guerre

Dès le début de la guerre en Ukraine, la ville de Kherson a été encerclée puis occupée par les forces russes. Mais maintenant que les soldats russes se sont retranchés de l'autre côté du fleuve, on découvre le rôle essentiel que de simples civils ont joué au péril de leur vie et dans le plus grand secret pour assurer la reconquête de la ville par les forces ukrainiennes. Le reportage de notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard.

Sur une estrade, Kolya Serga, le poing levé devant la foule, tient une pastèque dans l'autre bras.

Leur effort de guerre. Le reportage de notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard.

Photo : Reuters


Mardi 1er novembre 2022

La Lettonie démantèle ses monuments soviétiques

La Russie demande à la communauté internationale de condamner le démantèlement des monuments soviétiques dans les pays baltes. Un reportage de Tamara Alteresco.

Le monument en train d'être déboulonné est suspendu à une grue sous l'oeil d'Ukrainiens, dont certains prennent des photos; les deux têtes de la statue sont tombées, mais on en voit une seule sur le sol.

Le monument soviétique honorant l'amitié ukraino-russe a été démantelé à Kiev mardi soir. Le reportage de Tamara Alteresco.

Photo : AFP / GENYA SAVILOV via Getty


Mercredi 26 octobre 2022

Informer en exil

Pour contrer cette propagande de plus en plus intense du Kremlin, la presse indépendante s'est exilée. Elle se démène pour être entendue en Russie. La grande majorité s'est installée dans les pays baltes voisins, à l'abri de la censure et de la répression. C'est le cas de la chaîne de télévision indépendante Dozhd, qui a repris ses activités et qui réussit aujourd’hui à rejoindre des millions de Russes, dans l’espoir de leur exposer la vérité. Mais informer une population pratiquement endoctrinée par la machine médiatique de Vladimir Poutine est un défi colossal. Notre envoyée spéciale Tamara Alteresco est à Riga, en Lettonie.

Une femme derrière les barreaux vue sur un moniteur de caméra.

Pour contrer la propagande de plus en plus intense du Kremlin, la presse indépendante s'est exilée. Les précisions de Tamara Alteresco.

Photo : Associated Press / Alexander Zemlianichenko


Mercredi 19 octobre 2022

Rencontre avec Volodymyr Zelensky

Il incarne depuis 8 mois déjà la résistance du peuple ukrainien. Et pour la première fois depuis le début de cette invasion, le président Volodymyr Zelensky s'est longuement entretenu avec des médias canadiens : CTV, CBC et Radio-Canada. Notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard l'a rencontré.

Le président ukrainien s'est entretenu avec des médias canadiens pour la première fois depuis l'invasion russe.


Mercredi 12 octobre 2022

De l'aide pour défendre l'espace aérien de l'Ukraine

Le Canada enverra du matériel militaire supplémentaire et de l'équipement hivernal pour soutenir l'Ukraine. La France, elle, va livrer des systèmes de défense antiaériens, comme d'autres pays alliés. Comme on l'a vu ces derniers jours, la Russie a repris ses frappes massives sur les villes ukrainiennes, tuant des civils; même Kiev, la capitale, a été visée. Devant les menaces à peine voilées de Vladimir Poutine, tous redoutent une attaque nucléaire. Voici ce qu'a constaté notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard à Kiev.

Une zone détruite par un missile tombé sur Kiev.

Le centre-ville de Kiev porte toujours les marques des plus récents bombardements russes.

Photo : Reuters / Gleb Garanich


Mardi 11 octobre 2022

L'Ukraine appelle à l'aide pour se défendre contre les missiles russes

Volodymyr Zelensky assistait virtuellement à une rencontre du G7. Il a réclamé plus d'armes pour assurer la défense aérienne de l'Ukraine. Les dirigeants du G7, parmi lesquels Justin Trudeau, ont dénoncé les frappes d'une ampleur inégalée depuis des mois, menées contre des infrastructures civiles par la Russie au cours des deux derniers jours. Des crimes de guerre, selon eux. Reportage de Marie-Eve Bédard.

Un homme en surplomb regarde de la fumée s'élever de Lviv.

Des frappes russes ont touché la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine.

Photo : Reuters


Lundi 10 octobre 2022

Bombardements en Ukraine : la vengeance de Poutine

Les forces russes ont mené des attaques dans de nombreuses villes en Ukraine. Un reportage de notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard.

Les enquêteurs examinent un cratère et un autobus endommagé.

Les enquêteurs examinent un cratère et un autobus endommagé, après une frappe de missile à Dnipro le 10 octobre 2022.

Photo : Getty Images / AFP / DIMITAR DILKOFF


Jeudi 6 octobre 2022

Une ville ukrainienne délivrée des Russes, mais ravagée

Le drapeau jaune et bleu flotte à nouveau dans la région de Louhansk libérée par les forces ukrainiennes qui continuent de reprendre du terrain, après des percées dans le sud du pays, à Kherson et dans le nord-est à Kharkiv. Malgré ces revers, Vladimir Poutine a tout de même officialisé aujourd'hui l'annexion des quatre territoires ukrainiens où se sont tenus des référendums. Marie Eve Bédard et Paul André St-Onge Fleurent ont pu se rendre dans la ville dévastée de Lyman, un important carrefour ferroviaire occupé depuis quatre mois par les Russes et où la reconquête a été longue et violente.

Un soldat de l'armée ukrainienne passe devant un convoi russe détruit.

Un attaché de presse de l'armée ukrainienne passe devant un convoi russe détruit dans la ville de Lyman récemment reprise dans la région de Donetsk.

Photo : Getty Images / YASUYOSHI CHIBA


Jeudi 29 septembre 2022

La Finlande ferme ses frontières aux Russes

Des Russes continuent de fuir leur pays depuis l’annonce par le président Poutine d’une mobilisation partielle de la population. En Finlande, pays qui partage 1300 kilomètres de frontière avec la Russie, le gouvernement vient d'annoncer qu'il n’acceptera plus les touristes russes sur son territoire. Reportage de notre envoyé spécial, Raphaël Bouvier-Auclair.

Des Russes au poste frontalier de Vaalimaa en Finlande.

Des Russes quittent leur pays pour entrer en Finlande.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair


Lundi 26 septembre 2022

Exilé dans son pays

Un autre exode du côté ukrainien. Des familles fuient les régions où se déroulent depuis vendredi dernier les référendums d'annexion à la Russie. Leur destination : les territoires toujours contrôlés par l'Ukraine et le plus loin possible des forces russes. Notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard est à Zaporijia.

Un groupe de Russes marche avec leurs bagages.

Un groupe de Russes marche après avoir traversé la frontière à Verkhny Lars entre la Géorgie et la Russie, le mardi 27 septembre 2022. Le reportage de Marie-Ève Bédard.

Photo : Associated Press / Zurab Tsertsvadze


Mercredi 21 septembre 2022

Des vies en ruine à Izioum

L'arrivée de nouvelles troupes russes en Ukraine risque de prolonger un conflit qui est déjà très meurtrier. Sur le terrain, on continue de découvrir des horreurs commises dans les zones qui viennent d'être libérées dans l'est du pays. Les preuves de possibles crimes de guerre s'accumulent encore une fois. Notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard s'est rendue dans la ville d'Izioum où malgré tout, dans les ruines, elle a trouvé une incroyable histoire de solidarité.

La question maintenant c'est de savoir si l'arrivée de nouvelles troupes russes en Ukraine, va encore prolonger un conflit qui est déjà très meurtrier? Sur le terrain, en tous cas, on continue de découvrir des horreurs commises dans les zones qui viennent d'être libérées dans l'est du pays. Les preuves de possibles crimes de guerre s'accumulent encore une fois. Notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard s'est rendue dans la ville d'Izioum, où elle a recueilli des témoignages très troublants.


Mercredi 14 septembre 2022

Odessa tient bon

Malgré des avancées dans le nord-est de l'Ukraine, une partie du sud du pays, de la Crimée à Kherson, est toujours sous occupation russe. La contre-offensive menée par les forces de Kiev se déroule plus lentement, mais elle demeure cruciale pour barrer la route aux Russes vers Odessa. Cette ville stratégique sur la mer Noire qui est aussi le joyau culturel et architectural de l'Ukraine. La ville a été bombardée à plusieurs reprises depuis le début de l'invasion russe et elle craint d'être l'ultime cible de Vladimir Poutine. Comme le rapporte notre envoyée spéciale Tamara Alteresco, Odessa se tient debout avec audace et sang-froid.

Des voitures circulent devant le théâtre national académique d'Odessa.

Le théâtre national académique d'opéra et de ballet d'Odessa est le théâtre le plus ancien de la ville.

Photo : AFP / OLEKSANDR GIMANOV


Lundi 12 septembre 2022

L'armée ukrainienne reprend du terrain

L'armée ukrainienne a annoncé avoir repris le contrôle de la ville stratégique d'Izioum, un jalon important dans sa contre-offensive pour regagner le territoire conquis par la Russie depuis son invasion en février. Les précisions de notre envoyée spéciale en Ukraine, Tamara Alteresco.

Les Russes reculent en ukraine. Est-ce un point tournant de la guerre? On retrouve, sur le terrain, notre envoyée spéciale Tamara Alteresco.


Dimanche 11 septembre 2022

Des villes à peine libérées plongées dans le noir

Après 200 jours de guerre, le vent semble tourner en Ukraine. La contre-offensive de Kiev, lancée au début du mois, force Moscou à battre en retraite dans l'est du pays. En riposte, les troupes russes multiplient les frappes contre des infrastructures civiles, dont une centrale électrique de Kharkiv, ce qui a plongé ce soir la région dans le noir. Entretien avec notre envoyée spéciale en Ukraine, Tamara Alteresco.

Des pompiers en action pour maîtriser un incendie dans la noirceur.

Les premiers répondants ukrainiens tentent de maîtriser un incendie dans une centrale électrique de Kharkiv le dimanche 11 septembre.

Photo : AP / Kostiantyn Liberov


Mardi 6 septembre 2022

La contre-offensive s'organise en Ukraine

L'armée ukrainienne tente toujours de reprendre le terrain perdu. Des officiels rapportent des avancées à Kharkiv, dans l'Est, et dans le sud aussi la contre-offensive se poursuit. C'est d'ailleurs dans cette région clé que se trouve l'essentiel des ressources militaires ukrainiennes. Tamara Alteresco s'est rendue à Mikolaïv, où s'organise cette contre-offensive et où la population est partagée entre terreur et espoir.

On se rend ce soir dans le sud de l'Ukraine, à Mikolaïv, près de la ligne de front. C'est à une trentaine de kilomètres de Kherson, qui est occupée par les Russes depuis février. La peur des bombes fait partie du quotidien, comme l'a constaté Tamara Alteresco.


Mardi 30 août 2022

Les rescapés du sud de l'Ukraine

Après des semaines d'enlisement, l'armée ukrainienne a lancé mardi une contre-offensive pour libérer le sud du pays. Les combats sont intenses dans la région de Kherson, la première grande ville capturée par les Russes au début de leur invasion. Notre envoyée spéciale Tamara Alteresco est arrivée en Ukraine, à Odessa, où se réfugient des civils qui ont fui l'occupation russe.

Un jeune garçon.

Des rescapés de la guerre dans le sud de l'Ukraine. Le reportage de Tamara Alteresco.

Photo : Radio-Canada


28 juin 2022

Radio-Canada en Russie : éteindre l'antenne

Cette semaine marque officiellement la fin des activités de Radio-Canada et de CBC en Russie. Notre bureau y a fermé ses portes, tel qu'ordonné par le Kremlin, après plus de 4 décennies de couverture journalistique. Notre correspondante, Tamara Alteresco revient d'un dernier séjour dans la capitale russe. Elle nous a ramené ce reportage dans lequel elle rend hommage à ces employés de l'ombre sans qui il aurait été impossible de vous raconter la Russie pendant toutes ces années.

Tamara Alteresco décroche l'insigne de Radio-Canada de la porte du bureau de Moscou.

Radio-Canada a annoncé la fermeture de son bureau de Moscou après l'invasion russe de l'Ukraine.

Photo : Radio-Canada


3 juin 2022

100 jours de guerre en Ukraine

Le 100e jour de violences armées en Ukraine est passé… et la perspective de paix paraît toujours aussi lointaine. Voici la chronologie d'un conflit qui pourrait durer.

100 jours se sont écoulés depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février dernier. Si l’ampleur des destructions « défie l’entendement », selon la Croix-Rouge, ni la Russie ni l’Ukraine ne semblent sur le point d’abandonner. Voici les moments marquants de ce terrible conflit.


25 mai 2022

Ukraine : un monde souterrain

En Ukraine, même si l'essentiel des combats se concentre maintenant dans le Donbass, dans l'Est, les autres régions du pays ne sont pas à l'abri pour autant. Mais à Odessa, les habitants disposent d'un abri original : les catacombes de la ville. Un reportage de notre envoyé spécial Jean-François Bélanger.

Un grand escalier.

Un escalier menant aux catacombes d'Odessa.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Bélanger


20 mai 2022

Odessa se prépare à se défendre

Une autre ville portuaire stratégique, Odessa, sur la mer Noire, craint d'être la prochaine cible de l'armée russe. Une cité-joyau, au riche patrimoine culturel, que des citoyens se préparent à défendre au péril de leur vie. Un reportage de notre envoyé spécial Jean-François Bélanger.

Une autre ville portuaire stratégique, Odessa, sur la mer Noire, craint d'être la prochaine cible de l'armée russe. Une cité-joyau, au riche patrimoine culturel, que des citoyens se préparent à défendre au péril de leur vie. Un reportage de notre envoyé spécial Jean-François Bélanger


18 mai 2022

La Russie ferme le bureau de CBC/Radio-Canada à Moscou

Le bureau de CBC/Radio-Canada à Moscou, ouvert depuis près d'un demi-siècle, sera fermé, tandis que les visas et les accréditations de ses journalistes seront révoqués, a annoncé mercredi le ministère russe des Affaires étrangères. Un reportage de Louis Blouin.

Depuis plus de 40 ans, le bureau de Radio-Canada à Moscou nous a permis de vivre et de comprendre de grands moments de l'histoire : l'explosion de Tchernobyl, la guerre en Tchétchénie, les Jeux de Sotchi, etc. Mais c'est terminé. La Russie a fermé notre bureau mercredi en représailles au retrait de la chaîne Russia Today du Canada. Un reportage de Louis Blouin.


16 mai 2022

Paradis bombardé

En Ukraine, le président Zelensky a salué l'évacuation des derniers résistants de l'usine d'Azovstal. Plusieurs autocars ont transporté au moins 260 militaires, certains blessés, en zone contrôlée par les Russes. L'essentiel était de sauver la vie de ses combattants, a dit Zelensky, car le pays a besoin de ses héros. Reportage de notre envoyé spécial Jean-François Bélanger.

En Ukraine, le président Zelensky a salué l'évacuation des derniers résistants de l'usine Azovstal. Plusieurs autocars ont transporté au moins 260 militaires, certains blessés, en zone controlée par les Russes. L'essentiel était de sauver la vie de ses combattants, a dit Zelensky, et que le pays avait besoin de ses héros. Reportage de Jean-François Bélanger.


16 mai 2022

Nulle part où aller

La Roumanie a accueilli jusqu'ici près d'un million de réfugiés ukrainiens. Ils se sont surtout installés dans des hôtels sur les rives de la mer Noire. Mais avec la saison touristique qui approche, de plus en plus d'établissements leur demandent, à contrecœur, de libérer leur chambre. C'est le cas à Constanta, où des milliers d'Ukrainiens n'ont nulle part où aller. Le reportage de notre envoyée spéciale Tamara Alteresco.

La Roumanie a accueilli jusqu'ici près d'un million de réfugiés ukrainiens. Ils se sont surtout installés dans des hôtels sur les rives de la mer Noire. Mais avec la saison touristique qui approche, de plus en plus d'établissements leur demandent, à contrecoeur, de libérer leur chambre. C'est le cas à Constanta, où des milliers d'Ukrainiens n'ont nulle part où aller. Reportage de Tamara Altéresco.


15 mai 2022

Sauver les assiégés à l'usine d'Azovstal à Marioupol

L'armée russe aurait utilisé pour la première fois des bombes incendiaires au phosphore contre l'usine d'Azovstal, à Marioupol, en Ukraine. Un développement inquiétant alors que des centaines de combattants s'y trouvent toujours et que leurs épouses qui ont pu fuir espèrent encore les revoir vivants. Le reportage de notre envoyé spécial, Jean-François Bélanger.

L'armée russe aurait utilisé pour la première fois des bombes incendiaires au phosphore contre l'usine d'Azovstal, à Marioupol en Ukraine. Un développement inquiétant alors que des centaines de combattants s'y trouvent toujours et que leurs épouses qui ont pu fuir espèrent encore les revoir vivants. Le reportage de notre envoyé spécial, Jean-François Bélanger.


12 mai 2022

Ouvrir les vannes pour freiner l'ennemi

Des cibles, il y en a un nombre incalculable en Ukraine. De nombreux immeubles et infrastructures ont été endommagés ou détruits par les forces russes. Mais beaucoup d'ouvrages ont été sabotés par les Ukrainiens eux-mêmes pour freiner l'avancée de l'ennemi. Notre envoyé spécial Jean-François Bélanger s'est rendu dans un village au nord de Kiev, où on n'a pas hésité à recourir à une mesure radicale.

Des cibles, il y en a un nombre incalculable en Ukraine. De nombreux immeubles et infrastructures ont été endommagés ou détruits par les forces russes. Mais beaucoup d'ouvrages ont été sabotés par les Ukrainiens eux-mêmes pour freiner l'avancée de l'ennemi. Notre envoyé spécial Jean-François Bélanger s'est rendu dans un village au nord de Kiev où on n'a pas hésité à recourir à une mesure radicale.


10 mai 2022

La Moldavie craint d'être entraînée dans la guerre

À quelques dizaines de kilomètres de l'Ukraine, la Moldavie craint aussi d'être entraînée dans la guerre. Des craintes répétées aujourd'hui par la cheffe du renseignement américain. Il y a deux semaines, des explosions ont d'ailleurs secoué la Transnistrie, un territoire moldave contrôlé par des séparatistes prorusses, une porte d'entrée potentielle pour la Russie. Le reportage de Tamara Alteresco.

À quelques dizaines de kilomètres de l'Ukraine, la Moldavie craint aussi d'être entraînée dans la guerre. Des craintes répétées aujourd'hui par la cheffe du renseignement américain. Il y a deux semaines, des explosions ont d'ailleurs secoué la Transnistrie, un territoire moldave contrôlé par des séparatistes pro-russes, une porte d'entrée potentielle pour la Russie. Le reportage de Tamara Altéresco.


9 mai 2022

Entrevue avec la députée ukrainienne Lesia Vasylenko

Elle est devenue une des voix qui portent au cœur de ce conflit. Depuis le début de l'invasion, la députée ukrainienne Lesia Vasylenko a été de toutes les tribunes pour dénoncer la brutalité des forces russes, les viols et les exactions et mobiliser la communauté internationale. Notre envoyée spéciale Céline Galipeau s'entretient avec Lesia Vasylenko, députée au Parlement ukrainien.

Elle est devenue une des voix qui portent au coeur de ce conflit. Depuis le début de l'invasion, la députée ukrainienne Lesia Vasylenko a été de toutes les tribunes pour dénoncer la brutalité des forces russes, les viols, les exactions et mobiliser la communauté internationale. Entrevue avec Lesia Vasylenko, députée au Parlement ukrainien.


9 mai 2022

Un calme trompeur

Les Russes tentent de prendre depuis plusieurs semaines la petite ville d'Orikhiv. Ils avancent, ils reculent, la situation est volatile. Mais la ville est un verrou. Si elle tombait, cela ouvrirait la voie vers la capitale régionale, Zaporijia, qui est toujours sous contrôle ukrainien. Près de 15 000 personnes y habitaient avant les combats. Aujourd’hui, ceux qui y sont toujours vivent au rythme des bombardements. Reportage de notre envoyée spéciale Céline Galipeau.

Les Russes tentent de prendre depuis plusieurs semaines la petite ville d'Orikhiv. Ils avancent, ils reculent, la situation est volatile. Mais la ville est un verrou. Si elle tombait, cela ouvrirait la voie vers la capitale régionale, Zaporijia, qui est toujours sous contrôle ukrainien. Près de 15 000 personnes y habitaient avant les combats. Aujourd’hui, ceux qui y sont toujours vivent au rythme des bombardements. Reportage de Céline Galipeau.


9 mai 2022

En quête de succès

Dans cette guerre, le temps joue-t-il en faveur de l'Ukraine? Plus le temps passe, plus le pays reçoit du matériel neuf et moderne et aussi de l'entraînement nécessaire pour l'utiliser, mais plus de temps veut aussi dire plus de victimes civiles. La fin de semaine dernière, une frappe russe a détruit une école dans la région de Louhansk et 60 personnes qui s'y étaient réfugiées ont été tuées. Plus de morts chez les militaires aussi, du côté russe, les pertes sont impressionnantes. Reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

Dans cette guerre, le temps joue-t-il en faveur de l'Ukraine? Plus le temps passe, plus le pays reçoit du matériel neuf et moderne et aussi de l'entraînement nécessaire pour l'utiliser, mais plus de temps veut aussi dire plus de victimes civiles. La fin de semaine dernière, une frappe russe a détruit une école dans la région de Louhansk et 60 personnes qui s'y étaient réfugiées ont été tuées. Plus de morts chez les militaires aussi, du côté russe les pertes sont impressionnantes. Reportage de Jean-Michel Leprince.


9 mai 2022

La Suède dans l'OTAN?

L'impact de l'invasion russe se fait ressentir jusqu'en Finlande et en Suède. Ce sont deux pays historiquement neutres, mais qui envisagent maintenant de se joindre à l'OTAN. La Suède est d'ailleurs sur le point d'annoncer sa décision. Ce qui va être assez désastreux pour Moscou, puisque c'est justement pour éviter d'avoir l'OTAN à ses portes que la Russie a envahi l'Ukraine. Reportage de notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard.

L'impact de l'invasion russe se fait ressentir jusqu'en Finlande et en Suède. Ce sont deux pays historiquement neutres, mais qui envisagent maintenant de se joindre à l'OTAN. La Suède est d'ailleurs sur le point d'annoncer sa décision. Ce qui va être assez désastreux pour Moscou puisque c'est justement pour éviter d'avoir l'OTAN à ses portes que la Russie a envahi l'Ukraine. Reportage de Marie-Ève Bédard.


9 mai 2022

Contre-attaque ukrainienne

À Kharkiv, les forces ukrainiennes sont parvenues avec succès à repousser les troupes russes. Malgré d'intenses bombardements, la deuxième ville du pays tient bon. Reportage de notre envoyé spécial Jean-François Bélanger.

À Kharkiv, les forces ukrainiennes sont parvenues avec succès à repousser les troupes russes. Malgré d'intenses bombardements, la deuxième ville du pays tient bon. Reportage de Jean-François Bélanger.


9 mai 2022

Poutine justifie la guerre en Ukraine

La Russie célèbre aujourd'hui comme chaque année le 9 mai le Jour de la Victoire, cette journée qui marque la victoire contre l'Allemagne nazie en 1945. Mais le défilé a une connotation différente cette année à cause de la guerre en Ukraine. On en discute avec notre envoyée spéciale en Moldavie, Tamara Alteresco.

La Russie célèbre aujourd'hui comme chaque année le 9 mai le jour de la victoire, cette journée qui marque la victoire contre l'Allemagne nazie en 1945. Mais le défilé a une connotation différente cette année à cause de la guerre en Ukraine. On en discute avec notre envoyée spéciale en Moldavie, Tamara Alteresco.


8 mai 2022

Trudeau rencontre Zelensky lors d'une visite surprise

Lors d'une visite surprise, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a rencontré son homologue Volodymyr Zelensky en personne pour la première fois depuis le début de la guerre en Ukraine. Explications avec notre envoyée spéciale Céline Galipeau.

Justin Trudeau et Oleksandr Markouchine.

Le premier ministre, Justin Trudeau, marche avec le maire d’Irpin Oleksandr Markouchine lors d’une visite surprise en Ukraine.

Photo : Associated Press


5 mai 2022

Rescapés de l'enfer de Marioupol

Les forces russes poursuivent sans relâche leur assaut contre l'usine d'Azovstal à Marioupol. Une partie des rescapés ont rejoint la ville de Zaporijia, où se trouve notre envoyée spéciale Céline Galipeau.

Les forces russes poursuivent sans relâche leur assaut contre l'usine Azovstal à Marioupol. Une partie des rescapés ont rejoint la ville de Zaporijia, où se trouve Céline Galipeau.


5 mai 2022

Guerre en Ukraine : résistance identitaire

Pour les Ukrainiens, Poutine poursuit le même objectif que l'URSS avant lui, soit de rayer l'Ukraine de la carte et de transformer sa population en Russes. Un scénario inconcevable pour les Ukrainiens, qui délaissent de plus en plus la langue russe, au profit de la leur. Reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

Entouré de soldats, le président ukrainien essuie une larme.

Volodymyr Zelensky a visité Boutcha, où les services d'urgence continuait de rassembler les cadavres de civils tués pendant l'occupation russe, le 4 avril 2022.

Photo : afp via getty images / Ronaldo Schemidt


4 mai 2022

Les enfants de la guerre

Selon l'OMS, 190 établissements de santé ont déjà été visés en Ukraine par les forces russes. Malgré leur résilience, les Ukrainiens sont donc privés de ressources vitales. Vitales aussi pour leur santé mentale, en particulier celle des enfants traumatisés par la guerre. Depuis 70 jours, ils subissent les sirènes, les bombes, la destruction et la mort. Notre envoyé spécial Jean-François Bélanger est à Makariv, à l'ouest de Kiev.

Selon l'OMS, 190 établissements de santé ont déjà été visés en Ukraine par les forces russes. Malgré leur résilience, les Ukrainiens sont donc privés de ressources vitales. Vitales aussi pour leur santé mentale, en particulier celle des enfants traumatisés par la guerre. Depuis 70 jours, ils subissent les sirènes, les bombes, la destruction et la mort. Jean-François Bélanger est à Makariv, à l'Ouest de Kiev.


4 mai 2022

Moscou se prépare pour une grande fête du 9 mai

La propagande en faveur de la guerre atteint un sommet en Russie. Villes et villages se préparent à célébrer le plus important 9 mai de l'histoire récente. Cette date essentielle marque la capitulation des nazis en 1945. Mais cette année, ce sera prétexte à une vaste mobilisation de la mère patrie contre l'Ukraine. Le Kremlin brandit même le spectre d'une guerre élargie. On a d'ailleurs exhibé cet avion de l'apocalypse à partir duquel Vladimir Poutine dirigerait les opérations en cas de conflit nucléaire. Le reportage de Tamara Alteresco.

La propagande en faveur de la guerre atteint un sommet en Russie. Villes et villages se préparent à célébrer le plus important 9 mai de l'histoire récente. Cette date essentielle marque la capitulation des nazis en 1945. Mais cette année, ce sera prétexte à une vaste mobilisation de la mère patrie contre l'Ukraine. Le Kremlin brandit même le spectre d'une guerre élargie. On a d'ailleurs exhibé cet « avion de l'apocalypse » à partir duquel Vladimir Poutine dirigerait les opérations en cas de conflit nucléaire. Le reportage de Tamara Altéresco.


3 mai 2022

Des évacués d'Azovstal enfin en lieu sûr

Sur le terrain, les forces russes ont intensifié leurs frappes dans plusieurs régions de l'Ukraine. Mais leur cible principale est la grande usine d'Azovstal de Marioupol, où sont retranchés des dizaines de civils avec les derniers défenseurs de la ville assiégée depuis des mois. Au même moment, un convoi de civils évacués des souterrains de l'usine est arrivé à bon port. Reportage de notre envoyée spéciale Céline Galipeau.

Sur le terrain, les forces russes ont intensifié leurs frappes dans plusieurs régions de l'Ukraine. Mais leur cible principale est la grande usine d'Azovstal de Marioupol, où sont retranchés des dizaines de civils avec les derniers défenseurs de la ville assiégée depuis des mois. Au même moment, un convoi de civils évacués des souterrains de l'usine est arrivé à bon port. Reportage de Céline Galipeau.


2 mai 2022

Embargo sur le pétrole russe?

Une autre bataille se livre, celle-là sur le terrain énergétique. La Russie exporte entre 40 % et 50 % de son gaz et environ 25 % de son pétrole vers l'Europe. Mais dans les prochaines heures, l'Union européenne pourrait imposer un embargo sur le pétrole russe. Quant au gaz, certains pays souhaitent qu'on cesse son importation, mais d'autres se font tirer l'oreille, comme l'Allemagne. Reportage de notre correspondant Raphaël Bouvier-Auclair.

Une autre bataille se livre, celle-là sur le terrain énergétique. La Russie exporte entre 40 % et 50 % de son gaz, et environ 25 % de son pétrole vers l'Europe. Mais dans les prochaines heures, l'Union européenne pourrait imposer un embargo sur le pétrole russe. Quant au gaz, certains pays souhaitent qu'on cesse son importation, mais d'autres se font tirer l'oreille, comme l'Allemagne. Reportage de notre correspondant Raphael Bouvier-Auclair.


28 avril 2022

Vivre malgré les bombes

Malgré la menace de riposte foudroyante lancée par Vladimir Poutine, les alliés de l'Ukraine restent déterminés à l'aider. Le président américain Joe Biden demande au Congrès un montant record de 33 milliards de dollars en aide militaire supplémentaire. Des armes pour permettre à l'Ukraine de se défendre contre l'assaut dans l'Est, où les Russes continuent leur progression. Leur prochaine cible possible : Zaporijia. Ils contrôlent déjà la centrale nucléaire à proximité, la plus importante d'Europe. Mais les habitants n'ont pas l'intention de se laisser faire et ils démontrent une solidarité à toute épreuve. Reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

Malgré la menace de « riposte foudroyante » lancée hier par Vladimir Poutine, les alliés de l'Ukraine restent déterminés à l'aider. Le président américain Joe Biden demande au Congrès un montant record de 33 milliards de dollars en aide militaire supplémentaire. Des armes donc, pour permettre à l'Ukraine de se défendre contre l'assaut dans l'Est, où les russes continuent leur progression. Leur prochaine cible possible : Zaporijia. Ils contrôlent déjà la centrale nucléaire à proximité, la plus importante d'Europe. Mais les habitants n'ont pas l'intention de se laisser faire et ils démontrent une solidarité à toute épreuve. Reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.


28 avril 2022

Pleurer ses morts

La ville de Boutcha, près de Kiev, enterre ses morts et traque les coupables. Le reportage de notre envoyée spéciale Céline Galipeau.

La ville de Boutcha, près de Kiev, enterre ses morts et traque les coupables. Céline Galipeau est sur place.


27 avril 2022

La Russie suspend ses exportations de gaz vers certains pays

Le président ukrainien qualifie de chantage la décision de la Russie, qui a mis sa menace à exécution et coupé le gaz à la Bulgarie et à la Pologne parce qu'elles refusent de payer en roubles. Volodymyr Zelensky appelle les pays européens à ne plus dépendre du commerce avec la Russie. Cette suspension de l'approvisionnement laisse planer la menace d'une pénurie sur le reste de l'Europe. Céline Galipeau, notre envoyée spéciale à Kiev, fait le point

Le président ukrainien qualifie de chantage la décision de la Russie, qui a mis sa menace à exécution et coupé le gaz à la Bulgarie et à la Pologne parce qu'elles refusent de payer en roubles. Volodymyr Zelensky appelle les pays européens à ne plus dépendre du commerce avec la Russie. Cette suspension de l'approvisionnement laisse planer la menace d'une pénurie sur le reste de l'Europe. On rejoint Céline Galipeau, notre envoyée spéciale à Kiev en Ukraine.


26 avril 2022

Le point sur la guerre en Ukraine avec Céline Galipeau

Céline Galipeau fait le point sur la guerre entre l'Ukraine et la Russie en direct de Kiev, la capitale.

Céline Galipeau fait le point sur la guerre entre l'Ukraine et la Russie en direct de Kiev, la capitale .


En Géorgie, un village meurtri par le souvenir de la guerre avec les Russes

Notre envoyée spéciale Tamara Alteresco s'est rendue à quelques mètres des zones occupées de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, en Géorgie, à la rencontre de villageois qui vivent dans la peur, mais qui éprouvent aussi une grande solidarité envers l'Ukraine.

Notre envoyée spéciale Tamara Altéresco s'est rendue à quelques mètres des zones occupées de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, en Géorgie, à la rencontre de villageois qui vivent dans la peur, mais qui éprouvent aussi une grande solidarité envers l'Ukraine.


Les derniers trains vers la Pologne

Tandis que l'étau russe se resserre sur les zones du Donbass encore sous contrôle ukrainien, le temps presse pour les civils encore sur place. Parmi eux, des personnes handicapées et des aînés qui partent, même s'ils n'ont nulle part où aller. Reportage de Jean-Michel Leprince qui a assisté à l’embarquement d’un des derniers trains du Donbass.

Tandis que l'étau russe se resserre sur les zones du Donbass encore sous contrôle ukrainien, le temps presse pour les civils encore sur place. Parmi eux, des personnes handicapées et des aînés qui partent, même s'ils n'ont nulle part où aller. Reportage de Jean-Michel Leprince qui a assisté à l’embarquement d’un des derniers trains du Donbass.


25 avril 2022

Sur la ligne de front en Ukraine

La Russie a mené une rare attaque contre la colonne vertébrale de l'Ukraine. Six frappes visant le réseau ferroviaire dont une à Krasne, dans l'ouest du pays. L'objectif est de nuire aux livraisons d'armes et de vivres vers les forces ukrainiennes qui tiennent tête à l'assaut russe dans le Donbass. Cette résistance permet aux Ukrainiens de croire qu'ils pourront un jour passer à l'offensive et reprendre les territoires perdus en 2014 aux mains des séparatistes prorusses. Reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

La Russie a mené ce matin une rare attaque contre la colonne vertébrale de l'Ukraine. Six frappes visant le réseau ferroviaire dont une à Krasne, dans l'Ouest du pays. L'objectif est de nuire aux livraisons d'armes et de vivres vers les forces ukrainiennes qui tiennent tête à l'assaut russe dans le Donbass. Cette résistance permet aux Ukrainiens de croire qu'ils pourront un jour passer à l'offensive et reprendre les territoires perdus en 2014 aux mains des séparatistes pro-russes. Reportage de Jean-Michel Leprince.


25 avril 2022

Témoignage d'un Canadien coincé en Ukraine

Si elle parvient à conquérir le Donbass, la Russie espère ensuite poursuivre son offensive dans le sud du pays. Déjà, depuis le début de la guerre, une grande partie du corridor reliant Marioupol à Odessa vit sous l'occupation des forces russes. Des familles y sont même déportées vers la Russie. Tamara Alteresco vous présente le témoignage d'un Canadien qui est coincé dans la région. Pour des raisons de sécurité, nous avons protégé son identité.

Un soldat russe au milieu d'une rue. En arrière-plan, des gens marchent dans une rue. Des immeubles de logements carbonisés sont visibles.

Un soldat russe en patrouille dans Marioupol, le 12 avril. Les troupes russes contrôlent maintenant l'essentiel de la ville portuaire, qu'elles assiègent depuis des semaines.

Photo : Getty Images / AFP/ALEXANDER NEMENOV


25 avril 2022

Washington ferme de nouveau sa frontière aux Ukrainiens

Des milliers d'Ukrainiens sont arrivés au Canada dans les dernières semaines pour trouver un refuge et une vie meilleure. Des milliers d'autres aspirent à la même chose aux États-Unis et ils sont de plus en plus nombreux à converger vers la frontière du Mexique, plus précisément à Tijuana. Les premiers demandeurs ont facilement pu passer la frontière, mais les choses viennent de changer abruptement. Le reportage de Frédéric Arnould.

Des Ukrainiens se pressaient au poste frontière de Tijuana-San Diego pour traverser avant que les portes de la frontièere terrestre ne se refrement pour eux lundi matin.

Des Ukrainiens se pressaient au poste frontière de Tijuana-San Diego pour traverser avant que les portes de la frontièere terrestre ne se refrement pour eux lundi matin.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Arnould


24 avril 2022

Fêter Pâques malgré la guerre

En ce jour de la Pâque orthodoxe, des célébrations ont eu lieu dans les églises du pays, malgré l'appel des autorités à tenir des rassemblements virtuels. L'unité au sein des églises orthodoxes ukrainiennes a été mise à rude épreuve par la guerre. Reportage de notre envoyé spécial Jean Michel Leprince.

En ce jour de la Pâque orthodoxe, des célébrations ont eu lieu dans les églises du pays, malgré l'appel des autorités à tenir des rassemblements « virtuels ». L'unité au sein des églises orthodoxes ukrainiennes a été mise à rude épreuve par la guerre. Reportage de Jean Michel Leprince.


23 avril 2022

Quitter Marioupol dans l'espoir d'y revenir

Dans la ville assiégée de Marioupol, un couloir humanitaire a dû être abandonné pour des raisons de sécurité. Un scénario qui se répète depuis des jours. Sa cheffe de police a eu la chance de fuir au péril de sa vie. Un reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

Dans la ville assiégée de Marioupol, un couloir humanitaire a dû être abandonné, pour des raisons de sécurité. Un scénario qui se répète depuis des jours. Sa cheffe de police a eu la chance de fuir au péril de sa vie. Un reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince


20 avril 2022

Opération déminage en Ukraine

Tandis que les combats font rage dans l’est de l’Ukraine, des démineurs sont déjà à l'œuvre dans la région libérée de Kiev. Il faut se débarrasser non seulement des munitions non explosées et des mines laissées par les Ukrainiens, mais surtout des explosifs et des pièges laissés délibérément sur place par les soldats russes lors de leur retraite. Le reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

Un démineur scrute le sol ave un appareil de détection.

Des démineurs parcourent des secteurs résidentiels de la banlieue de Kiev.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Leprince


20 avril 2022

Des Russes en exil, des Géorgiens méfiants

Près de 50 000 Russes se sont exilés en Géorgie. Ce pays du Caucase a aussi connu une invasion russe, il y a 14 ans. Le Kremlin souhaitait alors obtenir l'indépendance d'une république prorusse, l'Ossétie du Sud. Un conflit qui a marqué les esprits, et qui explique aujourd'hui la méfiance des Géorgiens envers les exilés russes. Le reportage de notre envoyée spéciale, Tamara Alteresco.

Deux personnes discutent.

Roman, un exilé russe, et Tsiala, une Géorgienne, discutent de leur opposition au régime de Vladimir Poutine à Tbilissi.

Photo : Radio-Canada / Tamara Alteresco


19 avril 2022

Kherson, ville occupée

Kherson est la seule grande ville que les Russes ont réussi à occuper dès le début du conflit. Mais ils n’ont pas été reçus comme des libérateurs, comme ils s’y attendaient probablement. Les Russes font face à des manifestations régulières de la population. Le reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

quelques manifestants face à un camion militaire

Manifestation contre la présence russe à Kherson

Photo : Radio-Canada


18 avril 2022

Des exilés ukrainiens de retour à Kiev malgré la menace

Cinq millions d’Ukrainiens ont fui le pays et d’autres se sont déplacés vers l’ouest du pays, épargné jusqu’ici par l’envahisseur russe. Et même si la capitale et des villes de l'Ouest sont toujours menacées par les frappes ennemies, la tranquillité relative a poussé de nombreux exilés à tenter de retourner chez eux, contre l'avis des autorités. Le reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.

Des Ukrainiens qui avaient pris la route de l'exil ont décidé de retourner à la maison, à Kiev, Le reportage de notre envoyé spécial Jean-Michel Leprince.


17 avril 2022

Les déplacés du Donbass plongés dans l'incertitude

Des millions d'autres Ukrainiens qui ont été déplacés dans leur pays vivent avec ces sentiments de déracinement. C'est le cas par exemple de gens du Donbass qui ne savent s'ils pourront un jour regagner leur maison. Un reportage de Louis Blouin.

Des dizaines de personnes transportant des bagages marchent sur une allée traversant des rails de train.

Des résidents du Donbass se pressent vers un quai de la gare de Kramatorsk. Ils craignent que les troupes russes cherchent à encercler la ville.

Photo : Getty Images / AFP/FADEL SENNA


16 avril 2022

La Russie intensifie son offensive sur Kiev

Moscou n'a pas l'intention de laisser impuni le naufrage de son navire amiral Moskva. Les attaques russes sur Kiev s'intensifient, une usine de matériel militaire a été bombardée et des missiles ont été interceptés dans la région de Lviv, dans l'ouest du pays. Le compte rendu de notre envoyé spécial Louis Blouin.

Un panache de fumée noire s'échappe au dessus d'une forêt.

Les projectiles ont déclenché un incendie en périphérie de Kiev.

Photo : afp via getty images / Sergei Supinzky


14 avril 2022

L'école en temps de guerre

En Ukraine, la guerre n'est pas terminée, mais la population s'efforce de retrouver un semblant de normalité. À Lviv, des cours en ligne permettent aux enfants qui ont fui les bombes de poursuivre leur apprentissage, malgré les sirènes et malgré la peur. Le reportage de notre correspondant et envoyé spécial Louis Blouin.

À Lviv, des cours en ligne permettent aux enfants qui ont fui les bombes de poursuivre leurs apprentissages, malgré les sirènes et malgré la peur. Le reportage de notre envoyé spécial Louis Blouin.


13 avril 2022

Marioupol, une ville défigurée

Depuis quelques jours, des images témoignent des atrocités commises en Ukraine. Et de plus en plus, les mots pour les qualifier sont tout aussi forts. Justin Trudeau a même parlé de génocide aujourd'hui. Et la violence continue. Depuis 49 jours, Marioupol subit un siège sanglant. Les forces russes contrôlent désormais presque toute la ville. 21 000 personnes y seraient mortes, selon le maire, qui accuse la Russie d'incinérer les cadavres pour effacer les traces de crimes de guerre. Notre équipe a eu accès à la ville martyre. Elle a accompagné les troupes russes à travers les ruines. Un reportage de Tamara Alteresco.

Depuis quelques jours, des images témoignent des atrocités commises en Ukraine. Et de plus en plus, les mots pour les qualifier sont tout aussi forts. Justin Trudeau a même parlé de génocide aujourd'hui. Et la violence continue. Depuis 49 jours, Marioupol subit un siège sanglant. Les forces russes contrôlent désormais presque toute la ville. 21 000 personnes y seraient mortes, selon le maire, qui accuse la Russie d'incinérer les cadavres pour effacer les traces de crimes de guerre. Notre équipe a eu accès à la ville martyre. Elle a accompagné les troupes russes à travers les ruines. Reportage deTamara Alteresco.


12 avril 2022

Les trains de l'espoir

Ça fait 48 jours maintenant que la guerre en Ukraine sème la mort et la destruction. Plus de 4 500 000 Ukrainiens ont trouvé refuge dans les pays voisins, sans compter les 7 millions d'autres déplacés à l'intérieur du pays. Tous ces gens ont pu se déplacer grâce, entre autres, aux trains qui continuent à transporter des réfugiés, des blessés, des malades et du matériel. Les chemins de fer sont devenus l'épine dorsale de l'effort de guerre et bientôt d'une économie moribonde. Reportage de notre correspondante Marie-Eve Bédard.

Ça fait 48 jours maintenant que la guerre en Ukraine sème la mort et la destruction. Plus de 4 500 000 d'Ukrainiens ont trouvé refuge dans les pays voisins, sans compter les 7 millions d'autres déplacés à l'intérieur du pays. Tous ces gens ont pu se déplacer grâce, entre autres, aux trains qui continuent à transporter des réfugiés, des blessés, des malades, et du matériel. Les chemins de fer sont devenus l'épine dorsale de l'effort de guerre et bientôt d'une économie moribonde. Reportage de notre correspondante Marie-Eve Bédard.


11 avril 2022

Quand l’Ukraine doit cacher son art

Après le déclenchement de la guerre en Ukraine, le directeur du Musée national de Lviv a décidé de mettre toutes les d’œuvres du musée à l’abri d’une éventuelle attaque russe. Les précisions de notre envoyé spécial Louis Blouin.

Le directeur du Musée national de Lviv, Ihor Kozhan, dans son grand établissement vide.

Le directeur du Musée national de Lviv, Ihor Kozhan, a caché les oeuvres de son établissement aux quatre coins de la ville pour les protéger d'une attaque russe.

Photo : Radio-Canada


10 avril 2022

Marqué par l'horreur

Les forces ukrainiennes se disent prêtes pour la grande bataille du Donbass, la nouvelle cible de Moscou. Mais près de Kiev, le bilan des morts s'alourdit. Depuis le retrait des forces russes, 1200 corps ont été retrouvés. Des scènes d'une rare violence qui n'empêchent pas des Ukrainiens de vouloir regagner leur domicile. Reportage de Louis Blouin.

Les forces ukrainiennes se disent prêtes pour la grande bataille du Donbass, la nouvelle cible de Moscou. Le Kremlin aurait d'ailleurs appelé des militaires à la retraite en renfort. Des images satellites montrent une colonne de chars russes de 12 kilomètres près de Kharkiv. Près de Kiev, le bilan des morts s'alourdit. Depuis le retrait des forces russes, 1200 corps ont été retrouvés. Des scènes d'une rare violence qui n'empêchent pas des Ukrainiens de vouloir regagner leur domicile. Reportage de Louis Blouin


9 avril 2022

Guerre en Ukraine : des funérailles au quotidien à Lviv

Après plus de six semaines de guerre, ce sont des scènes déchirantes au quotidien en Ukraine. Enterrer les morts, quand c'est possible. À Lviv, dans l'ouest du pays, des funérailles de militaires tombés au combat ont lieu presque tous les jours. Un deuil porté par toute la communauté. Reportage de notre envoyé spécial Louis Blouin.

Après plus de 6 semaines de guerre, ce sont des scènes déchirantes au quotidien en Ukraine. Enterrer les morts, quand c'est possible. À Lviv, dans l'ouest du pays, des funérailles de militaires tombés au combat ont lieu presque tous les jours. Un deuil porté par toute la communauté. Reportage de notre envoyé spécial Louis Blouin.


8 avril 2022

Deux roquettes frappent la gare de Kramatorsk, faisant au moins 52 morts

Deux missiles ont été tirés sur la gare de Kramatorsk, dans le Donbass, où se trouvaient des centaines de personnes qui tentaient de fuir la région. Au moins 52 personnes ont été tuées, dont cinq enfants. On compte aussi une centaine de blessés. Le compte rendu de notre envoyé spécial Louis Blouin.

Deux missiles ont été tirés sur la gare de Kramatorsk, dans le Donbass, où se trouvaient des centaines de personnes qui tentaient de fuir la région. Au moins 52 personnes ont été tuées, dont cinq enfants. On compte aussi une centaine de blessés. Le compte rendu de notre envoyé spécial Louis Blouin


6 avril 2022

Guerre en Ukraine : la désolation dans les villes libérées

Ce sont des villes dévastées par plus d'un mois de combats. Elles ont été bombardées puis capturées par les forces russes. Mais à Irpin, Hostomel et Borodyanka, la résistance a été farouche. Elle a empêché les Russes d'avancer vers la capitale. Une victoire pour l'Ukraine, mais à quel prix? Peu à peu, on découvre le vrai visage de cette guerre. Le reportage de notre envoyée spéciale, Marie-Ève Bédard.

Des hommes transportent des sacs noirs qu'ils réunissent le long d'une route.

Des Ukrainiens transportent jeudi des cadavres enveloppés dans des sacs à Irpin, en banlieue de Kiev.

Photo : La Presse canadienne / AP/Efrem Lukatsky


6 avril 2022

Des nouvelles sanctions pour les proches de Sergueï Lavrov

Les nouvelles sanctions visent, aussi, la conjointe et les enfants de Sergueï Lavrov. Ministre des Affaires étrangères depuis 2004, il est un pilier du régime de Vladimir Poutine. Un interlocuteur raisonnable aux yeux de bien des diplomates. Jusqu'à ce que la crise actuelle le révèle sous un jour moins favorable. Reportage de Jean-François Bélanger.

Le chef de la diplomatie russe à côté d'un drapeau du pays.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, à Moscou, le 6 octobre 2021.

Photo : Reuters


5 avril 2022

Un président ébranlé

Devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, Volodymyr Zelensky, très ébranlé, a accusé les troupes du Kremlin des pires atrocités jamais commises depuis la Seconde Guerre mondiale et il a réclamé qu'elles soient immédiatement traduites en justice pour crimes de guerre. Pour Moscou, tout ça n'est qu'une mise en scène. Le reportage d'Azeb Wolde-Giorghis.

Devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, Volodymyr Zelensky, très ébranlé, a accusé les troupes du Kremlin des pires atrocités jamais commises depuis la Seconde Guerre mondiale et il a réclamé qu'elles soient immédiatement traduites en justice pour crimes de guerre. Pour Moscou, tout ça n'est qu'une mise en scène. Reportage d'Azeb Wolde-Giorghis.


5 avril 2022

L'effort de guerre

La guerre en Ukraine a profondément transformé les régions du pays qui ne sont pas sur la ligne de front. Depuis 40 jours, des citoyens ont abandonné leurs activités habituelles et des entreprises ont détourné leur production pour mieux ravitailler ceux qui sont au combat. Un reportage de notre envoyé spécial Louis Blouin.

Une femme dans une usine tenant un gilet pare-balles.

Oksana, une travailleuse du textile, mène le combat à sa manière.

Photo : Radio-Canada


5 avril 2022

L'accueil des réfugiés ukrainiens en France

La France a ouvert ses portes aux réfugiés ukrainiens. Le gouvernement leur a offert 100 000 places d'hébergement ainsi que des soins de santé. Un contraste assez frappant avec l'accueil réservé à bien des migrants. Amnistie internationale a d'ailleurs dénoncé le deux poids, deux mesures dans le traitement des réfugiés selon leur nationalité. Le reportage de notre envoyée spéciale Anyck Béraud.

La France a ouvert ses portes aux réfugiés ukrainiens. Le gouvernement leur a offert 100 000 places d'hébergement ainsi que des soins de santé. Un contraste assez frappant avec l'accueil réservé à bien des migrants. Amnistie internationale a d'ailleurs dénoncé le « deux poids, deux mesures » dans le traitement des réfugiés selon leur nationalité. Reportage d'Anyck Béraud.


4 avril 2022

Des opposants ciblés en Russie

L'inquiétude grandit aussi en Russie, où les citoyens qui s'opposent à la guerre sont intimidés et accusés d'être des traîtres et de collaborer avec l'ennemi. Reportage de Tamara Alteresco.

L'inquiétude grandit aussi en Russie, où les citoyens qui s'opposent à la guerre sont intimidés et accusés d'être des traitres et de collaborer avec l'ennemi. Reportage de Tamara Alteresco.


4 avril 2022

Une ville meurtrie

Dans les zones toujours convoitées par les Russes, les bombardements se poursuivent. C'est le cas à Kharkiv, la deuxième ville ukrainienne, où habitent normalement 1,4 million de personnes. Selon le maire, les frappes y ont déjà détruit près de 1200 immeubles résidentiels, 69 écoles, 53 garderies et 15 hôpitaux. Reportage de Marie-Eve Bédard.

Un homme marche dans une rue de Boutcha, où gisent plusieurs cadavres.

Les corps d'au moins 20 hommes en civil ont été retrouvés dans une seule rue samedi après que les forces ukrainiennes eurent repris aux troupes russes la ville de Boutcha, près de Kiev, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Photo : Getty Images / RONALDO SCHEMIDT


4 avril 2022

Un train de soins

En Ukraine, l'organisation Médecins sans frontières évacue les blessés et malades des zones de guerre avec un train transformé en hôpital. Un voyage risqué. Reportage de Louis Blouin.

Un train immobilisé dans une gare, en Ukraine.

Le train-hôpital de Médecins sans frontières à la gare de Lviv, en Ukraine.

Photo : Radio-Canada / Louis Blouin


3 avril 2022

Les mères porteuses de Kiev

Un autre visage des conséquences de cette guerre : ces bébés qui sont nés de mères porteuses dans un monde où leurs parents ne peuvent pas les rejoindre. Une vingtaine de bébés sont dans un hôpital de Kiev et sont confiés aux bons soins d'un personnel médical dévoué qui les protège au milieu des bombardements, en attendant que leur famille vienne les chercher. Notre envoyée spéciale, Marie-Eve Bédard, est à Kiev.

Une personne tient un bébé.

TP BEDARD

Photo : Radio-Canada


3 avril 2022

Des millions de déplacés

Dans l'espoir d'échapper aux combats et à l'occupation russe, des millions d'Ukrainiens ont fui vers des zones plus sécuritaires dans leur pays. Notre envoyé spécial Yanik Dumont Baron a pu rencontrer certains d'entre eux.

Dans l'espoir d'échapper aux combats et à l'occupation russe, des millions d'Ukrainiens ont fui vers des zones plus sécuritaires dans leur pays. Notre envoyé spécial, en Ukraine, Yanik Dumont Baron.


30 mars 2022

Des recrues ukrainiennes s'entraînent

Les Ukrainiens résistent toujours à l'invasion russe. Les forces armées ukrainiennes continuent même de former des recrues qui viendront prêter main-forte aux troupes sur le front. Notre envoyé spécial Yanick Dumont Baron a pu assister à ces entraînements dans l'ouest du pays.

Un drapeau flottant sur une clôture de maison

Le drapeau ukrainien flottant sur les hauteurs de la ville

Photo : Radio-Canada


29 mars 2022

Une survivante du théâtre de Marioupol témoigne

Marioupol, la ville martyre assiégée depuis des semaines par l'armée russe, attend toujours l'arrivée d'une mission humanitaire. On ignore toujours le sort de centaines de personnes qui s'étaient réfugiées dans le théâtre de Marioupol, bombardé le 16 mars. Notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard a rencontré une femme qui a survécu à cette attaque.

Un bâtiment détruit par un bombardement.

Image du théâtre de Marioupol après le bombardement russe.

Photo : Reuters


29 mars 2022

Ukraine : lueur d'espoir dans les négociations

Une première percée diplomatique est survenue entre les négociateurs russes et ukrainiens aujourd'hui en Turquie. Kiev propose un accord international pour assurer sa sécurité en échange d'un statut neutre. Moscou promet de réduire son activité militaire dans le nord de l'Ukraine pour favoriser le dialogue. Les puissances occidentales restent prudentes devant cette avancée diplomatique. Un reportage de Louis Blouin.

Des diplomates, assis de chaque côté de la table, écoutent le discours d'Erdogan.

Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a prononcé le discours d’ouverture de cette ronde de négociations pour la paix.

Photo : Associated Press / PRÉSIDENCE TURQUE


27 mars 2022

Fuir Marioupol in extremis et échapper à l'enfer du siège russe

À Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, le maire estime que 100 000 civils seraient toujours pris au piège dans les combats. Notre correspondante et envoyée spéciale Marie-Eve Bédard a rencontré des réfugiés qui ont réussi à fuir la ville de justesse.

À Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, le maire estime que 100 000 civils seraient toujours pris au piège dans les combats. Notre envoyée spéciale, Marie-Eve Bédard, a rencontré des réfugiés qui ont réussi à fuir la ville in extremis.


27 mars 2022

Au Bélarus, des volontaires au service de l'armée ukrainienne

À Marioupol, le couloir humanitaire annoncé par Emmanuel Macron vendredi est très attendu. Et alors que des Ukrainiens tentent de quitter le pays coûte que coûte, d'autres s'apprêtent à s'y rendre pour prêter main-forte. C'est le cas de certains citoyens du Bélarus, un pays allié de la Russie, qui ont pourtant décidé de se battre pour leurs voisins ukrainiens. Le reportage de notre envoyé spécial Yanik Dumont Baron.

À Marioupol, le couloir humanitaire annoncé par Emmanuel Macron vendredi est très attendu. Et alors que des Ukrainiens tentent de quitter le pays, coûte que coûte...d'autres s'apprêtent à s'y rendre pour prêter main forte. C'est le cas de certains citoyens du Bélarus, un pays allié de la Russie, qui ont pourtant décidé de se battre pour leurs voisins Ukrainiens. Le reportage de Yanik Dumont Baron


26 mars 2022

Biden attaque violemment Poutine et le met en garde

Le président américain Joe Biden a violemment attaqué son homologue russe Vladimir Poutine samedi à Varsovie, disant juger que le dirigeant de la Russie ne peut pas rester au pouvoir après son invasion de l'Ukraine, une déclaration immédiatement tempérée par la Maison-Blanche. Le reportage de notre envoyé spécial Yanik Dumont Baron.

Joe Biden lors d'un discours au château royal de Varsovie, en Pologne.

Joe Biden a réaffirmé par ailleurs que les États-Unis ne souhaitaient pas entrer en conflit avec les forces russes qui ont envahi l'Ukraine.

Photo : AFP / BRENDAN SMIALOWSKI


25 mars 2022

Joe Biden en Pologne

De passage à Rzeszow, à 80 kilomètres de la frontière avec l'Ukraine, le président américain Joe Biden a loué le courage et la résilience des Ukrainiens en évoquant notamment le souvenir de la place Tiananmen. Le compte rendu de notre envoyé spécial Yanik Dumont Baron.

Joe Biden et Andrzej Duda parlent aux journalistes.

Le président des États-Unis était de passage en Pologne vendredi où il a pris la parole aux côtés du président polonais Andrzej Duda.

Photo : AP / Evan Vucci


23 mars 2022

Le quotidien des Ukrainiens en temps de guerre

C'est depuis le 24 février que la Russie mène son offensive militaire en Ukraine. Le bilan des pertes humaines est difficile à établir et ceux qui restent doivent parfois composer avec les bombes qui s'abattent sur leur quartier. Un reportage de Marie-Eve Bédard.

C'est depuis le 24 février que la Russie a lancé son offensive militaire en Ukraine. Le bilan des pertes humaines est difficile à établir et ceux qui restent doivent parfois vivre avec les bombes qui s'abattent sur leur quartier. Un reportage de Marie-Eve Bédard.


22 mars 2022

Zelensky est prêt à certaines concessions

En Ukraine, le président Volodymyr Zelensky se dit prêt à faire certaines concessions pour mettre fin à la guerre. Il a demandé à Vladimir Poutine de s'asseoir pour discuter avec lui. Nous en parlons avec notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard, qui est à Kiev.

En Ukraine, le président Volodymyr Zelensky se dit prêt à faire certaines concessions pour mettre fin à la guerre. Il a demandé à Vladirmir Poutine de s'asseoir à une table avec lui. On en parle avec notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard qui est à Kiev.


21 mars 2022

Les civils de nouveau visés à Kiev

L'armée russe continue de frapper des cibles civiles au 26e jour de son invasion en Ukraine. Un centre commercial de Kiev a été vis : de nombreux décès sont à déplorer. L'avancée des forces russes autour de la capitale semble figée, mais les bombardements s'intensifient depuis 24 heures. Cette tactique sème la terreur pendant que des Ukrainiens résistent en continuant à exercer leur métier sur place. Un reportage de notre envoyée spéciale Marie-Eve Bédard.

Un homme en soutane prie dans des décombres.

Un prête prie dans les ruines du centre commercial Retroville, où les secouristes continuent de chercher des victimes parmi les décombres, le 21 mars 2022.

Photo : Associated Press / Efrem Lukatsky


21 mars 2022

Revenir en Ukraine

Trois millions et demi de personnes ont déjà quitté le pays, mais beaucoup d'autres reviennent. Plus de 320 000 Ukrainiens ont choisi de revenir pour défendre leur pays. Parmi eux, la députée Lesia Vasylenko, mère de trois enfants, qu'on voit ici en train de traverser la frontière. Rencontre avec deux autres femmes qui sont rentrées à Lviv après avoir conduit leurs enfants hors du pays. Un reportage de notre correspondant et envoyé spécial Philippe Leblanc.

Un bénévole tenant une pancarte indique le chemin à suivre à des réfugiés ukrainiens.

On estime à plus de 1000 personnes par jour qui arrivent en train à la gare centrale de Prague.

Photo : AFP / Michal Cizek via Getty Images


21 mars 2022

Accoucher en temps de guerre

En Ukraine, des milliers de femmes sont forcées d'accoucher dans l'insécurité et sous le fracas des bombardements. Notre envoyé spécial Philippe Leblanc a rencontré une Québécoise installée en Ukraine, Laurence Couture Gagnon, qui a donné naissance en pleine guerre à Lviv.

En Ukraine, des milliers de femmes sont forcées d'accoucher dans l'insécurité et au son des bombardements. Notre envoyé spécial Philippe Leblanc a rencontré une Québécoise installée en Ukraine qui a donné naissance en pleine guerre à Lviv.


18 mars 2022

Attaque près de l'aéroport de Lviv

Dans l'ouest de l’Ukraine, près de la Pologne, la ville-refuge de Lviv a été attaquée. Notre envoyé spécial Philippe Leblanc s’y trouve.

Dans l'ouest de l’Ukraine, près de la Pologne, la ville refuge de Lviv a été attaquée. Notre envoyé spécial Philippe Leblanc s’y trouve.


18 mars 2022

La fête patriotique de Poutine à Moscou

En Russie, l'heure était au patriotisme pour marquer le huitième anniversaire de l'annexion de la Crimée. Un grand rassemblement a eu lieu à Moscou, où Vladimir Poutine s'est adressé à une foule en liesse. Il en a profité pour vanter son opération militaire en Ukraine et pour promettre une victoire russe. Le reportage de notre correspondante en Russie, Tamara Alteresco, qui se trouve à Riga, en Lettonie.

En Russie, l'heure était au patriotisme pour marquer le 8e anniversaire de l'annexion de la Crimée. Un grand rassemblement avait lieu à Moscou, où Vladimir Poutine s'est adressé à une foule en liesse. Il en a profité pour vanter son opération militaire en Ukraine et promettre une victoire russe. Le reportage de notre correspondante en Russie, Tamara Alteresco, qui se trouve à Riga, en Lettonie.


18 mars 2022

Poutine célèbre « l'héroïsme » russe

Loin des bombardements, l'heure était à la célébration vendredi au stade olympique de Moscou. Devant des milliers de personnes et une mer de drapeaux russes, Vladimir Poutine a prononcé un discours pour louanger le travail de ses soldats engagés en Ukraine. Les précisions de notre correspondante Tamara Alteresco.

Loin des bombardements, l'heure était à la célébration au Stade olympique de Moscou. Devant des milliers de personnes et une mer de drapeaux russes, Vladimir Poutine a tenu un discours pour louanger le travail de ses soldats engagés en Ukraine. Les précisions de notre correspondante Tamara Alteresco.


18 mars 2022

Bombardements près de l'aéroport de Lviv

En Ukraine, la ville de Lviv a été frappée par des missiles vendredi matin. Une épaisse colonne de fumée était visible au-dessus de l'aéroport. Notre envoyé spécial Philippe Leblanc, qui est sur place, nous donne plus de détails.

Des gens regardent un panache de fumée s'élever à l'horizon.

Un panache de fumée s'élève dans le ciel de Lviv, le 18 mars 2022. Une usine de réparation d'avions située près de l'aéroport a été bombardée par l'armée russe.

Photo : AFP / YURIY DYACHYSHYN


17 mars 2022

Venir de loin

À la frontière de la Pologne, où se trouvent la plupart des réfugiés, Yanik Dumont Baron rencontre le volontaire Dr Julien Auger, de l'hôpital de Saint-Jérôme.

À la frontière de la Pologne, où se retrouvent la plupart des réfugiés, notre envoyé spécial Yanik Dumont-Baron rencontre le volontaire Dr. Julien Auger, de l'Hôpital Saint-Jérôme.


17 mars 2022

Hongrie : le choix d'un pays divisé

En Hongrie, le premier ministre sortant Viktor Orban, un conservateur populiste, sollicite un quatrième mandat d'affilée. Les Hongrois, profondément divisés, lui feront-ils payer ses liens avec Moscou? Un reportage de Raphaël Bouvier-Auclair.

Une affiche dénonçant la proximité entre Viktor Orban et Vladimir Poutine.

Les adversaires de Viktor Orban lui reprochent sa proximité avec Vladimir Poutine.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair.


17 mars 2022

Exode russe

En Lettonie, à la frontière de la Russie, certains Russes fuient pour échapper aux sanctions occidentales. Le reportage de Tamara Alteresco.

Reportage de Tamara Alteresco - C'est une 4e semaine de guerre qui commence en Ukraine. En Lettonie, à la frontière de la Russie, certains fuient pour échapper aux sanctions occidentales.


16 mars 2022

Le président de l'Ukraine appelle les États-Unis à l'aide

Il y a déjà trois semaines que la Russie a lancé son offensive sur l'Ukraine. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lancé un autre appel à l'aide, cette fois-ci devant le Congrès américain. Par ailleurs, les négociations progressent, mais les bombardements continuent. Le reportage de notre correspondante à Washington, Azeb Wolde-Giorghis.

Il y a déjà trois semaines que la Russie a lancé son offensive sur l'Ukraine. Le président Volodymyr Zelensky a lancé un autre appel à l'aide, cette fois devant le Congrès américain. Par ailleurs, les négociations progressent, mais les bombardements continuent. Reportage d'Azeb Wolde-Giorghis.


16 mars 2022

Lettonie : effort de guerre

Après trois semaines de guerre, les unités de défense territoriale mises sur pied par le président ukrainien pour seconder les militaires au front commencent à manquer de ressources, surtout de véhicules. Une entreprise de Riga, en Lettonie, s'est donc mobilisée pour leur en fournir. Cette initiative s'ajoute aux efforts déployés dans ce petit pays balte, qui craint aussi son voisin russe. Le reportage de notre correspondante Tamara Alteresco.

Après trois semaines de guerre, les unités de défense territoriale mis sur pied par le président ukrainien pour seconder les militaires au front, commencent à manquer de ressources, surtout de véhicules. Une entreprise de Riga, en Lettonie, s'est donc mobilisée pour leur en fournir. Cette initiative s'ajoute aux efforts déployés dans ce petit pays balte, qui craint aussi son voisin russe. Reportage deTamara Alteresco.

15 mars 2022

La Pologne plus que jamais solidaire de l'Ukraine

Des milliers de réfugiés ukrainiens continuent de fuir leur pays vers la Pologne. Trois semaines après le début de la guerre, l'aide humanitaire est mieux organisée grâce à l'efficacité des Polonais. Notre envoyé spécial à Varsovie, Yanik Dumont Baron.

Des milliers d'Ukrainiens continuent de fuir, chaque jour, leur pays. Ils sont plus de 3 millions jusqu'ici. Mais dans toute l'horreur de cette guerre, il reste de l'humanité. Celle des résidents des pays voisins qui accueillent les Ukrainiens à bras ouverts, comme en Pologne, où se trouvent plus de la moitié des réfugiés. Reportage de Yanik Dumont Baron.


15 mars 2022

Coup d'éclat courageux à la télévision russe

Marina Ovsyannikova, cette réalisatrice qui a osé protester en direct à la télévision d'État russe contre la guerre en Ukraine et la propagande du Kremlin, a finalement été libérée. Mais son geste très courageux pourrait lui valoir jusqu'à 15 ans de prison. Le reportage de notre correspondante Tamara Alteresco.

Une femme entourée de gens parle aux médias.

Marina Osiannikova, journaliste russe ayant ouvertement critiqué l'invasion de l'Ukraine, à sa sortie du palais de justice du district Ostankinsky à Moscou, au lendemain de son irruption sur un plateau de télévision à une heure de grande écoute.

Photo : Getty Images / -AFP


14 mars 2022

Les conséquences de la guerre pour les Russes

Les Russes subissent aussi des conséquences de la guerre en Ukraine à cause des sanctions internationales. Depuis trois semaines, on assiste à un exode des grandes entreprises, en plus des tablettes qui se vident et des gens qui perdent leur emploi. Reportage de Tamara Alteresco.

Les Russes subissent aussi des conséquences de la guerre en Ukraine, à cause des sanctions internationales. Depuis trois semaines, on assiste à un exode des grandes entreprises, en plus des tablettes qui se vident et des gens qui perdent leur emploi. Le reportage de notre correspondante Tamara Alteresco.


14 mars 2022

Les abris de Lviv en Ukraine

Jusqu'à ce week-end, l'ouest de l'Ukraine avait été relativement épargné. À Lviv, les sirènes d'alerte se font entendre depuis quelques jours et les citoyens courent se réfugier dans des abris souterrains qu'on avait oubliés. Notre envoyé spécial Philippe Leblanc est allé visiter l'un des plus vieux abris de Lviv.

Un tunnel éclairé par une lampe, où s'abritent des adultes et des enfants.

Des tunnels vieux de 150 ans sont rouverts pour s'abriter contre les bombardements.

Photo : Radio-Canada / Philippe Leblanc


14 mars 2022

Moldavie, terre d'accueil et d'inquiétudes

Des 2,8 millions d’Ukrainiens qui ont quitté leur pays depuis le début de la guerre, 300 000 d’entre eux se sont rendus en Moldavie, un des pays les plus pauvres de l’Europe. Cette ancienne république soviétique craint de devenir la prochaine cible de Vladimir Poutine. Le reportage de Raphaël Bouvier-Auclair.

Des 2,8 millions d’Ukrainiens qui ont quitté leur pays depuis le début de la guerre, 300 000 d’entre eux se sont rendus en Moldavie, un des pays les plus pauvres de l’Europe. Cette ancienne république soviétique craint de devenir la prochaine cible de Vladimir Poutine. Le reportage de Raphael Bouvier-Auclair.


13 mars 2022

Des opposants russes exilés en Lettonie

Les manifestants russes qui s'opposent à la guerre en Ukraine s'exposent à de lourdes peines de prison et à des amendes depuis l'adoption d'une loi qui interdit la diffusion d'informations allant à l'encontre de la propagande du Kremlin sur la guerre. Pour retrouver leur liberté de parole, de nombreux Russes s'exilent en Lettonie. Reportage de Tamara Alteresco.

Des manifestations contre l'offensive en Ukraine ont de nouveau été violemment réprimées dans une trentaine de villes en Russie. Plus de 800 personnes auraient été arrêtées. Les manifestants s'exposent à de lourdes peines de prison et des amendes depuis l'adoption d'une loi qui interdit la diffusion d'informations allant à l'encontre de la propagande du Kremlin sur la guerre. Pour retrouver leur liberté de parole, de nombreux Russes s'exilent en Lettonie. Reportage de Tamara Alteresco


13 mars 2022

Une base militaire bombardée en Ukraine

Des bombardements à seulement 20 kilomètres de la frontière avec la Pologne, une base militaire ukrainienne qui sert de camp d'entraînement à l'OTAN a été détruite par des dizaines de missiles russes, un bilan de 35 morts et une centaine de blessés : c'est la première fois que les Russes tirent si près de Lviv, ville de passage pour des centaines de milliers de réfugiés ukrainiens. Reportage de notre envoyé spécial, Philippe Leblanc.

Des bombardements à seulement 20 kilomètres de la frontière avec la Pologne, une base militaire ukrainienne qui sert de camp d'entraînement à l'OTAN a été détruite par des dizaines de missiles russesm, un bilan de 35 morts et une centaine de blessés : c'est la première fois que les Russes tirent si près de Lviv, ville de passage pour des centaines de milliers de réfugiés ukrainiens. Reportage de notre envoyé spécial, Philippe Leblanc.


13 mars 2022

Campagne de désinformation contre les réfugiés en Moldavie

La Moldavie, un petit pays voisin de l'Ukraine qui ne fait partie ni de l'OTAN ni de l'Union européenne, accueille son lot de réfugiés et craint l'approche des forces russes. Le reportage de Raphaël Bouvier-Auclair

La Moldavie, un petit pays voisin de l'Ukraine qui ne fait partie ni de l'OTAN, ni de l'Union européenne, accueille son lot de réfugiés et craint l'approche des forces russes. Le reportage de Raphaël Bouvier-Auclair


12 mars 2022

Protéger la liberté de presse en Ukraine

Alors que les civils ukrainiens luttent pour leur survie, les journalistes qui couvrent ce conflit doivent combattre la désinformation et la propagande. Afin de les aider et de les protéger, Reporters sans frontières a mis sur pied un centre de la liberté de presse à Lviv. Reportage de Philippe Leblanc.

Travailler comme journaliste en zone de conflit n'est jamais chose facile, surtout pas pour les reporters ukrainiens, qui n'ont pas eu le choix d'apprendre sur le tas. Le reportage de Philippe Leblanc


11 mars 2022

L'offensive russe s'étend en Ukraine

Vladimir Poutine étend son offensive en Ukraine, où de nouvelles villes ont été bombardées pour la première fois. C'est le cas de Lutsk, dans l'ouest, et de Dnipro, dans le centre. Volodymyr Zelensky a une fois de plus accusé Moscou d'empêcher l'évacuation des civils. Seulement 7000 d'entre eux ont pu être évacués vendredi, ce qui est nettement moins qu'au cours des derniers jours. Le compte rendu d’Anyck Béraud.

Vladimir Poutine étend son offensive en Ukraine, où de nouvelles villes ont été bombardées pour la première fois. C'est le cas de Lutsk, dans l'ouest, et de Dnipro, dans le centre. Volodymyr Zelensky a une fois de plus accusé Moscou d'empêcher l'évacuation des civils. Seulement 7000 d'entre eux ont pu être évacués vendredi, ce qui est nettement moins qu'au cours des derniers jours. Le compte rendu d’Anyck Béraud.


11 mars 2022

Parti du Canada pour se battre en Ukraine

La guerre qui s'étend et s'intensifie en Ukraine ne décourage pas des milliers d'étrangers, dont des Canadiens, de s'y rendre pour se battre. Notre envoyé spécial à Lviv, Philippe Leblanc, en a rencontré un.

L'armée russe élargit son offensive contre l'Ukraine. De nouvelles villes, à l'ouest, ont été frappées aujourd'hui. Par ailleurs, c'est l'escalade des sanctions, des mots et des menaces. Certains craignent l'utilisation d'armes chimiques par les Russes, ce qui ne décourage pas des milliers d'étrangers, dont des Canadiens, de se rendre en Ukraine pour aller se battre. Notre envoyé spécial à Lviv, Philippe Leblanc, en a rencontré un.


10 mars 2022

Le Canada compte accélérer le traitement des demandes de réfugiés ukrainiens

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a rencontré Justin Trudeau en Pologne pour discuter des sanctions et de l'aide aux Ukrainiens. C'est la Pologne qui a accueilli la majorité des 2,3 millions de réfugiés jusqu'ici. Ottawa voudrait faire sa part, mais le processus est complexe. Le premier ministre a donc annoncé 117 millions de dollars pour accélérer le traitement des demandes de ceux qui souhaitent venir au Canada. Le reportage de Laurence Martin.

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a rencontré Justin Trudeau en Pologne pour discuter des sanctions et de l'aide aux Ukrainiens. C'est la Pologne qui a accueilli la majorité des 2,3 millions de réfugiés jusqu'ici. Ottawa voudrait faire sa part, mais le processus est complexe. Le premier ministre a donc annoncé 117 millions de dollars pour accélérer le traitement des demandes de ceux qui souhaitent venir au Canada. Le reportage de Laurence Martin.


9 mars 2022

La Roumanie, une sortie de secours

Les Ukrainiens continuent de fuir en masse les zones de combat. Au total, près de 2,2 millions de personnes ont quitté le pays depuis le début de l'invasion. Il y aurait parmi elles plus d'un million d'enfants, selon l'UNICEF. La Roumanie est l'un des pays qui partagent une frontière avec l'Ukraine et qui leur a ouvert ses portes. Le reportage de notre envoyé spécial Raphaël Bouvier-Auclair.

Évidemment, les Ukrainiens continuent de fuir en masse les zones de combat. Ces derniers jours, les corridors humanitaires ont permis d'évacuer 48 000 personnes, selon un proche de Volodymyr Zelensky. Au total, presque 2 200 000 réfugiés ont quitté le pays depuis le début de l'invasion. Il y aurait parmi eux plus d'un million d'enfants, selon l'UNICEF. La Roumanie est l'un des pays qui partage une frontière avec l'Ukraine et qui leur a ouvert ses portes. Reportage de Raphaël Bouvier-Auclair.


8 mars 2022

Des réfugiés ukrainiens en Roumanie

Ils sont plus de 2 millions de civils en fuite à avoir trouvé refuge à l'étranger, surtout en Pologne, mais aussi dans d'autres pays voisins comme la Hongrie et la Roumanie. Mais dans un pays comme la Roumanie, avoir accès à des produits essentiels relève parfois du défi. Un reportage de notre correspondant en Roumanie Raphaël Bouvier-Auclair.

Ce sont des images déchirantes que l'on voit depuis le début de l'invasion russe en Ukraine. Des civils en fuite qui laissent tout derrière eux pour sauver leur vie. Ils sont plus de 2 millions à avoir trouvé refuge à l'étranger, surtout en Pologne, mais aussi dans d'autres pays voisins comme la Hongrie et la Roumanie. Mais dans un pays comme la Roumanie, un des plus pauvres en Europe, avoir accès à des produits essentiels relève parfois du défi. Un reportage de notre correspondant en Roumanie Raphaël Bouvier-Auclair.


8 mars 2022

Lviv, plaque tournante des réfugiés

Des millions d'Ukrainiens tentent de fuir les bombardements russes. De nombreux civils se dirigent vers l'ouest de l'Ukraine, particulièrement à Lviv, près de la frontière polonaise, où se trouve notre envoyé spécial, Philippe Leblanc.

Des millions d'Ukrainiens tentent de fuir les bombardements russes. De nombreux civils se dirigent vers l'Ouest de l'Ukraine, particulièrement à Lviv, près de la frontière polonaise, où se trouve notre envoyé spécial, Philippe Leblanc.


6 mars 2022

Prendre les armes pour résister

Pour résister, l'Ukraine mise sur des volontaires qui n'ont souvent jamais manié d'armes de leur vie. Le reportage de Marie-Eve Bédard.

Pour résister, l'Ukraine mise sur des volontaires qui n'ont souvent jamais manié d'armes de leur vie. Reportage de Marie-Eve Bédard.


3 mars 2022

Le poids des sanctions commence à se faire sentir en Russie

Emmanuel Macron s'est entretenu avec Vladimir Poutine pour la troisième fois en une semaine. Le président russe lui aurait fait part de sa détermination à poursuivre jusqu'au bout son offensive. Le reportage de notre correspondante en Russie Tamara Alteresco.

Emmanuel Macron s'est entretenu avec Vladimir Poutine pour la troisième fois en une semaine. Le président russe lui aurait fait part de sa détermination à poursuivre jusqu'au bout son offensive. Le reportage de Tamara Alteresco.


3 mars 2022

La violence de la Russie fait peur à la Finlande

La violence de la Russie fait peur aux Finlandais, traditionnellement neutres, qui ont pris position contre la guerre en Ukraine. Le pays songe même à demander son adhésion à l'OTAN. Un reportage de notre envoyé spécial Raphaël Bouvier Auclair.

La violence de la Russie fait peur aux Finlandais, traditionnellement neutres, qui ont pris position contre la guerre en Ukraine. Le pays songe même à demander son adhésion à l'OTAN. Un reportage de Raphaël Bouvier Auclair.


3 mars 2022

Espoir d'exil vers la Pologne pour de nombreux Ukrainiens

Les bombardements de zones civiles se poursuivent. Moscou et Kiev se sont entendus pour mettre en place des couloirs humanitaires afin d'évacuer les civils. Le reportage de Marie-Eve Bédard.

Les bombardements de zones civiles se poursuivent. Moscou et Kiev se sont entendus pour mettre en place des couloirs humanitaires, afin d'évacuer les civils. Le reportage de Marie-Eve Bédard.


2 mars 2022

Une première ville tombe aux mains des Russes

Les Ukrainiens continuent de subir les assauts des forces russes. Une première ville est tombée aux mains des Russes, la ville portuaire de Kherson. Les troupes de Vladimir Poutine ont intensifié leurs attaques contre les principales villes ukrainiennes. Le reportage de Marie-Eve Bédard.

Les Ukrainiens continuent, ce soir, de subir les assauts des forces russes. Une première ville est tombée aux mains des Russes, la ville portuaire de Kherson. Les troupes de Vladimir Poutine ont intensifié leurs attaques contre les principales villes ukrainiennes. Le reportage de Marie-Eve Bédard.


2 mars 2022

Déçus et anxieux, des Russes quittent leur pays

L'invasion en Ukraine continue d'être largement dénoncée chaque jour par des manifestants en Russie, même s'ils sont attendus de pied ferme par la police. Beaucoup de citoyens s'opposent à cette guerre, à tel point qu'ils décident de fuir le pays. Reportage de Tamara Alteresco.

Deux policiers tiennent arrêtent un homme.

Des policiers russes ont arrêté un manifestant à Moscou qui s'oppose à l'invasion de l'Ukraine, jeudi soir.

Photo : AFP / KIRILL KUDRYAVTSEV


28 février 2022

Les Ukrainiens vivent au rythme de la guerre

Sixième journée de l'offensive russe qui commence. Jusqu'ici, le pays tient bon. La guerre éclair qu'espérait le président Poutine n'a pas fonctionné. Les Ukrainiens constatent les dégâts jusqu'ici et en profitent pour se ravitailler un peu. Le reportage de Marie-Ève Bédard.

Sixième journée de l'offensive russe qui commence. Jusqu'ici, le pays tient bon. La guerre éclair qu'espérait le président Poutine n'a pas fonctionné. Les Ukrainiens constatent les dégâts jusqu'ici et en profitent pour se ravitailler un peu. Le reportage de Marie-Ève Bédard.


28 février 2022

Moscou et Kiev assis à la même table

La Russie et l'Ukraine ont tenu leurs premiers pourparlers depuis l'invasion lancée par Moscou, il y a cinq jours. On en discute avec notre correspondante en Russie Tamara Alteresco.

La Russie et l'Ukraine ont tenu leurs premiers pourparlers depuis l'invasion lancée par Moscou, il y a cinq jours. On en discute avec notre correspondante en Russie Tamara Alteresco.


25 février 2022

Les Ukrainiens aux armes

Devant la menace, des dizaines de milliers de femmes et d'enfants ukrainiens ont fui vers les pays voisins. Un « sauve qui peut » auquel les hommes n'ont pas droit. Avec l'instauration de la mobilisation générale, ils doivent rester, s'armer et combattre les Russes. Cet engagement est considéré comme un devoir pour beaucoup d'entre eux. Reportage de Marie-Eve Bédard.

Il s'agit d'une autre nuit sous les bombes à Kiev. Selon le président ukrainien, les Russes tenteront de s'emparer de la capitale, au cours des prochaines heures. Devant la menace, des dizaines de milliers de femmes et d'enfants ont fui vers les pays voisins. Un ''sauve qui peut'' auquel les hommes, n'ont pas droit. Avec l'instauration de la mobilisation générale, ils doivent rester s'armer et combattre les Russes. Cet engagement est considéré comme un devoir pour beaucoup d'entre eux. Reportage de Marie-Eve Bédard


25 février 2022

Sentiment d'impuissance en Russie

Des renforts russes continuent d'arriver dans l'est de l'Ukraine depuis la Russie. La région de Belgorod est devenue l'un des principaux points de passage entre les deux pays. Des colonnes de tanks, source d'angoisse pour la population qui peut avoir des proches des deux côtés de la frontière. Reportage de Tamara Alteresco.

Des renforts russes continuent d'arriver dans l'Est de l'Ukraine depuis la Russie. La région de Belgorod est devenu l'un des principaux points de passage entre les deux pays. Des colonnes de tanks, source d'angoisse pour la population qui peut avoir des proches des deux côtés de la frontière. Reportage de Tamara Alteresco


24 février 2022

C’est la guerre : l’armée russe envahit l’Ukraine

Immédiatement après l’annonce d’une intervention militaire en Ukraine par le président Vladimir Poutine, les soldats russes se sont attaqués aux infrastructures militaires ukrainiennes au cours de la nuit de mercredi à jeudi.

Patrice Roy, Marie-Eve Bédard et Tamara Alteresco à l'écran.

Patrice Roy s'entretient avec Marie-Eve Bédard et Tamara Alteresco, qui sont de part et d'autre de la frontière entre l'Ukraine et la Russie.

Photo : Radio-Canada

Notre     dossier Guerre en Ukraine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...